Jack London

Jack London

Jack London naît le 12 janvier 1876 à San Francisco (Californie). Autodidacte, il a fait son éducation par les livres en fréquentant assidument la bibliothèque publique d'Oakland.

Après une enfance misérable dans le ranch de son beau-père, il entame dès l'âge de quinze ans une vie d'errance. Il ...

Voir plus

Jack London naît le 12 janvier 1876 à San Francisco (Californie). Autodidacte, il a fait son éducation par les livres en fréquentant assidument la bibliothèque publique d'Oakland.

Après une enfance misérable dans le ranch de son beau-père, il entame dès l'âge de quinze ans une vie d'errance. Il exerce une multitude de métiers : ouvrier, marin ( ce qui l'amènera jusqu'au Japon et Sibérie), blanchisseur, pilleur d'huîtres, chasseur de phoques...

Il adhère au socialisme après avoir participé à une marche de chômeurs vers Washington. Devenu vagabond, il est arrêté fin 1894 - il n'a alors que 18 ans - et passe un mois dans un pénitencier à Buffalo, dans l'État de New York. En 1897, il participe à la ruée vers l'or du Klondike mais atteint du scorbut, il est rapatrié. Il entame alors une carrière d'écrivains largement inspirée de ses voyages et aventures. À sa mort à 40 ans en 1916, des suites d'un empoisonnement du sang, il laisse derrière lui quelque cinquante ouvrages, les plus célèbres étant sans doute L'Appel de la forêt (1903), Croc-Blanc (1906) et Martin Eden (1909).

Articles (5)

Voir tous les articles

Avis (77)

  • Couverture du livre « Croc-Blanc » de Jack London aux éditions Libretto

    Candice D. sur Croc-Blanc de Jack London

    J'étais passée à côté de cette lecture de Croc-blanc étant jeune et franchement j'en suis bien contente parce que mon cœur n'y aurait pas survécu !
    Ce sublime roman d'aventure m'a fait frémir et j'ai été très souvent à la limite des larmes.
    La violence des hommes, les dures lois de la nature,...
    Voir plus

    J'étais passée à côté de cette lecture de Croc-blanc étant jeune et franchement j'en suis bien contente parce que mon cœur n'y aurait pas survécu !
    Ce sublime roman d'aventure m'a fait frémir et j'ai été très souvent à la limite des larmes.
    La violence des hommes, les dures lois de la nature, les grands espaces sont formidablement bien décrits par Jack London.
    Comme souvent à la "lecture" d'un livre audio, la fin est arrivée beaucoup trop vite.

  • Couverture du livre « Martin Eden » de Jack London aux éditions Gallimard

    Marc GRENIER sur Martin Eden de Jack London

    A lire impérativement. Un chef d’oeuvre.

    A lire impérativement. Un chef d’oeuvre.

  • Couverture du livre « John Barleycorn ; le cabaret de la derniere chance » de Jack London aux éditions Libretto

    Marc GRENIER sur John Barleycorn ; le cabaret de la derniere chance de Jack London

    Excellent . Qu’il est pervers ce john Baleycorn!
    Pensée a tous ceux qui essaient de se sortir de ce fléau , surtout quand on connaît l’attitude malveillante de l’etat.

    Excellent . Qu’il est pervers ce john Baleycorn!
    Pensée a tous ceux qui essaient de se sortir de ce fléau , surtout quand on connaît l’attitude malveillante de l’etat.

Voir tous les avis

Vidéos (1)

  • Notre Story littéraire avec Thierry Marx : le livre qui a tout changé

Voir toutes les videos

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com