Gilles Chaillet

Gilles Chaillet
Gilles Chaillet est né à Paris en 1946. Fan de BD depuis toujours, il entre aux studios Dargaud en 1965. Il commence à publier dans "Tintin" dès 1966 et reprend la série Lefranc en 1977. Jacques Martin reste au scénario, et le premier Lefranc qu'ils réalisent ensemble est Les Portes de l'enfer. E... Voir plus
Gilles Chaillet est né à Paris en 1946. Fan de BD depuis toujours, il entre aux studios Dargaud en 1965. Il commence à publier dans "Tintin" dès 1966 et reprend la série Lefranc en 1977. Jacques Martin reste au scénario, et le premier Lefranc qu'ils réalisent ensemble est Les Portes de l'enfer. En 1980, Chaillet se lance en solo avec Vasco et collabore à nouveau avec Martin pour Les Voyages d'Orion, qui deviendront Les Voyages d'Alix à partir de 1996. Sa première collaboration avec Didier Convard, directeur de la collection Loge Noire, date du tome 1 du Triangle Secret sur lequel Gilles Chaillet était l'auteur invité. Il signe ensuite en solo la série La Dernière Prophétie pour la collection Loge Noire. Il écrit également le scénario de Tombelaine chez Casterman et celui d' Intox (avec Olivier Mangin au dessin), un polar pour la collection Bulle Noire de Glénat. Fort de sa connaissance encyclopédique de la Rome antique, il a publié en 2004 Dans la Rome des Césars, un  incroyable livre qui reconstitue la ville telle qu'elle était au IVe siècle de notre ère : un best seller en Italie ! Il retrouve son acolyte Didier Convard en 2008, pour un magnifique polar historique en deux tomes : Vinci. Il est uniquement au scénario sur sa dernière série, un peplum intitulé Les Boucliers de Mars et dessiné par Gine.

Avis (2)

  • Couverture du livre « Vasco T.1 ; l'or et le fer » de Gilles Chaillet aux éditions Lombard

    Claude Stas sur Vasco T.1 ; l'or et le fer de Gilles Chaillet

    Ce premier tome doit présenter les protagonistes et amorcer une intrigue qui donnera le ton de la série. Elle sera historique et aura pour cadre l'Italie (dans ce cas, la Toscane), de cette période de transition entre le moyen âge et la Renaissance. A ce propos, la dernière vignette est très...
    Voir plus

    Ce premier tome doit présenter les protagonistes et amorcer une intrigue qui donnera le ton de la série. Elle sera historique et aura pour cadre l'Italie (dans ce cas, la Toscane), de cette période de transition entre le moyen âge et la Renaissance. A ce propos, la dernière vignette est très révélatrice de ce retour aux valeurs de l'Antiquité gréco-romaine. L'humanisme, les débuts de la banque, les guerres intestines pour le pouvoir, tout cela s'y trouve avec un certain nombre de rebondissements dignes d'un feuilleton de cape et d'épée ou d'un roman de Michel Zévaco. Graphiquement, Gilles Chaillet est bien entendu issu de l'univers de Jacques Martin (Alix, Lefranc) mais historiquement, le décor a parfois des échos très néo-gothiques (XIXe siècle)... L'architecture est merveilleusement bien rendue, ainsi que le mobilier, le costume, les moyens de locomotion. Donc Chaillet s'est très bien documenté.

  • Couverture du livre « Vinci t.1 ; l'ange brisé » de Didier Convard et Gilles Chaillet aux éditions Glenat

    Marjorie Fally-Cornet sur Vinci t.1 ; l'ange brisé de Didier Convard - Gilles Chaillet

    Une BD bien construite, dont l'histoire est engageante dès les premières pages et dont le suspense reste entier à la fin du premier tome. A continuer donc avec les suivants...

    Une BD bien construite, dont l'histoire est engageante dès les premières pages et dont le suspense reste entier à la fin du premier tome. A continuer donc avec les suivants...

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com