Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Didier Convard

Didier Convard
Né en 1950, Didier Convard débute comme dessinateur et crée plusieurs personnages dont Isabelle Fantouri, animée à quatre mains avec André Juillard. Il crée Cranach de Morganloup avec Jean-Luc Vernal dans "Tintin" en 1982. Aux éditions Glénat, il succède à François Bourgeon sur Brunelle et Colin.... Voir plus
Né en 1950, Didier Convard débute comme dessinateur et crée plusieurs personnages dont Isabelle Fantouri, animée à quatre mains avec André Juillard. Il crée Cranach de Morganloup avec Jean-Luc Vernal dans "Tintin" en 1982. Aux éditions Glénat, il succède à François Bourgeon sur Brunelle et Colin. Il écrit et dessine Les Héritiers du Soleil dans "Vécu" et Chats dans "Circus". Scénariste, il écrit Neige pour Christian Gine dans "Tintin" puis pour Glénat, Fripounet et Marisette pour Gremet, Mathieu Lamy et Last de nouveau pour Gine, adapte Sherlock Holmes pour Pierre Brochard. En 1995 il publie Editnalta chez Dargaud où il écrit Polka pour Siro et Le Dernier Chapitre pour André Juillard. De retour chez Glénat, il écrit Toussaint pour François Dermaut. C'est en 2000 qu'il publie le premier tome de la célèbre série ésotérique Le Triangle Secret, dessinée par plusieurs auteurs. Il propose Finkel pour Gine et Rogon Le Leu pour Chabert chez Delcourt. Il continue l'exploration des méandres du Triangle Secret, avec I.N.R.I., Hertz et enfin Les Gardiens du Sang.. Il écrit également Le Protocole du tueur pour Denis Falque, le magnifique polar historique Vinci, l'Ange brisé pour Gilles Chaillet, Tanâtos pour Jean-Yves Delitte, et lance une nouvelle série d'aventure au charmé délicieusement rétro pour Jean-Christophe Thibert : Kaplan & Masson. En 2010, il fait renaître sa série culte Neige sous le trait de Didier Poli et Jean-Baptiste Hostache.

Avis sur cet auteur (15)

  • add_box
    Couverture du livre « Le premier miracle t.1 » de Gilles Legardinier et Didier Convard et Olivier Brazao aux éditions Glenat

    Bulle noire sur Le premier miracle t.1 de Gilles Legardinier - Didier Convard - Olivier Brazao

    Dans la série « Les adaptations de romans à succès » je me suis lancé pour vous dans la lecture de ce Premier miracle, adapté d’un roman de Gilles Legardinier que je n’ai pas lu.

    Ce premier tome d’un diptyque pose les bases d’une intrigue ésotérique, sujet de prédilection de Didier Convard...
    Voir plus

    Dans la série « Les adaptations de romans à succès » je me suis lancé pour vous dans la lecture de ce Premier miracle, adapté d’un roman de Gilles Legardinier que je n’ai pas lu.

    Ce premier tome d’un diptyque pose les bases d’une intrigue ésotérique, sujet de prédilection de Didier Convard (Le triangle secret) qui est au scénario. Des enquêteurs du MI6 cherchent à comprendre pourquoi des vols ont été commis dans différents lieux historiques ou sacrés de la planète.
    Karen Holt est de ceux-là, elle se fait aider de Ben Horwood, un spécialiste en sciences occultes.

    Ce premier tome ne suffit pas pour se faire une idée précise. Les rapports entre les personnage sont ambigus, leur vie personnelle prend une grande place dans le récit et on ne voit pas encore bien où tout ça va nous mener. La lecture reste agréable et rythmée portée par le dessin élégant et précis de Brazao et les belles couleurs de Elvire De Cock.

    Au final, un premier tome intéressant, une intrigue entre aperçue… la suite permettra je l’espère d’apprécier ce récit à sa juste valeur.

  • add_box
    Couverture du livre « QUE D'HISTOIRES ! ; les trois crimes d'Anubis ; CM1, module 2 » de Didier Convard aux éditions Magnard

    Romain Ambrosini sur QUE D'HISTOIRES ! ; les trois crimes d'Anubis ; CM1, module 2 de Didier Convard

    J'ai découvert ce polar avec ma fille, au travers d'une lecture en classe de CM1.
    Je connaissais plutôt Didier Convard pour ses scénars de BD, Neige et Finkel en tête notamment. On sent une accointance de l'auteur pour la BD/récit historique - romancée.
    Personnellement, j'ai apprécié la...
    Voir plus

    J'ai découvert ce polar avec ma fille, au travers d'une lecture en classe de CM1.
    Je connaissais plutôt Didier Convard pour ses scénars de BD, Neige et Finkel en tête notamment. On sent une accointance de l'auteur pour la BD/récit historique - romancée.
    Personnellement, j'ai apprécié la lecture de ce livre (en acco de ma fille), j'ai trouvé sympa l'approche 'enquêteur junior' pour permettre aux enfants de s'identifier au jeune Quentin.
    Par contre, j'ai trouvé le vocabulaire employé parfois un peu trop complexe et l'intrigue difficile à suivre, des personnages peu ancrés trop nombreux et beaucoup de non dits implicites qui passent au dessus des enfants, cibles de la lecture.
    Je n'ai d'ailleurs pas compris le réel déclencheur de cette séquence de meurtres, plusieurs dizaines d'années après l'événement principal mis en cause.

    On va mettre ça sur le dos d'Anubis...

  • add_box
    Couverture du livre « INRI ; intégrale (édition 2015) » de Didier Convard et Pierre Wachs et Denis Falque aux éditions Glenat
  • add_box
    Couverture du livre « Vercingétorix » de Didier Convard et Eric Adam et Fred Vignaux et Stephane Bourdin aux éditions Glenat

    Gérald LO sur Vercingétorix de Didier Convard - Eric Adam - Fred Vignaux - Stephane Bourdin

    Voici une bande dessinée intelligemment pensée. Faisant partie d’une collection basée sur des personnages importants de l’Histoire avec un grand H et plus particulièrement l’histoire française, cet album traite d’un héros gaulois mythique, le chef de guerre Vercingétorix.
    Retraçant la vie de ce...
    Voir plus

    Voici une bande dessinée intelligemment pensée. Faisant partie d’une collection basée sur des personnages importants de l’Histoire avec un grand H et plus particulièrement l’histoire française, cet album traite d’un héros gaulois mythique, le chef de guerre Vercingétorix.
    Retraçant la vie de ce noble gaulois, grâce à des écrits historiques, nous en apprenons encore plus sur ce personnage que n’importe quel livre d’histoire que nous avons potassé étant collégien.
    Le récit est bien construit alliant des passages politiques, et d’autres plus épiques, permettant au lecteur de s’immerger dans le contexte historique contemporain de l’époque.
    Dans cette période cruelle et brutale, la guerre, nous découvrons un peuple, une façon de pensée, un héros de guerre.
    Le graphisme est la force de cet album, avec des personnages bien détaillés et des scènes d’une réalisme époustouflant. La fluidité des mouvements, nous permet d’accompagner le geste du bras assénant un coup d’épée, fracassant ainsi le bouclier de ce romain, ou encore la tête de ce gaulois.
    Une bande dessinée fascinante.