Francoise Dorner

Francoise Dorner
Comédienne et auteur dramatique, Françoise Dorner a signé deux pièces, "L'Hirondelle" et "Le Parfum de Jeannette" (prix de l'Académie française). Romancière, elle a publié chez Albin Michel "Magic retouches", "La Douceur assassine", "La Fille du rang derrière", Goncourt du premier roman 2004, ... Voir plus
Comédienne et auteur dramatique, Françoise Dorner a signé deux pièces, "L'Hirondelle" et "Le Parfum de Jeannette" (prix de l'Académie française). Romancière, elle a publié chez Albin Michel "Magic retouches", "La Douceur assassine", "La Fille du rang derrière", Goncourt du premier roman 2004, et "Tartelettes, jarretelles et bigorneaux" en 2011.

Avis (6)

  • add_box
    Couverture du livre « Je me suicide et je reviens » de Francoise Dorner aux éditions Albin Michel

    Julie-Anne Savard sur Je me suicide et je reviens de Francoise Dorner

    Un roman que j'ai beaucoup aimé. Une histoire d'amour littéralement entre une fille et sa grand-mère qui souhaite la rendre et la voir heureuse. Une manipulation de la part de la fille très bien montée. Un bon moment lecture que je recommande. Très rapide à lire.

    Un roman que j'ai beaucoup aimé. Une histoire d'amour littéralement entre une fille et sa grand-mère qui souhaite la rendre et la voir heureuse. Une manipulation de la part de la fille très bien montée. Un bon moment lecture que je recommande. Très rapide à lire.

  • add_box
    Couverture du livre « La douceur assassine » de Francoise Dorner aux éditions Albin Michel

    Sandrine Tosti sur La douceur assassine de Francoise Dorner

    Armand, prof de philo à la retraite qui a perdu sa femme et dont les enfants ne sont guère présents, songe de plus en plus à partir à son tour. Plus rien ne l'intéresse, ni les livres, ni les gens, ni la vie tout court. Jusqu'au jour où une jeune-fille lui adresse une parole anodine à la...
    Voir plus

    Armand, prof de philo à la retraite qui a perdu sa femme et dont les enfants ne sont guère présents, songe de plus en plus à partir à son tour. Plus rien ne l'intéresse, ni les livres, ni les gens, ni la vie tout court. Jusqu'au jour où une jeune-fille lui adresse une parole anodine à la descente d'un bus. Elle va devenir l'objet de toute son attention et lui redonner un peu le goût à la vie grâce à la relation d'amitié qui va se nouer entre eux. Mais cette amitié sera à double tranchant car comme Armand le dit "l'indifférence tue à petit feu, mais la douceur assassine".

    Une tranche de vie entre deux personnages qui sont aux 2 extrémités de la vie : l'un est à la fin et n'attend plus grand chose, l'autre la débute et attend beaucoup. Mais tous les deux sont seuls et en souffrance et c'est ce qui va les rapprocher. Leur amitié va être une petite page de leur histoire mais qui va les marquer et qui nous fera avoir cette petite boule au ventre qui serre, qui serre...

  • add_box
    Couverture du livre « La douceur assassine » de Francoise Dorner aux éditions Albin Michel

    Lartiguevielle Myriam sur La douceur assassine de Francoise Dorner

    c est un livre que je fais lire

    c est un livre que je fais lire

  • add_box
    Couverture du livre « La douceur assassine » de Francoise Dorner aux éditions Albin Michel

    Margaret Morel sur La douceur assassine de Francoise Dorner

    UN livre tendre (trop court à mon goût) la solitude y est très bien traitée en mots simples qui vont droit au coeur

    UN livre tendre (trop court à mon goût) la solitude y est très bien traitée en mots simples qui vont droit au coeur

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !