Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Tartelettes, jarretelles et bigorneaux

Couverture du livre « Tartelettes, jarretelles et bigorneaux » de Francoise Dorner aux éditions Albin Michel
Résumé:

Liza déménage et empile ses cartons dans les menus décombres de sa vie sentimentale. Alexandre, son mari homosexuel, l'ayant épousée pour se protéger de lui-même, l'a quittée depuis 4 mois pour réfléchir à leur étrange couple.
Pour l'instant, c'est Benjamin, le jeune déménageur, qui occupe... Voir plus

Liza déménage et empile ses cartons dans les menus décombres de sa vie sentimentale. Alexandre, son mari homosexuel, l'ayant épousée pour se protéger de lui-même, l'a quittée depuis 4 mois pour réfléchir à leur étrange couple.
Pour l'instant, c'est Benjamin, le jeune déménageur, qui occupe l'appartement vide avec sa gouaille moqueuse, son insolence et son charme de beau garçon sexy. Cette rencontre de hasard favorise les confidences et les aveux. Benjamin a senti les désarrois de Liza, comme elle a deviné les blessures d'enfance du jeune homme. Pourquoi ne pas mélanger des destins si contrariés ? Benjamin n'a jamais eu de père. Liza trouve le sien plutôt encombrant. Ils décident d'une escapade en Normandie. La camionnette file vers le Tréport. Derrière eux, Alexandre, très malheureux et très seul lui aussi, ne les perd pas de vue. Au rendez-vous des coeurs brisés, tous trois peuvent retrouver les meilleures raisons de vivre.

Donner votre avis

Avis (2)

  • Voici un petit roman guilleret de rires et de larmes, des larmes qui sèchent vite et des rires qui grincent. Liza plaquée et paumée déménage, le beau déménageur fait son boulot ; il a en outre coutume d’assurer l’après-vente auprès de clientes en mal de repères au milieu de leur appartement...
    Voir plus

    Voici un petit roman guilleret de rires et de larmes, des larmes qui sèchent vite et des rires qui grincent. Liza plaquée et paumée déménage, le beau déménageur fait son boulot ; il a en outre coutume d’assurer l’après-vente auprès de clientes en mal de repères au milieu de leur appartement vidé. Le dialogue s’engage entre eux deux, ils ont besoin de parler l’un et l’autre d’une enfance difficile et des ratés de la vie… En lisant, je pensais moins à une longue nouvelle qu’à une comédie en un acte, un lever de rideau pour détendre la salle et laisser les contrariétés au vestiaire. D’un rien, l’auteur trousse des dialogues pétillants qui font la drôlerie du livre, les portes claquent, entrent et sortent le grand costaud plus romantique qu’il n’en a l’air, le mari repentant, le père coupable, le fantôme de la mère indigne… Embrassons-nous Folleville, pour emprunter à Labiche !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un livre rafraichissant qui donne à croire que l'on peut changer sa vie, soigner ses blessures et retrouver l'amour en faisant ses cartons. Bourré d'humour, on rit souvent à cette histoire improbable où un jeune déménageur (que l'on aimerait bien rencontrer !) se mue en psychanalyste et offre à...
    Voir plus


    Un livre rafraichissant qui donne à croire que l'on peut changer sa vie, soigner ses blessures et retrouver l'amour en faisant ses cartons. Bourré d'humour, on rit souvent à cette histoire improbable où un jeune déménageur (que l'on aimerait bien rencontrer !) se mue en psychanalyste et offre à une femme la possibilité de couper le cordon ombilical avec une enfance détestable. Un roman léger qui fait plaisir sans se prendre la tête et qui se referme en sifflotant.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.