Émile Zola

Émile Zola

Emile Zola nait en 1840 à Paris. Inspiré notamment par sa carrière de journaliste, qui le conduit à observer les hommes et les faits, l’auteur devient le père du naturalisme, un courant littéraire basé sur les sciences humaines et sociales. En plus de ses romans empreints d’un certain engagement ...

Voir plus

Emile Zola nait en 1840 à Paris. Inspiré notamment par sa carrière de journaliste, qui le conduit à observer les hommes et les faits, l’auteur devient le père du naturalisme, un courant littéraire basé sur les sciences humaines et sociales. En plus de ses romans empreints d’un certain engagement politique, Emile Zola est également célèbre pour son article J’accuse, dans lequel il prend position dans l’affaire Dreyfus. Il meurt en 1902 d’une intoxication.

L’œuvre d’Emile Zola est particulièrement dense. La saga des Rougon-Macquart, notamment, est un projet conséquent : à travers un ensemble de 20 romans, l’auteur présente et étudie les membres d’une famille sur 5 générations. L’influence de l’hérédité et du milieu dans lequel évoluent les personnages est particulièrement importante dans ces œuvres. Adaptés sur petit et grand écran, ces romans ont fait d’Emile Zola l’un des romanciers français les plus publiés et les plus traduits au monde.

Articles en lien avec Émile Zola(4)

Avis sur cet auteur (240)

  • add_box
    Couverture du livre « L'argent » de Émile Zola aux éditions Gallimard

    ANGELLOZ sur L'argent de Émile Zola

    On retrouve dans ce roman tous les aspects financiers de notre société actuelle.
    De façon passionnante, mais aussi assez inquiétante, tous les rapports à l'argent de cette époque et notamment l'appât et la folie du gain, la spéculation, la fraude, la corruption y sont décrits avec une telle...
    Voir plus

    On retrouve dans ce roman tous les aspects financiers de notre société actuelle.
    De façon passionnante, mais aussi assez inquiétante, tous les rapports à l'argent de cette époque et notamment l'appât et la folie du gain, la spéculation, la fraude, la corruption y sont décrits avec une telle précision qu'on a l'impression qu'ils se déroulent aujourd'hui.
    La crise financière et bancaire que Zola décrit dans son roman ressemble à s'y méprendre à celle que nous vivons aujourd'hui.

  • add_box
    Couverture du livre « Nana » de Émile Zola aux éditions Gallimard

    Dominique JOUANNE sur Nana de Émile Zola

    Écrivain de génie, Zola nous livre une fresque sociale époustouflante sous le régime du second empire, à la veille de l’épidémie de variole noire qui ravagea Paris avec plus de 600 morts et la déclaration de guerre contre la Prusse. On y retrouve le peuple, la misère, la bourgeoisie, les gros...
    Voir plus

    Écrivain de génie, Zola nous livre une fresque sociale époustouflante sous le régime du second empire, à la veille de l’épidémie de variole noire qui ravagea Paris avec plus de 600 morts et la déclaration de guerre contre la Prusse. On y retrouve le peuple, la misère, la bourgeoisie, les gros négociants, les riches, les domestiques et les marginaux, la religion, la politique et l’empire du sexe et de l’argent.

    Les perversités amoureuses sont magistralement bien rendues et font résonner notre propre actualité.

    Le long passage sur la femme battue par son amoureux dépeint tout le mécanisme psychologique de cette triste situation qui fait débat et grand bruit de nos jours.

    Ensuite, l’auteur fera basculer Nana dans l’autre extrême, celui des femmes attirantes, bipolaires, violentes et méprisantes face à des hommes soumis qu’elle mènera à leurs pertes, de la luxure au pourrissement.

    Les descriptions de Paris, ses nouvelles constructions, ses hôtels particuliers, ses théâtres, ses champs de courses, ses salons mondains, ses bas quartiers puants, sa prostitution et ses courtisanes sont saisissantes de réalisme.

    ‘Nana’, c’est un regard de sociologue visionnaire sur notre monde gangréné par le vice et la misère.

    Très contemporain et ‘bien raide’, ce livre est un chef d’œuvre indémodable dont la lecture passionnante ne se lâche pas.

  • add_box
    Couverture du livre « Thérèse Raquin » de Émile Zola aux éditions Gallimard

    Amelielit sur Thérèse Raquin de Émile Zola

    Un classique incontournable. On suit Thérèse tout au long du roman et on suit ses pensées, même les plus inavouables...

    Un classique incontournable. On suit Thérèse tout au long du roman et on suit ses pensées, même les plus inavouables...

  • add_box
    Couverture du livre « L'assommoir » de Émile Zola aux éditions Gallimard

    Amelielit sur L'assommoir de Émile Zola

    Un chef d'oeuvre de la littérature française. On suit la vie de Gervaise dans ses hauts et ses bas, surtout ses bas.
    Je dois avouer que ce roman est mon préféré du cycle des Rougon Macquart.
    Zola y a excellé dans sa peinture de la vie et des conséquences liées à l'alcoolisme.

    Un chef d'oeuvre de la littérature française. On suit la vie de Gervaise dans ses hauts et ses bas, surtout ses bas.
    Je dois avouer que ce roman est mon préféré du cycle des Rougon Macquart.
    Zola y a excellé dans sa peinture de la vie et des conséquences liées à l'alcoolisme.