Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Nana

Couverture du livre « Nana » de Émile Zola aux éditions Gallimard
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard
  • EAN : 9782070423576
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

« Le sujet de Nana est celui-ci : Toute une société se ruant sur le cul. Une meute derrière une chienne, qui n'est pas en chaleur et qui se moque des chiens qui la suivent. Le poème des désirs du mâle, le grand levier qui remue le monde. » (Émile Zola).

« J'ai passé hier toute la journée... Voir plus

« Le sujet de Nana est celui-ci : Toute une société se ruant sur le cul. Une meute derrière une chienne, qui n'est pas en chaleur et qui se moque des chiens qui la suivent. Le poème des désirs du mâle, le grand levier qui remue le monde. » (Émile Zola).

« J'ai passé hier toute la journée jusqu'à 11 heures et demie du soir à lire Nana, je n'en ai pas dormi cette nuit... Les caractères sont merveilleux de vérité... La mort de Nana est michelangelesque ! Un livre énorme, mon bon ! » (Gustave Flaubert).

Dans ce roman, et dans ce personnage de courtisane, Zola a peint à la fois la corruption d'une femme, de la société où elle recrute ses amants, et d'un régime politique, le Second Empire, qui se rue avec insouciance vers la guerre et la débâcle. Sexualité, histoire et mythe vivent et meurent ensemble, dans un même souffle brutal.

Donner votre avis

Articles (1)

Avis (11)

  • Un grand classique que je n'avais jamais lu.

    Un grand classique que je n'avais jamais lu.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Écrivain de génie, Zola nous livre une fresque sociale époustouflante sous le régime du second empire, à la veille de l’épidémie de variole noire qui ravagea Paris avec plus de 600 morts et la déclaration de guerre contre la Prusse. On y retrouve le peuple, la misère, la bourgeoisie, les gros...
    Voir plus

    Écrivain de génie, Zola nous livre une fresque sociale époustouflante sous le régime du second empire, à la veille de l’épidémie de variole noire qui ravagea Paris avec plus de 600 morts et la déclaration de guerre contre la Prusse. On y retrouve le peuple, la misère, la bourgeoisie, les gros négociants, les riches, les domestiques et les marginaux, la religion, la politique et l’empire du sexe et de l’argent.

    Les perversités amoureuses sont magistralement bien rendues et font résonner notre propre actualité.

    Le long passage sur la femme battue par son amoureux dépeint tout le mécanisme psychologique de cette triste situation qui fait débat et grand bruit de nos jours.

    Ensuite, l’auteur fera basculer Nana dans l’autre extrême, celui des femmes attirantes, bipolaires, violentes et méprisantes face à des hommes soumis qu’elle mènera à leurs pertes, de la luxure au pourrissement.

    Les descriptions de Paris, ses nouvelles constructions, ses hôtels particuliers, ses théâtres, ses champs de courses, ses salons mondains, ses bas quartiers puants, sa prostitution et ses courtisanes sont saisissantes de réalisme.

    ‘Nana’, c’est un regard de sociologue visionnaire sur notre monde gangréné par le vice et la misère.

    Très contemporain et ‘bien raide’, ce livre est un chef d’œuvre indémodable dont la lecture passionnante ne se lâche pas.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Mon préféré d'Emile Zola, auteur qui mérite vraiment une relecture une fois adulte. Chef d'œuvre:

    Mon préféré d'Emile Zola, auteur qui mérite vraiment une relecture une fois adulte. Chef d'œuvre:

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • " C' était toujours la même voix vinaigrée, mais à présent elle grattait si bien le public au bon endroit, qu' elle lui tirait par moments un léger frisson.Nana avait gardé son rire, qui éclairait sa bouche rouge et luisait dans ses grands yeux, d' un bleu très clair. A certains vers un peu...
    Voir plus

    " C' était toujours la même voix vinaigrée, mais à présent elle grattait si bien le public au bon endroit, qu' elle lui tirait par moments un léger frisson.Nana avait gardé son rire, qui éclairait sa bouche rouge et luisait dans ses grands yeux, d' un bleu très clair. A certains vers un peu vifs, une friandise retroussait son nez dont les ailes roses battaient, pendant qu' une flamme passait sur ses joues. Elle continuait à se balancer, ne sachant faire que ça. Et on ne trouvait plus ça vilain du tout, au contraire ; les hommes braquaient leurs jumelles. Comme elle terminait le couplet, la voix lui manqua complètement, elle comprit qu' elle n' irait jamais au bout. Alors, sans s' inquiéter, elle donna un coup de hanche qui dessina une rondeur sous la mince tunique, tandis que, la taille pliée, la gorge renversée, elle tendait les bras. Des applaudissements éclatèrent. Tout de suite, elle s' était tournée, remontant, faisant voir sa nuque où des cheveux roux mettaient comme une toison de bête ; et les applaudissements devinrent furieux. "
    Emile Zola

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • À lire absolument si l'on aime Zola !!

    À lire absolument si l'on aime Zola !!

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Extraordinaire !! Je ne ferais pas ici un résumé de chaque épisode ou une analyse ce cette œuvre il y en a suffisamment ; sachez seulement que l’action se déroule au 18ème, que Zola y décrit la vie d’une famille sur 5 générations et décrypte les conséquences du milieu et de l’hérédité sur la vie...
    Voir plus

    Extraordinaire !! Je ne ferais pas ici un résumé de chaque épisode ou une analyse ce cette œuvre il y en a suffisamment ; sachez seulement que l’action se déroule au 18ème, que Zola y décrit la vie d’une famille sur 5 générations et décrypte les conséquences du milieu et de l’hérédité sur la vie que mène chacun de ses personnages. J’ai lu ces livres au début des années 80, alors que les programmes télé étaient pauvres et qu’Internet n’existait pas. Plonger dans Zola c’était plonger dans un pan de notre histoire et dans la vie quotidienne des Français moins de 2 siècles auparavant. Les lire m’a permis de découvrir les interactions entre les ascendants, l’entourage, le régime politique, les conditions de travail … et la vie que chacun allait pouvoir avoir. Je n’avais pas trouvé pesant de devoir pour cela lire 20 tomes, au contraire je vivais à coté des Rougon, tremblant pour certains, plaignant ou rejetant d’autres. Depuis j’ai appris que Zola était une des plus grandes figures de la littérature naturaliste ce qui explique le soin apporté aux détails sur l’environnement et les personnages. Les Rougon-Macquart ce n’est pas seulement une formidable histoire mais un excellent moyen de connaitre l’architecture de l’époque, l’apparition de certaines nouveautés, le développement de l’industrialisation…. Ce sont des livres à mettre entre toutes les mains !!

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Belle histoire écrite par l'une des plus belles plumes de notre littérature. Je suis un admirateur inconditionnel de Monsieur Zola.

    Belle histoire écrite par l'une des plus belles plumes de notre littérature. Je suis un admirateur inconditionnel de Monsieur Zola.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.