Christian Oster

Christian Oster
Christian Oster est né en 1949. Il publie des romans aux éditions de Minuit (dont Mon grand appartement, prix Médicis 1999, Une femme de ménage, porté à l'écran avec Jean-Pierre Bacri, Sur la dune, Trois hommes seuls, Rouler). À l'école des loisirs, il publie avec une régularité à la fois confond... Voir plus
Christian Oster est né en 1949. Il publie des romans aux éditions de Minuit (dont Mon grand appartement, prix Médicis 1999, Une femme de ménage, porté à l'écran avec Jean-Pierre Bacri, Sur la dune, Trois hommes seuls, Rouler). À l'école des loisirs, il publie avec une régularité à la fois confondante et rassurante pour ses fans, quatre recueils de contes, peuplés de loups, d'ogres et de princesses, mais aussi de décorticages de langue d'une logique imparable, d'aliments variés et d'objets de la vie quotidienne du XXIe siècle...

Vidéos relatives à l'auteur

  • Autour d'un verre avec Christian Oster à propos de son roman "En ville"

      Connu pour être auteur de polars, Christian Oster est lauréat du Prix Medicis (1999) pour son roman "Mon grand appartement". Il a également publié "Une femme de ménage", adapté au cinéma par Claude Berri. A l'occasion de la publication de...

  • Entretien avec Christian Oster

    La parole des auteurs vous présente le roman de Chrisitan Oster "Rouler" (éditions de l'Olivier). Avec ce livre où la géographie prend toute sa place, Christian Oster signe un de ses romans les plus forts. Son dénouement énigmatique revêt des...

Articles en lien avec Christian Oster (2)

  • Autour d'un verre avec Christian Oster à propos de son roman "En ville"
    Autour d'un verre avec Christian Oster à propos de son roman "En ville"

    Connu pour être auteur de polars, Christian Oster est lauréat du Prix Medicis (1999) pour son roman "Mon grand appartement". Il a également publié "Une femme de ménage", adapté au cinéma par Claude Berri.A l'occasion de la publication de son livre, En ville, Christian Oster se prête à notre interview, Autour d'un verre, pour évoquer le travail d'écriture, le statut d'auteur et de lecteur. Rencontre.

  • Entretien avec Christian Oster

    Découvrez le nouveau roman de Christian Oster Rouler publié aux éditions de l'Olivier.

Avis sur cet auteur (27)

  • add_box
    Couverture du livre « Massif central » de Christian Oster aux éditions Editions De L'olivier

    Bernault Jean-Serge sur Massif central de Christian Oster

    "Je ne dis pas que Carl Denver avait l'intention de me tuer. Je dis que que de mon côté il s'agissait plutôt d'une crainte diffuse, née de la connaissance que j'avais de Carl Denver et du passé de notre relation.
    J'évoquerai bientôt ce passé, où Maud avait joué le premier rôle. Elle avait...
    Voir plus

    "Je ne dis pas que Carl Denver avait l'intention de me tuer. Je dis que que de mon côté il s'agissait plutôt d'une crainte diffuse, née de la connaissance que j'avais de Carl Denver et du passé de notre relation.
    J'évoquerai bientôt ce passé, où Maud avait joué le premier rôle. Elle avait quitté Carl Denver pour moi. Et on ne quitte pas Carl Denver comme ça, je n'avais pas tardé à l'apprendre.
    On ne quitte pas non plus Maud comme ça, notamment quand on l'a prise à Carl Denver. C'est ce que j'étais en train d'apprendre."
    Ainsi commence le roman de Christian Oster, ainsi s'exprime Paul le narrateur. C'est l'histoire d'une fuite qui va emmener le narrateur dans le centre de la France, c'est histoire d'une peur, c'est l'histoire de rencontres étranges.
    Roman envoutant, à l'atmosphère lourde, avec une très belle prose.

  • add_box
    Couverture du livre « Massif central » de Christian Oster aux éditions Editions De L'olivier

    marie claire bournier sur Massif central de Christian Oster

    c'est un petit roman qui se lit bien ; son interet réside dans les rencontres que fait le narrateur : Antoine, l'ami qui vit dans les bois... C'est une fuite pour éviter la présence inquiétante de Carl Denver, une obsession qui tourne à la folie. Une atmosphère haletante et inquiétante à la...
    Voir plus

    c'est un petit roman qui se lit bien ; son interet réside dans les rencontres que fait le narrateur : Antoine, l'ami qui vit dans les bois... C'est une fuite pour éviter la présence inquiétante de Carl Denver, une obsession qui tourne à la folie. Une atmosphère haletante et inquiétante à la fois. Un bon scénario, d'ailleurs, le cinéma n'est pas loin.

  • add_box
    Couverture du livre « Mon grand appartement » de Christian Oster aux éditions Minuit

    Enidan sur Mon grand appartement de Christian Oster

    Luc, notre personnage est à la porte, il vient de se rendre compte qu'il a égaré les clés de son appartement, rangées, dans sa serviette qu'il a également perdue. S'en suivent des événements qui mettront Luc dans des situations totalement imprévues. Une histoire cocasse, totalement inattendue, ...
    Voir plus

    Luc, notre personnage est à la porte, il vient de se rendre compte qu'il a égaré les clés de son appartement, rangées, dans sa serviette qu'il a également perdue. S'en suivent des événements qui mettront Luc dans des situations totalement imprévues. Une histoire cocasse, totalement inattendue, pleine d'humour.

  • add_box
    Couverture du livre « Dans le train » de Christian Oster aux éditions Minuit

    Elizabeth Neef-Pianon sur Dans le train de Christian Oster

    Un homme un peu désoeuvré se retrouve dans une gare.
    Il aide une femme à porter un sac plutôt lourd.
    Ils prennent le train ensemble et s’ensuivent deux jours qui changent leur vie.
    Le roman est une analyse méticuleuse et détaillée de cette rencontre.
    Certaine phrases sont très longues, mais...
    Voir plus

    Un homme un peu désoeuvré se retrouve dans une gare.
    Il aide une femme à porter un sac plutôt lourd.
    Ils prennent le train ensemble et s’ensuivent deux jours qui changent leur vie.
    Le roman est une analyse méticuleuse et détaillée de cette rencontre.
    Certaine phrases sont très longues, mais tous les gestes et les pensées sont passés au scalpel.
    Si ça peut sembler un peu lourd au départ, très vite on s’adapte au style et on entre dans la vie de ces deux là