Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Charles Dutertre

Charles Dutertre
Charles Dutertre Illustrateur jeunesse, Charles Dutertre travaille depuis 1997 pour le journal Ouest-france (jeux pour enfants et illustrations d'articles). Il collabore avec Bayard Presse ("Astrapi", "J'aime lire" et "Images docs") et est l'auteur de nombreux livres pour enfants publiés chez Le ... Voir plus
Charles Dutertre Illustrateur jeunesse, Charles Dutertre travaille depuis 1997 pour le journal Ouest-france (jeux pour enfants et illustrations d'articles). Il collabore avec Bayard Presse ("Astrapi", "J'aime lire" et "Images docs") et est l'auteur de nombreux livres pour enfants publiés chez Le Seuil Jeunesse, les Éditions du Rouergue, Hatier Jeunesse, Didier Jeunesse, les Éditions Nathan et Gallimard jeunesse.

Avis sur cet auteur (3)

  • add_box
    Couverture du livre « Le voyage extraordinaire de Petit Pierre » de Jo Hoestlandt et Charles Dutertre aux éditions Nathan

    OLYMPE sur Le voyage extraordinaire de Petit Pierre de Jo Hoestlandt - Charles Dutertre

    Je publie une toute petite critique pour un tout petit livre d’une trentaine de pages : « Le voyage extraordinaire de Petit Pierre » (paru chez Nathan), de l’auteure française Jo Hoestlandt.

    L’histoire :
    « C'était l'hiver, et le petit Pierre tenait bien fort la main de sa grand-mère....
    Voir plus

    Je publie une toute petite critique pour un tout petit livre d’une trentaine de pages : « Le voyage extraordinaire de Petit Pierre » (paru chez Nathan), de l’auteure française Jo Hoestlandt.

    L’histoire :
    « C'était l'hiver, et le petit Pierre tenait bien fort la main de sa grand-mère. »

    J'avais prévu de parler de cet album un peu plus tard mais il m'a tellement plu que j'avais envie de vous en parler sans plus attendre.

    Il m'a tout de suite fait penser à "Un kangourou pour Noël" de James Flora avec son côté un peu vintage et son graphisme étonnant. L'histoire est vraiment géniale ! Un petit garçon s'en va gaiement en tenant bien fort la main de sa grand-mère.

    Il va vivre une aventure étonnante et croiser des créatures fantastiques tels que des poissons volants ou des crocodiles. C'est un voyage en plein cœur de l'imagination de ce petit garçon que nous offrent l'auteure et l'illustrateur - une immersion dans ses rêves les plus fous.
    La ville, au départ grise et terne devient un véritable arc-en-ciel, elle est tour à tour jungle puis banquise, les voitures deviennent de gros poissons colorés et bruyants et le métro devient un abominable monstre. Nous découvrons la ville avec les yeux du petit garçon, redevenant, nous aussi, des enfants à l'imagination débordante le temps de cette histoire.

    C'est un album drôle, poétique et surprenant qui fait sourire.

    Une histoire géniale et un graphisme décapant.

    On a vraiment l'impression de parcourir la ville avec ces deux personnages attachants.

    La fin est tout simplement parfaite et va surprendre plus d'un enfant, je pense.

    Sauront-ils deviner où la grand-mère emmène son petit-fils ?

    Une belle surprise que cet album rigolo, original, décalé et très coloré qui embellit le quotidien.

  • add_box
    Couverture du livre « Harry Cover » de Charles Dutertre et Claire Renaud aux éditions Sarbacane

    Julien Leclerc sur Harry Cover de Charles Dutertre - Claire Renaud

    Dans des pages pleines de références médiévales de conte (auxquelles ont été ajoutées des erreurs volontaires de l’illustrateur) et richement peuplées, nous découvrons le parcours de cet apprenti chevalier Harry. Le titre nous laisse deviner la chute probable avec ce jeu de mot et l’inventivité...
    Voir plus

    Dans des pages pleines de références médiévales de conte (auxquelles ont été ajoutées des erreurs volontaires de l’illustrateur) et richement peuplées, nous découvrons le parcours de cet apprenti chevalier Harry. Le titre nous laisse deviner la chute probable avec ce jeu de mot et l’inventivité de Claire Renaud (déjà visible avec le brillant Barbichette) surprend, réjouit. Cette autrice chausse le style des contes de princes et chevaliers en s’intéressant à quelqu’un qui est à côté. Harry est en dehors des genres et des codes. Il voudrait être dans le moule mais ça ne marche pas, ça ne prend pas. Harry est lui et c’est déjà amplement suffisant. Au milieu d’illustrations colorées et pleins de trouvailles, de gags, on voit ce garçon long et fin s’armer et, à l’annonce de son nom, Harry Cover, être le sujet des moqueries. Il fuit bien entendu. Harry est surtout un enfant, un être à qui il faut parler, qu’il faut soutenir. Harry décide d’être lui-même, assume tous ses apprentissages et devient un chevalier à sa manière.
    La manière est dans cet album également très importante. En alternant des pages avec un décor foisonnant et d’autres sur fond blanc, Charles Dutertre impose un rythme soutenu et met en face les codes de la société, virile, armée, grande, forte et Harry, adolescent, dont l’attitude brinquebalante dénote. On observe alors un être humain devenir soi et se libérer des codes. C’est drôle et revigorant.

  • add_box
    Couverture du livre « Le roi qui n'a rien » de Alex Cousseau et Charles Dutertre aux éditions Gallimard-jeunesse

    Claire Lebreuvaud de ANECDOTES sur Le roi qui n'a rien de Alex Cousseau - Charles Dutertre

    C'est l'histoire d'un roi un peu particulier parce que c'est un roi qui n'a rien (faut dire qu'il vit dans le pays de tout-à-l'envers). Il n'a ni château, ni carrosse, ni or, ni brodequin (juste une coquette liquette à rayure), ni même de trône. Du coup, il reste assis par terre à attendre. Quoi...
    Voir plus

    C'est l'histoire d'un roi un peu particulier parce que c'est un roi qui n'a rien (faut dire qu'il vit dans le pays de tout-à-l'envers). Il n'a ni château, ni carrosse, ni or, ni brodequin (juste une coquette liquette à rayure), ni même de trône. Du coup, il reste assis par terre à attendre. Quoi ? Rien.
    Un jour, un chat s'arrête et décide d'attendre rien avec lui. Passent un chevalier jeune et fier qui se casse la binette, une dame avec une grosse voix effrayante qui échappe un poisson et un chien trottinant sur le trottoir. Comment se termine l'histoire ? Je ne dirais RIEN mais le roi qui n'a rien finira finalement par dégoter un trésor, une fortune, un vrai pactole... un p'tit rien essentiel qui ne se compte pas en monnaie sonnante et trébuchante.
    Charles Dutertre s'amuse à détourner les tapisseries médiévales pour illustrer cette charmante fable un rien nihiliste, mais ô combien fantaisiste et pas du tout consumériste signée Alex Cousseau.

Récemment sur lecteurs.com