Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Arthur Loustalot

Arthur Loustalot

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Articles en lien avec Arthur Loustalot (3)

  • Des livres attendus pour la rentrée littéraire 2014
    Des livres attendus pour la rentrée littéraire 2014

    Comme toute rentrée littéraire de septembre, pointent quelques titres qui d'emblée laissent supposer le succès à venir. Parmi eux, des auteurs incontournables qui semblent une fois de plus très inspirés, des auteurs qui confirment leurs talents. Une rentrée foisonnante où les personnages historiques ont encore breaucoup de choses à révéler, des enchevêtrements familiaux aux sources inattendues, de quoi surprendre et satisfaire la curiosité des lecteurs !  

  • Interview d'Arthur Loustalot à propos de son roman "La Ruche"
    Interview d'Arthur Loustalot à propos de son roman "La Ruche"

    À 25 ans, Arthur Loustalot signe avec La Ruche, son troisième titre. Un roman bouleversant, qui plonge le lecteur dans l'univers clos d'une famille de femmes et rompt avec les codes de l'écriture. Rencontre avec un jeune auteur qui montre une maturité moderne.

  • La ruche d'Arthur Loustalot
    La Ruche d'Arthur Loustalot

    Après son premier roman, Nos fils aimés, suivi d'un recueil de cinq nouvelles Là où commence le secret, largement salué par la critique, Arthur Loustalot livre son second roman La ruche. 

Avis sur cet auteur (7)

  • add_box
    Couverture du livre « Ostende 21 » de Arthur Loustalot aux éditions Les Escales

    Violaine belouard sur Ostende 21 de Arthur Loustalot

    J'avais envie de découvrir ce livre car la couverture était intrigante, un couple soudé, une voiture, un titre qui n'évoque pas forcément grand chose et deux prénoms... Hâte d'en savoir plus.

    Adèle et Joseph, nos héros, forment un couple fusionnel, rempli de passion et on imagine donc que...
    Voir plus

    J'avais envie de découvrir ce livre car la couverture était intrigante, un couple soudé, une voiture, un titre qui n'évoque pas forcément grand chose et deux prénoms... Hâte d'en savoir plus.

    Adèle et Joseph, nos héros, forment un couple fusionnel, rempli de passion et on imagine donc que l'histoire sera forte en rebondissements et sentiments extrêmes à tout va.

    J'ai trouvé deux thèmes particulièrement présents dans cet ouvrage : l'amour entre Adèle et Joseph et le jeu.

    Les deux thèmes mélangés font un roman "huis clos". Rien ni personne (quasiment) ne peut intervenir dans ce duo. Ce qu'ils vont découvrir grâce au casino aura un impact irréversible dans leur couple. Chacun va aller dans sa direction et au milieu de tout ça, revenir à la routine et à la vie "normale" sera comme une montagne à gravir. Le couple aura t'il la force de résister à cette période tumultueuse ?

    L'auteur décrypte les rouages de ce cercle vicieux dont tout le monde pense sortir facilement alors qu'il n'en est rien. Je pense que Arthur Loustalot aurait pu aller plus loin encore dans le vice car les personnages en étaient capables.

    Je n'ai pas été happée par ce livre comme je le pensais en lisant le résumé, je m'attendais vraiment à ce que l'histoire entre les deux héros soit prépondérante. Or, (et ce n'est pas inintéressant), j'ai découvert bien plus sur le casino que sur les sentiments.


    Ceci tient surement au fait que la narration soit guidée par le croupier du casino qui a vu et revu Adèle et Joseph, jour après jour. Il imagine en fait la vie de ce couple d'après ce qu'il discerne de leurs paroles, de leurs gestes.


    La fin m'a laissée hésitante. Je suis incapable de dire que je n'ai pas aimé car le style, l'écriture et le rythme m'ont plu mais incapable aussi de dire que j'ai aimé car le fait que le narrateur soit extérieur m'a laissée un peu sur le bord du chemin.


    Lecture en demi-teinte pour moi et je serai curieuse d'avoir d'autres avis pour affiner mon opinion donc n'hésitez pas à me le faire savoir si vous l'avez lu !

  • add_box
    Couverture du livre « Ostende 21 » de Arthur Loustalot aux éditions Les Escales

    Léane Belaqua sur Ostende 21 de Arthur Loustalot

    http://sweetie-universe.over-blog.com/2017/04/fiche-livre-ostende-21-a.loustalot.html

    Ostende 21 est un roman qui aborde l'histoire d'amour d'Adèle et Joseph, deux jeunes gens amoureux qui découvrent par hasard le jeu et tous ses dangers. Cependant, Adèle et Joseph sont vus à travers les yeux...
    Voir plus

    http://sweetie-universe.over-blog.com/2017/04/fiche-livre-ostende-21-a.loustalot.html

    Ostende 21 est un roman qui aborde l'histoire d'amour d'Adèle et Joseph, deux jeunes gens amoureux qui découvrent par hasard le jeu et tous ses dangers. Cependant, Adèle et Joseph sont vus à travers les yeux d'un croupier du casino d'Ostende. Il y a des tas de choses que l'on ignore donc sur eux, et que notre imagination doit compléter.

    Ces deux jeunes vivent une histoire très intense, Leur amour est à la fois violent et tendre, attentionné et possessif. Adèle et Joseph sont très impulsifs. Ils sont emplis d'une fougue déroutante qui les conduit sur le chemin de l'addiction au jeu. C'est le Blackjack qui les piège dans ses filets. On découvre le cheminement qui les conduit au jeu compulsif. Ils pensent contrôler, en apprenant des tableaux de jeu quasiment infaillibles, en posant des limites de pertes et de gain, ... mais ils sont peu à peu dépassés, détournés de leur raison par l'adrénaline, l'appât du gain et les techniques des croupiers. Leur amour subit leur chance, ou leur malchance. Je n'en dirai pas plus à ce sujet, je préfère vous laisser le plaisir de découvrir cette histoire hors du commun.

    Ostende 21 dénonce l'addiction. La principale dépendance abordée est celle du jeu au casino. Elle apparaît sournoise, inéluctable, et surtout, elle influe également sur la vie réelle de façon très effrayante. Cependant, Arthur Loustalot effectue un parallèle avec d'autres dépendances qui touchent malheureusement une grande partie de la population moderne. Je parle ici des addictions aux smartphones et aux nombreuses applications qui les peuplent. L'auteur prend les exemples d'Instagram (site pour publier des images commentées), et de Candy Crush (un jeu facile d'accès). Il est assez intéressant de voir que ces applications sont aussi addictives qu'un jeu au casino, et qu'elles peuvent aussi avoir des conséquences, généralement moins dramatiques, mais existantes.

    Je suis assez mitigée sur cette lecture, bien qu'elle soit très intéressante. L'histoire d'Adèle est palpitante, passionnée et violente. On doute, même une fois le livre terminé, de ce qu'il adviendra de ce couple étonnant. C'était un des sujets de "discorde" au sein du club. Les dernières pages laissent la porte ouverte à plusieurs interprétations. En deux temps, elle présente la fin logique, inéluctable et, peut-être, une fin plus jolie, peut-être fantasmée, justement par le croupier. N'hésitez pas si vous souhaitez en discuter, à me contacter via les commentaires ou le formulaire de contact. Je serai ravie de découvrir votre vision des choses.

    Néanmoins, un point m'a beaucoup dérangée. C'est le croupier qui raconte l'histoire. En soit, c'est une bonne idée, plutôt originale. Mais il y a à la fois trop de détails - beaucoup d'éléments que le croupier aurait eu du mal à apprendre - et pas assez de précisions, ce qui donne un récit un peu trop décousu à mon goût. Il manque de lien. Au final, on s'attache aux personnages mais on s'en détache aussi très fréquemment, entre les ellipses et les paysages un peu trop descriptifs et contemplatifs qui servent certes à planter un décor particulier mais qui empêche parfois d'adhérer au récit.

    Conclusion : ♥♥♥ Un avis mitigé sur ce roman qui décrit un amour passionné et violent mis à l'épreuve par le jeu. J'ai beaucoup aimé la façon dont l'auteur décrit la sournoiserie de la dépendance, mais j'ai trouvé que le récit manquait de cohésion. Coup de coeur pour la fin cependant, en deux temps, qui permet différentes interprétations.

  • add_box
    Couverture du livre « Ostende 21 » de Arthur Loustalot aux éditions Les Escales

    Nathalie Chartier sur Ostende 21 de Arthur Loustalot

    Un beau roman qui parle d'un sujet peu évoqué en littérature : l'addiction au jeu. Un jeune couple très amoureux qui risque tout, y compris de se perdre eux-mêmes. Le décor est beau est triste, Ostende et ses plages immenses souvent baignées de brume. Ils croisent des personnages hauts en...
    Voir plus

    Un beau roman qui parle d'un sujet peu évoqué en littérature : l'addiction au jeu. Un jeune couple très amoureux qui risque tout, y compris de se perdre eux-mêmes. Le décor est beau est triste, Ostende et ses plages immenses souvent baignées de brume. Ils croisent des personnages hauts en couleur. Je ne connais rien au Black Jack et pourtant les scènes autour de la table de jeu sont passionnantes, autant rivées sur les cartes que sur les visages. Un roman à découvrir sans hésitation !

  • add_box
    Couverture du livre « Ostende 21 » de Arthur Loustalot aux éditions Les Escales

    Claudia Charrier sur Ostende 21 de Arthur Loustalot

    Adèle et Joseph ont vingt-sept ans, et sont trés amoureux. Ils vivent à Paris, ils sont des jeunes adultes, un peu gâtés, capricieux et insouciants. Un week-end en Belgique leur fait découvrir Ostende où Le casino de la ville est l'un des plus grands d'Europe.
    Adèle et Joseph entrent et...
    Voir plus

    Adèle et Joseph ont vingt-sept ans, et sont trés amoureux. Ils vivent à Paris, ils sont des jeunes adultes, un peu gâtés, capricieux et insouciants. Un week-end en Belgique leur fait découvrir Ostende où Le casino de la ville est l'un des plus grands d'Europe.
    Adèle et Joseph entrent et jouent, perdent, gagnent ! ils prennent au jeu et ont qu une envie, y revenir... Mais le piège se referme. Un roman qui parle d'addiction ! addiction aux jeux d'argent qui peut tous détruire sur son passage...leur vie, leur amour même. Un roman original !

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !