Anne Rossi

Anne Rossi
Parce que son grand-père avait la manie de fi nir ses histoires par « et vous saurez la suite la prochaine fois », Anne Rossi a commencé à écrire ses propres fins. Elle n'a pas arrêté depuis ! Romans pour la jeunesse ou récits pour adultes, elle affectionne particulièrement les genres de l'imaginaire, car dans ces histoires tout devient possible ! Ses dernières publications : Les aventures de
Bathélémy Styx, chez Scrineo et une série romantique Le Carnet. Elle vit en région
parisienne.
Parce que son grand-père avait la manie de fi nir ses histoires par « et vous saurez la suite la prochaine fois », Anne Rossi a commencé à écrire ses propres fins. Elle n'a pas arrêté depuis ! Romans pour la jeunesse ou récits pour adultes, elle affectionne particulièrement les genres de l'imaginaire, car dans ces histoires tout devient possible ! Ses dernières publications : Les aventures de
Bathélémy Styx, chez Scrineo et une série romantique Le Carnet. Elle vit en région
parisienne.

Avis (1)

  • Couverture du livre « Petite musique de nuit » de Anne Rossi aux éditions Les Lucioles

    0.2

    Lewis Plectrude sur Petite musique de nuit de Anne Rossi

    tout d’abord je tiens à remercier les éditions lokomodo ainsi que le forum Have a Break, Have a Book pour ce partenariat.
    Encore une fois, voici là une nouvelle. Elle reste quand même assez longue puisque sur ma liseuse elle faisait 68 pages. L’histoire a donc bien le temps de se mettre en...
    Voir plus

    tout d’abord je tiens à remercier les éditions lokomodo ainsi que le forum Have a Break, Have a Book pour ce partenariat.
    Encore une fois, voici là une nouvelle. Elle reste quand même assez longue puisque sur ma liseuse elle faisait 68 pages. L’histoire a donc bien le temps de se mettre en place, mais je vais y revenir.
    Tout d’abord parlons du style, il est fluide et ça se lit facilement. Au début j’ai eu peur car le récit est narré au présent et habituellement c’est un temps qui me déplaît pour les histoires, néanmoins là ça ne m’a pas dérangé, sans doute parce qu’il est bien utilisé. C’est assez bien décrit puisque je me suis bien représentée les lieux, les toiles d’araignées et les bêtes qui vont avec m’ont d’ailleurs fait frissonner.
    Ensuite un petit mot sur l’histoire. Comme je le disais, il s’agit d’une nouvelle, néanmoins je n’ai pas trouvé que les événements avaient lieu trop vite, ni même que cela aurait mérité un approfondissement. Au contraire, l’auteure a selon moi réussi à faire passer tout ce qu’elle voulait dire dans cette histoire, et la rendre plus longue aurait pu faire devenir le tout rébarbatif. Tandis que là il n’y en a ni trop, ni pas assez, je n’ai pas eu une impression de manque en arrivant à la fin. L’histoire est plutôt intéressante et entraînante, les points de vue sont alternés entre Stella et Amaury, à chaque chapitre ça change. Je trouve cela toujours sympa d’avoir deux points de vue sur les événements, d’autant plus que là ce sont deux points de vue très différents. Amaury est persuadé d’être médium et de voir des fantômes, tandis que Stella cherche une explication beaucoup plus scientifique et joue les détectives. L’histoire est donc à la fois sous forme d’enquête et a également un petit côté magique et les deux s’allient très bien. Le fantastique apporte à la nouvelle du mystère, ce n’est pas tellement stressant et je n’ai pas du tout eut peur non plus, mais on a envie d’en savoir plus sur les fantômes et les esprits. Au niveau du genre, c’est assez peu original, en effet des histoires de fantômes c’est du déjà vu, mais cela ne gâche rien du tout à la lecture. Après tout la nouvelle est bien menée et n’a pas pour but de révolutionner le genre, mais de divertir – et ça marche !
    Une histoire passionnante donc et intrigante, avec un brin de suspens. On ne peut s’empêcher de se demander "d’où vient cette musique?". Et d’aller soi-même l’écouter afin de se plonger un peu plus dans l’histoire.
    Au niveau du dénouement, je l’ai trouvé vraiment très simple, presque trop simple d’ailleurs, je n’en dis pas plus au risque de spoiler, néanmoins j’aurais apprécié être beaucoup plus surprise, avoir eu l’impression de m’être fait avoir. Mais finalement l’histoire suit un chemin et ne s’en détache pas. Toutefois, cela n’enlève en rien le fait que j’ai passé un bon moment de lecture.
    Enfin je vais revenir sur les personnages. Dans cette nouvelle, cinq personnages font leur apparition. Les parents pour commencer, Linda et Stéphane. Je ne les ai guère apprécié, mais c’est sans doute parce qu’on les voit du point de vue des enfants. J’ai trouvé que Stéphane couvait un peu trop son fils, et que Linda changeait trop de comportement par rapport à sa fille depuis qu’elle était avec Stéphane. Les adultes ont le droit de refaire leur vie c’est vrai, mais ils imposent leur choix à leur enfant et je trouve qu’ils ne font guère d’efforts pour rendre cela plus facile pour Stella et Amaury. Néanmoins, ils ont assez peu d’intérêt dans cette histoire, donc ce n’est pas très grave de ne pas les aimer.
    Ensuite il y a la voisine et ses chats, j’avoue qu’elle m’a laissé assez indifférente. Elle est là pour faire avancer l’intrigue, après son caractère reste celui d’une bonne vieille voisine qui va guider les jeunes et c’est tout. Quand aux chats… J’adore les chats, donc j’ai adoré les siens.
    Enfin les deux personnages principaux : Stella et Amaury. Pour ce deuxième, j’avoue n’avoir guère accroché. Son côté trouillard m’a vite énervé, il était trop passif et limite pleurnichard, j’avais envie qu’il se bouge plutôt que de se recroqueviller de peur sur son lit. J’ai largement préféré Stella, elle a un sacré caractère, elle ne se contente pas de rester dans l’ignorance ou de croire bêtement ce qu’on lui dit, elle cherche réellement à comprendre et mène sa petite enquête. Son petit côté détective en herbe m’a beaucoup plu et son sale caractère m’a beaucoup amusé. Selon moi c’est elle qui rend l’histoire vraiment intéressante et qui lui donne du "punch". Par contre j’ai trouvé bizarre que quand elle parle de sa mère elle dise "Linda" et pas maman.
    J’aurais aussi apprécié savoir quel âge avait les deux enfants, parce que Stella est décrit comme une "fillette", mais elle m’a paru assez mâture. Je les imaginais plus comme des ados de 14,15 ans plutôt que comme des enfants de 10 ans, mais comme Stéphane ne voulait pas laisser son fils seul, j’imagine qu’ils étaient encore petits…
    La fin de l’histoire est plutôt amusante. Elle est ouverte, et je trouverais sympathique de retrouver Amaury et Stella dans une autre aventure.

    En bref cette lecture m’a permis de passer un très bon moment, j’avoue m’être bien amusé à la lecture – grâce au personnage de Stella qui comme je l’ai déjà dit apporte beaucoup à l’histoire. Pas de grande surprise, pas de moments vraiment très stressants, mais une lecture très sympathique, axé assez jeunesse mais qui peut également plaire au plus grand.

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com