Alexis Ragougneau

Alexis Ragougneau

Alexis Ragougneau, né en 1973, est auteur de théâtre. Nombre des pièces qu’il a écrites ont été créées en Suisse et en France.

Articles (5)

Avis (24)

  • add_box
    Couverture du livre « Niels » de Alexis Ragougneau aux éditions Viviane Hamy

    Anita Millot sur Niels de Alexis Ragougneau

    Niels Rasmussen est danois. Il est résistant et fait sauter des trains pour lutter contre le nazisme. Sa compagne, la rousse Sarah l’a séduit et converti lors de leur rencontre dans un cinéma, où elle sauvait régulièrement des familles juives. Nous sommes en 1945, la fin de la guerre est...
    Voir plus

    Niels Rasmussen est danois. Il est résistant et fait sauter des trains pour lutter contre le nazisme. Sa compagne, la rousse Sarah l’a séduit et converti lors de leur rencontre dans un cinéma, où elle sauvait régulièrement des familles juives. Nous sommes en 1945, la fin de la guerre est imminente et Sarah sur le point de donner naissance à leur enfant …
    Pourtant Niels va partir du jour au lendemain rejoindre la France, pays maternel, lorsqu’il lira sur un journal que son ami de jeunesse, Jean-François Canonnier, avec qui il a monté des pièces de théâtre à Paris, se trouve à Fresnes. Son “alter égo” qu’il n’a pas vu depuis plusieurs années, va être jugé pour collaboration et dénonciation … Le choc est tel que Niels n’a pas vraiment envie d’y croire … Il veut absolument en savoir plus et assister à son procès.
    Ce qu’il apprendra finalement de la bouche même de son ancien ami, plusieurs années après la libération de prison de ce dernier, sera pire que tout …
    Un bon roman bien ficelé et d’une construction très “visuelle”. Toutefois le “mélange des genres” (à savoir littérature mêlée de parenthèses théâtrales) m’a un peu déstabilisée en cours de lecture, jusqu’à me faire perdre - par moment - le fil des évènements …

  • add_box
    Couverture du livre « Évangile pour un gueux » de Alexis Ragougneau aux éditions Points

    Bill sur Évangile pour un gueux de Alexis Ragougneau

    En mars 2016, j'avais découvert avec un grand plaisir 'La madone de Notre-Dame' d'Alexis Ragougneau, me promettant de lire les prochaines productions de cet auteur prometteur. 

    Je n'avais pas oublié ... mais je ne le trouvais pas ... et quand je l'ai trouvé sur les rayonnages virtuels de la...
    Voir plus

    En mars 2016, j'avais découvert avec un grand plaisir 'La madone de Notre-Dame' d'Alexis Ragougneau, me promettant de lire les prochaines productions de cet auteur prometteur. 

    Je n'avais pas oublié ... mais je ne le trouvais pas ... et quand je l'ai trouvé sur les rayonnages virtuels de la bibliothèque numérique de la Ville de Paris, j'ai cliqué ... et tourné les pages très vite !

    Tout aussi passionnant que le premier, ce roman débute avec la découverte d'un SDF noyé dans la Seine quelques jours après Pâques 

    On reconnait bien vite Mouss, ce SDF qui avait envahi la cathédrale Notre-Dame de Paris, en compagnie d'une dizaine d'acolytes l'avant-veille de Noël ... 

    Au vu des blessures, Mouss n'est pas tombé à l'eau tout seul ... mais qui va s'intéresser à la mort - même violente - d'un SDF, même celui qui a défrayé la chronique quelques mois plus tôt ... 

    Le père Kern, dans son exil de Poissy, regrette toujours d'avoir laissé tomber Mouss ... il mènera une enquête parallèle à celle d'une jeune juge d'instruction ... 

    Des personnages attachants, un récit sur les trois mois qui séparent Pâques de Noël, une peinture réaliste de la vie sur les berges de la Seine, une description des relations parfois houleuses entre PJ et Parquet qui cohabitaient encore dans le coeur de Paris ... 

    Un roman passionnant ...

    Un auteur qui confirme qu'il faut le suivre !

  • add_box
    Couverture du livre « Niels » de Alexis Ragougneau aux éditions Viviane Hamy

    Les livres de K79 sur Niels de Alexis Ragougneau

    Alexis Ragougneau avait été une de mes bonnes surprises de l’année 2016 avec son deuxième polar «Evangile pour un gueux ». J’avais beaucoup aimé cette enquête policière qui tournait autour d’une des passions de l’auteur, Notre Dame de Paris. J’étais donc impatient de découvrir ce que cet auteur...
    Voir plus

    Alexis Ragougneau avait été une de mes bonnes surprises de l’année 2016 avec son deuxième polar «Evangile pour un gueux ». J’avais beaucoup aimé cette enquête policière qui tournait autour d’une des passions de l’auteur, Notre Dame de Paris. J’étais donc impatient de découvrir ce que cet auteur allait nous concocter en s’attaquant à un roman « classique » sur une autre de ses passions, le Théâtre !

    Il y a quelques années, j’avais déjà rencontré cette ambiance seconde guerre mondiale, collabos,juifs, théâtre, Louis Jouvet, dans le très réussi « Bérénice 34-44 » de Isabelle Stibbe. Les deux histoires se rapprochent dans les thèmes mais là où Isabelle Stibbe racontait les prémices et le début du conflit, Alexis Ragougneau implante son aventure à la fin des hostilités…quand un certain nombre de français doit rendre des comptes.

    Le lecteur suit les investigations parisiennes de Niels. Celui-ci cherche à comprendre pourquoi il est porté des accusations sur un ancien ami. Au fil de ses rencontres, le dossier se rempli et les éléments s’accumulent jusqu’au dénouement. A travers cette intrigue, le récit met en lumière les différents comportements du Paris d’après-guerre. Les vrais héros ne sont pas forcément ceux que l’on croit. Beaucoup retournent leur veste avec le rapport de force. Chacun joue finalement pour son propre compte, pour sa survie, avec les cartes qu’il a en mains. C’est peut-être ce qu’il faut retenir de ce sombre roman : On ne peut pas juger les décisions de quelqu’un sans être véritablement à sa place.

    L’auteur, dont la plume est une nouvelle fois remarquable, nous raconte l’atmosphère suffocante de la libération. Il dévoile en même temps la face obscure de cette période. Pour l’Histoire et pour son suspense bien mené, je vous conseille chaudement ce texte qui ne nous épargne pas avec du sentimentalisme et préfère nous heurter avec la froideur de la réalité ! Alexis Ragougneau confirme qu’il est un grand écrivain à suivre !

  • add_box
    Couverture du livre « Évangile pour un gueux » de Alexis Ragougneau aux éditions Points

    muriel bouche sur Évangile pour un gueux de Alexis Ragougneau

    Ici il est question de la rencontre entre un prêtre et une poignée de SDF qui ont envahi la cathédrale de Notre Dame une veille de Noel, de toute une série d’évènements qui mèneront à l’assassinat de Mouss, leader des SDF, et de l’enquête qui va être menée en parallèle par quelques flics ( que...
    Voir plus

    Ici il est question de la rencontre entre un prêtre et une poignée de SDF qui ont envahi la cathédrale de Notre Dame une veille de Noel, de toute une série d’évènements qui mèneront à l’assassinat de Mouss, leader des SDF, et de l’enquête qui va être menée en parallèle par quelques flics ( que la mort de Mouss n’indiffère pas) et par le prêtre, qui va vouloir comprendre le pourquoi de ce meurtre.
    Je ne vous en dirai pas plus, si ce n’est qu’il vous faut absolument lire ce livre si vous aimez les romans noirs ! Qu’il vous faut absolument lire ce livre si vous aimez les romans policiers ! Qu’il vous faut absolument lire ce livre si vous chercher des auteurs qui possèdent une identité, une plume ! Qu’il vous faut absolument lire ce livre si vous aimez les romans à symboles.
    Il faut le lire car l’auteur n’y va pas par quatre chemins : il ne parle pas de SDF anonymes, se fondant dans la foule, mais de clochards vivant dans leur univers, sale, noir, violent, ubuesque en plein cœur des quartiers les plus riches de Paris. Il ne parle pas de prélats catholiques engoncés dans leurs tenues et dans leur dogme, mais de manipulateurs politiques et extrémistes pour certains. Il ne parle pas de supers flics mais d’hommes et femmes, avec leurs petits et gros défauts, qui progressent de façon pragmatique.
    Il faut le lire car l’auteur nous propose des personnages forts, emblématiques, en équilibre quasi parfait entre réalisme et caricature : ce prêtre physiquement diminué qui s’en veut et veut comprendre ; ce clochard grec à la fois mystique et roublard qui mène les flics en bateau tout en protégeant son bien le plus précieux ; ce prélat prétentieux et imbu de lui-même, enfermé dans ses idées et ses croyances.
    Il faut lire ce livre car il est bourré de symboles, des plus religieux aux plus athées, et nous embarque dans un jeu de piste brillant pour tous les identifier, depuis le titre jusqu’aux rôles des différents personnages, en passant par certaines scènes. Il mêle cour des miracles et références bibliques, Quasimodo et recherche de sainteté, saleté et art religieux.
    Il faut le lire car nous même si nous ne sommes pas dans un page turner le tempo du récit est intéressant. Certes il n’aligne pas rebondissements et fausses pistes, mais il avance de façon régulière, comme si l’auteur voulait nous faire progresser au rythme des pas du père Kern et des flics du 36 dans les rues de Paris.
    Il faut le lire car Alexis Ragougneau nous propose une écriture personnelle, belle, au style affirmé, assez éloignée pour le coup de pas mal de romans qui se ressemblent trop. Ses descriptions des personnages, notamment, sont particulièrement imagées et réussies, nous permettant non seulement de les imaginer sans peine, mais aussi de nous mettre dans leur peau pour vivre et ressentir ce qu’ils vivent et ressentent.
    Vous l’avez compris vous devez lire ce livre coup de cœur pour moi !
    http://desmotssurunepage.eklablog.com/attention-coup-de-coeur-a129321042

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !