Alain Labbe

Alain Labbe
Alain Labbé embarque en 1974 avec Eric Tabarly. Il navigue durant douze ans, en solitaire ou en équipage et notamment avec Olivier de Kersauson. Après deux tours du monde en course et deux traversées de l'Atlantique, il s'installe en 1999 à Plougastel comme producteur de fraises. La Bateau Fraise... Voir plus
Alain Labbé embarque en 1974 avec Eric Tabarly. Il navigue durant douze ans, en solitaire ou en équipage et notamment avec Olivier de Kersauson. Après deux tours du monde en course et deux traversées de l'Atlantique, il s'installe en 1999 à Plougastel comme producteur de fraises. La Bateau Fraise est son premier livre.

Avis sur cet auteur (1)

  • add_box
    Couverture du livre « Le bateau fraise » de Alain Labbe aux éditions Phebus

    Jean-Paul Degache sur Le bateau fraise de Alain Labbe

    Récit truffé d'anecdotes et de détails très concrets, le bateau fraise m'a happé du début à la fin, tellement Alain Labbé sait bien raconter et écrit avec talent.
    Lui qui a été équipier d'Éric Tabarly, d'Olivier de Kersauson, d'Éric Loizeau, qui a fait le tour du monde à la voile, il a...
    Voir plus

    Récit truffé d'anecdotes et de détails très concrets, le bateau fraise m'a happé du début à la fin, tellement Alain Labbé sait bien raconter et écrit avec talent.
    Lui qui a été équipier d'Éric Tabarly, d'Olivier de Kersauson, d'Éric Loizeau, qui a fait le tour du monde à la voile, il a totalement rompu avec ce milieu pour finalement, après quelques errances, se lancer dans la culture des fraises, à Plougastel, en Bretagne, ceci depuis quinze ans.
    Ce marin se retrouve donc, tout près de l'océan, en train de lutter, de se battre, avec toutes les contraintes d'un producteur de fruits, de l'établissement de son exploitation à la vente sur les marchés, sans oublier la gestion du personnel saisonnier et une tentative de diversification avec des poules pondeuses.
    Tout cela aurait pu être fastidieux, répétitif, mais c'est là qu'intervient le talent de l'écrivain : son histoire se lit comme un roman et c'est encore plus passionnant que bien des romans ! Les anecdotes sont variées, contées avec beaucoup d'humour et un sens inné de l'autodérision, même dans les moments les plus difficiles qui le poussent à se confier à un psychiatre qui… mais ne divulgâchons pas !
    Alain Labbé explique bien toutes les difficultés préalables à son installation, détaille cette formation trop théorique, déconnectée du réel, un réel qui absorbe toute son énergie, de jour comme de nuit. de plus, les conseillers se gardent bien de mettre la main à la pâte.
    Tout au long de ce bateau fraise, respectant bien son titre, l'auteur fait constamment référence à l'océan, à la voile qu'il a pratiquée juste avant que GPS et routeurs ne déshumanisent cette passion pour en faire un sport qui ne parle plus trop aux terriens que nous sommes.
    Souvent, en lisant le bateau fraise, j'ai eu l'eau à la bouche. J'aurais tant aimé, quand ce sera la saison, lui acheter une barquette ou plus, déguster cette production qu'il lui faut vendre sur les marchés en subissant tous les caprices et desiderata des clients, surtout des clientes. Si sa vie familiale en prend un coup, ce sont les amitiés, les femmes qu'il aime ou tente de fuir qui terminent un récit qu'il a pris soin d'étaler sur une année pour bien guider son lecteur dans la saisonnalité des tâches.
    Le bateau fraise, titre si bien choisi m'a étonné, passionné, appris beaucoup de choses sur la culture des fraises bien sûr, mais aussi sur les rapports humains et sur toute cette vie qui pullule autour d'une exploitation et qu'il faut bien gérer.
    Philosophe par moments, Alain Labbé livre quantité de réflexions fort judicieuses et je me suis régalé tout au long de ma lecture. Je remercie Babelio et les éditions Phébus pour cette belle découverte.

    Chronique à retrouver sur : http://notre-jardin-des-livres.over-blog.com/

Ils ont lu cet auteur

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !