Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Adrien Goetz

Adrien Goetz
Historien d'art et romancier, Adrien Goetz a publié de nombreux romans chez Grasset, son dernier livre, Intrigue à Giverny, est consacré à Claude Monet. Éric Sander photographie depuis 20 ans les jardins du monde entier.

Articles en lien avec Adrien Goetz (2)

  • Intrigue à Giverny d’Adrien Goetz
    Intrigue à Giverny d’Adrien Goetz

    Sept ans d’intrigues historiques ou presque, depuis qu’il a créé ses personnages de Pénélope, une conservatrice de patrimoine, et de Wandrille son fiancé journaliste, dans Intrigue à l’anglaise en 2007. On pourrait penser qu’Adrien Goetz a atteint l’âge de raison mais point du tout : avec malice et gourmandise, son quatrième tome de la série des Intrigues entraîne ses héros complices dans une nouvelle valse à trois temps, ceux de l’histoire, de l’art et du polar.

  • Le Coiffeur de Chateaubriand d'Adrien Goetz
    Passionnément traître

    Faisons confiance à un expert du XIXe siècle, passé maître en intrigues historiques, pour trousser une histoire aussi véridique qu’inventée autour de Chateaubriand dans Le Coiffeur de Chateaubriand.

Avis sur cet auteur (22)

  • add_box
    Couverture du livre « Intrigue en Egypte » de Adrien Goetz aux éditions Grasset Et Fasquelle

    Bill sur Intrigue en Egypte de Adrien Goetz

    Adrien Goetz, ... j'avais été enchantée par un de ses premiers romans 'La dormeuse de Naples, qui évoquait la vie romaine de Jean Auguste Dominique Ingres. 

    Mon peintre préféré, dans ma ville préférée, où lors de mon séjour suivant, j'avais été rechercher la maison où le peintre avait résidé...
    Voir plus

    Adrien Goetz, ... j'avais été enchantée par un de ses premiers romans 'La dormeuse de Naples, qui évoquait la vie romaine de Jean Auguste Dominique Ingres. 

    Mon peintre préféré, dans ma ville préférée, où lors de mon séjour suivant, j'avais été rechercher la maison où le peintre avait résidé ... 

    D'Adrien Goetz, j'avais ensuite lu quelques aventures de Pénélope et Wandrille, dont celle à Bagneux.

    Dans Intrigue en Egypte, reçu récemment, j'ai retrouvé Pénélope et Wandrille, récemment séparés, lui, toujours journaliste au père devenu Ministre de la Culture, et Pénélope, ravie d'avoir enfin décroché un poste au Louvre dans le département des Antiquités Egyptiennes.

    Un roman léger léger, où le centre de l'intrigue est une bague attribuée à Nefertiti, volée à Reims ...

    Mais autant les aventures de nos deux héros sont plaisantes autant les affaires autour de Napoléon et Talleyrand m'ont paru des plus embrouillées !   

    Bref, un roman qui ne restera dans ma mémoire que pour m'avoir fait retrouver ces deux pétillants héros ! 

    Mais que ce roman est creux.

    Bref, une déception, qui m'a servi de transition entre  deux ouvrages bien plus profonds ! 

    Je remercie la Fondation Orange, via lecteurs.com, de m'avoir fait parvenir cet ouvrage.

  • add_box
    Couverture du livre « Intrigue en Egypte » de Adrien Goetz aux éditions Grasset Et Fasquelle

    Manue14 sur Intrigue en Egypte de Adrien Goetz

    Avant de lire ce rapport d’enquête je pensais découvrir le métier de conservatrice de musée mais aussi partir en Egypte.
    Malheureusement j’avoue avoir eu beaucoup de difficultés à suivre l’histoire.

    On se rend compte très rapidement qu’Adrien Goetz s’y connaît en Histoire. Peut-être même...
    Voir plus

    Avant de lire ce rapport d’enquête je pensais découvrir le métier de conservatrice de musée mais aussi partir en Egypte.
    Malheureusement j’avoue avoir eu beaucoup de difficultés à suivre l’histoire.

    On se rend compte très rapidement qu’Adrien Goetz s’y connaît en Histoire. Peut-être même trop…
    L’auteur du rapport d’enquête donne beaucoup trop de détails, d’informations et tout cela mélangé à l’enquête fait que personnellement j’ai eu des difficultés pour tout retenir.

    Les chapitres sont d’une bonne longueur. J’ai apprécié le fait que l’auteur ajoute les noms des lieux et les dates pour chaque chapitre. Cela est un petit plus qui est pour moi très appréciable.

    Le style de l’auteur est un peu froid. L’histoire ressemble davantage à un catalogue d’informations sur un sujet précis plutôt qu’à une enquête dans laquelle les sentiments et les actions des personnages sont pris en compte.

    Les descriptions sont présentes mais sans trop charger l’histoire, heureusement d’ailleurs…
    Les lieux et personnages auraient mérité par contre d’être un peu plus décrits.
    Etant allée il y a quelques années en Egypte, je n’ai pas retrouvé les paysages, l’ambiance et la convivialité des habitants.
    Concernant les protagonistes je me suis souvenue des principaux même si j’avoue ne pas être arrivée à m’imaginer leurs physiques. Par contre j’ai complètement oublié les noms des personnages secondaires et leurs rôles… C’est dommage…

    L’idée d’avoir trois périodes différentes est intéressante mais risquée et malheureusement j’ai eu plusieurs difficultés. Déjà je n’ai pas compris vraiment l’utilité de ces trois périodes (pourquoi ne pas se satisfaire de deux ?) et en plus n’étant pas une spécialiste (comme l’auteur) d’histoire je me suis rapidement perdue dans tous ces noms de rois et de reines.

    Je pense qu’il aurait été utile de préciser sur la quatrième de couverture qu’il fallait avoir de très bonnes connaissances en Histoire pour apprécier réellement l’ensemble du rapport d’enquête. Ce dernier pourrait par exemple être étudié par des étudiants (lycéens ou autres) avec un professeur d’histoire passionné qui pourra alors expliquer clairement certaines choses.
    Ce rapport d’enquête ne m’a malheureusement pas plu mais je pense sincèrement que c’est une enquête qu’un passionné d’histoire, d’Egypte et de recherches pourrait apprécier.

  • add_box
    Couverture du livre « Intrigue en Egypte » de Adrien Goetz aux éditions Grasset Et Fasquelle

    Nicolemotspourmots sur Intrigue en Egypte de Adrien Goetz

    Enfin des nouvelles de Pénélope et Wandrille ! Leurs dernières aventures historico-artistiques dataient de 2014, du côté de Giverny et on se languissait un peu par ici. L'auteur est pardonné car ce nouvel opus recèle tout ce qui fait la réussite de cette série qui ne se prend pas au sérieux : un...
    Voir plus

    Enfin des nouvelles de Pénélope et Wandrille ! Leurs dernières aventures historico-artistiques dataient de 2014, du côté de Giverny et on se languissait un peu par ici. L'auteur est pardonné car ce nouvel opus recèle tout ce qui fait la réussite de cette série qui ne se prend pas au sérieux : un joyeux mélange d'érudition, d'humour et de dépaysement. Et un divertissant moyen de se replonger dans les salles égyptiennes du Louvre, dans l'Histoire des rois de France et des traces qu'ils ont laissées dans les différents musées du monde entier. Attention, cette lecture peut aussi provoquer une furieuse envie de s'envoler pour l'Egypte...

    Ceci dit, cette chère Pénélope n'est pas très en forme lorsque nous la retrouvons. Wandrille l'a quittée pour une Diane aux yeux verts, fille de riche homme d'affaires et elle traîne sa déprime dans les couloirs du Louvre où elle vient d'être nommée. Ce poste au sein du département égyptien, que la jeune conservatrice appelait de ses vœux ne suffit pas à lui faire oublier sa tristesse. Heureusement, le hasard et le côté très désordonné de sa Directrice vont lui offrir l'énigme qui va lui permettre de se changer les idées. A Reims, un anneau égyptien portant le cartouche de Néfertiti a été dérobé dans le musée qui abrite le trésor des sacres de rois. Qui cet anneau peut-il bien intéresser se demandent les experts, dont Pénélope ? Serait-ce en rapport avec le fait qu'il appartenait à l'impératrice Eugénie ? Le lecteur, lui sait depuis les premières pages du livre que Bonaparte, lors de la désastreuse campagne d'Egypte a caché là-bas un objet clé pour l'ordre successoral sur le trône de France. Mais bien sûr, il n'est pas au bout de ses surprises. Le parcours de Pénélope va - oh quelle chance ! - rejoindre celui de Wandrille, croiser celui d'un étrange berger corse, d'un scientifique expert de l'ADN des familles royales, explorer les arcanes des alcôves des Bourbons et des Bonaparte et naviguer au milieu des intrigues de Talleyrand. Le lecteur lui, voyage au rythme trépidant de ces enquêteurs pas comme les autres. Et sourit beaucoup de l'envers du décor.

    Alors bien sûr, chacun pourra retrouver avec plaisir quelques objets aperçus au gré de ses propres pérégrinations ; pour ma part, j'ai adoré la mention de la momie de canard du musée Joseph Denais à Beaufort-en-vallée (petit musée enthousiasmant que je recommande à tous ceux qui passent en Anjou), j'ai également apprécié de connaître désormais les 3 privilèges artistiques accordés à des personnalités auxquelles on veut faire plaisir (non, je ne vous les révélerai pas, il vous faudra lire le livre). Les lecteurs fidèles apprécieront l'évocation d'Arsène Lupin (reportez-vous à l’œuvre de l'auteur) et je pense que tout le monde sera enclin à sourire face à l'hypothèse d'un tsar de Russie empoisonnant l'ancienne impératrice Joséphine (comme si l'empoisonnement était une pratique fréquente chez les russes, allons bon).

    Bref, la compagnie est toujours aussi agréable, ce mélange de vrai et de faux souvent en lien avec l'actualité, cette exploration des coulisses de l'Histoire toujours basée sur des éléments parfaitement concrets et qui la rendent tellement plus vivante. Ce cinquième épisode des "Intrigue à..." tient toutes ses promesses. A bientôt Pénélope !

    (chronique publiée sur mon blog : motspourmots.fr)

  • add_box
    Couverture du livre « Intrigue en Egypte » de Adrien Goetz aux éditions Grasset Et Fasquelle

    Matatoune sur Intrigue en Egypte de Adrien Goetz

    Dans la chapelle de Lazaret à Jaffa. Bonaparte donne l’ordre de tuer pour enrayer l’épidémie de peste bubonique qui sévit. Pour l’aider à soulager sa culpabilité, il y dépose un talisman Ça rappelle le tableau de Antoine-Jean Gros réalisé en 1804 qui va être restauré. Ainsi commence Intrigue en...
    Voir plus

    Dans la chapelle de Lazaret à Jaffa. Bonaparte donne l’ordre de tuer pour enrayer l’épidémie de peste bubonique qui sévit. Pour l’aider à soulager sa culpabilité, il y dépose un talisman Ça rappelle le tableau de Antoine-Jean Gros réalisé en 1804 qui va être restauré. Ainsi commence Intrigue en Égypte, le cinquième roman policier de Adrien Goetz avec Pénélope Breuil comme enquêtrice.

    Nommée au département de l’Égypte tardive du Louvre, Pénélope est invitée à être confinée une dizaine d’heures avec quelques privilégiés, dont la Princesse de Salerne accompagnée de l’Ambassadeur d’Italie, dans la salle des États. Ils vont confronter la Joconde à son double érotique, la Joconde nue. Seulement, les « bottes vertes » décident d’envahir la Cour Carrée pour exprimer leur colère. La Princesse, affiliée aux Bourbons et autres têtes couronnées, aimerait, elle, prouver que Napoléon III n’est pas le neveu de Napoléon.

    Wandrille, éternel pigiste baratineur mais dandy, a abandonné Pénélope. Il convole dans les bras d’une belle Diane aux yeux verts, fille d’un PDG multi-cartes. Elle lui promet appartement dans le Marais et désir d’enfant. Une misère ! Car Péné sans son Wandrille, c’est impossible.
    La suite ici
    https://vagabondageautourdesoi.com/2020/10/01/adrien-goetz-intrigue-en-egypte/

Récemment sur lecteurs.com