"Les machines fantômes" un récit de science-fiction dans une ère très proche de la nôtre

vendredi 13 septembre 2019

Un sujet véritablement actuel : l’Intelligence Artificielle

"Les machines fantômes" un récit de science-fiction dans une ère très proche de la nôtre

Dans Les machines fantômes, Olivier Paquet (L’Atalante) nous projette dans un futur réaliste très proche de nous où les IA (Intelligences Artificielles) sont à la fois réalistes et étranges, un Techno Thriller bien ficelé. 

 

Salix_alba, un des membres de notre Cercle livresque nous livre sa chronique.

 

L’avis de Salix_alba sur Les machines fantômes

Récit de science-fiction, Les machines fantômes aborde un sujet véritablement actuel de l’I.A (L’intelligence Artificielle).

Selon Elaine Rich : "l’intelligence artificielle est l’étude des méthodes permettant aux ordinateurs de réaliser des tâches pour lesquelles les êtres humains sont supérieurs". Autrement, l’IA est l’ensemble des capacités conférées « par l’être humain (rationnel) » à une machine (robot) pour penser et agir (rationnellement) comme  lui.

Olivier Paquet, dans un premier temps, va nous faire aborder et accompagner quatre personnages, quatre tranches de vie, a priori opposées ; avant de les relier à Joachim (Hans) de Croye. Principal protagoniste de ce récit.

Apparaît, en premier lieu, Adrien Pellen, trader chez OPTIRED, qui utilise les IA afin de jouer et gagner sur tous types de marchés financiers mondiaux. Puis, Stella McCall, star de la pop musique, de son vrai nom, Aurore Germain. Kader, vient ensuite, ancien militaire (sniper) à la recherche de son identité – balancé entre le retour à son unité et son origine ethnique - . Enfin, Lou, ingénieure, complétement immergée dans le monde des jeux vidéo.

Au travers des tranches de vie de ces personnages, nous subodorons, la présence énigmatique de Joachim, la préparation de sa toile d’araignée afin de piéger ceux-ci. L’utilisation des IA, se fait discrète, suggérée, mais jamais en terme technique, mais malgré tout omniprésente !

Joachim se fait le chantre de Némésis (dieu de la justice et de la vengeance). Alliance de l’homme et de la machine, l’IA fait peur ; faut-il d’ores et déjà, instituer une déontologie afin de garder la maîtrise de ses immenses possibilités ? 

Un style haletant, des univers multiples étudiés, une ère pas si lointaine de nous. Un regard inquiétant, une vraie situation de dystopie. Si les machines fantômes existent déjà, gardons l’œil ouvert…Très agréable lecture.

©Salix_alba

 

Vous avez aimé ces chroniques qui vous ont donné envie de lire Les machines fantômes?

N’hésitez pas à suivre ce lecteur pour découvrir vos nouvelles lectures.

Retrouvez toutes les chroniques du Cercle livresque (ex Club des Explorateurs) dans  Voir plus d'articles "Cercle livresque"

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Cercle livresque"

Pour aller plus loin :

Livres

Commentaires

Où trouver « Les machines fantômes » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Forum

Afficher plus de discussions