Djihad : parce que ça n'arrive pas qu'aux autres, des livres pour comprendre

vendredi 17 février 2017

Le combat des mères pour sauver leurs enfants...

Djihad : parce que ça n'arrive pas qu'aux autres, des livres pour comprendre

Le thème n’est pas nouveau, mais on le retrouve dans de nombreux romans de cette rentrée littéraire et depuis quelques mois.

 

Les auteurs cherchent à comprendre, à mettre les mots, sur cette douleur et face à l’incompréhension des parents, au choc devant la nouvelle, à l’irréalité de l’acte, quand des enfants décident de faire le Djihad en Syrie où sur leur propre terre…

 

Quelques titres pour essayer de comprendre, un peu ...

  • Partir, mais pourquoi ?

    • Couverture du livre « Ma fille, ne t'en va pas » de Marion Poirson aux éditions Chevre Feuille Etoilee

      Ma fille, ne t'en va pas de Marion Poirson

      Une mère se remet en question face à la fuite de sa fille partie faire le djihad. Aurait-elle pu voir les signes de radicalisation et intervenir à temps ?
      Dans une lettre ouverte adressée à sa fille, elle raconte son passé et son présent. Serait-elle quand même partie si elle avait su ce que sa mère a vécu ?
      Entre les souvenirs douloureux de sa jeunesse au Maroc et l’attente du retour éventuel de sa fille, cette mère cherche à comprendre l’incompréhensible.

    • Couverture du livre « Je vous sauverai tous » de Emilie Frèche aux éditions Hachette Romans

      Je vous sauverai tous de Emilie Frèche

      Pour Nath, c'est "Une lecture poignante, bouleversante, un plaidoyer pour une réelle prise en compte de ce phénomène nouveau qu’est la radicalisation de jeunes adolescents, un roman indispensable, pas uniquement pour les jeunes." et nous partageons cet avis !

    • Couverture du livre « Quentin, qu'ont-ils fait de toi ? le combat d'une mère pour son fils devenu djihadiste » de Veronique Roy et Timothee Boutry aux éditions Robert Laffont

      Quentin, qu'ont-ils fait de toi ? le combat d'une mère pour son fils devenu djihadiste de Veronique Roy - Timothee Boutry

      En 2014, Véronique Roy a vu sa vie bouleversée par le départ soudain de Quentin, 22 ans, pour la Syrie. Après sa fuite, Véronique, son mari Thierry et leur aîné Yannis communiquent régulièrement avec Quentin via Internet et tentent de freiner sa radicalisation. Mais en janvier 2016, un message lapidaire lui apprend la nouvelle du décès de Quentin, quelque part entre la Syrie et l'Irak.
      Depuis, Véronique Roy se bat pour empêcher qu'une telle tragédie n'arrive à d'autres.

    • Couverture du livre « Ma meilleure amie s'est fait embrigader » de Dounia Bouzar aux éditions La Martiniere Jeunesse

      Ma meilleure amie s'est fait embrigader de Dounia Bouzar

      On vous en a déjà parlé sur lecteurs.com : "un titre long mais qui a le mérite de la clarté et raconte de façon précise et très renseignée la manière dont le djihadisme s’immisce dans la jeunesse française et comment on peut résolument le contrer."

  • Et après ? Quand les auteurs de thriller abordent le sujet à leur façon...

    • Couverture du livre « Les fauves » de Ingrid Desjours aux éditions Pocket

      Les fauves de Ingrid Desjours

      Comme le dit si bien ANNE-CECILE DUCARD, lectrice :
      "Ingrid DESJOURS délivre un roman fort sur un sujet sensible; j'ai particulièrement apprécié qu'à travers une fiction, une histoire inventée, elle parvienne tout autant à nous divertir par une histoire très prenante qu'à nous faire réfléchir sur le contexte ambiant, et ce en présentant les choses subtilement, à travers ses personnages, de manière assez objective, en se gardant de donner des leçons, en adoptant différents points de vue."

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Bibliothèque thématique"

Commentaires

Où trouver « Ma meilleure amie s'est fait embrigader » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com