Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Découvrez l'interview d'Annabelle Kremer-Lecointre pour son passionnant livre "Femmes de science" !

"Les mythes autour du « sexe faible » et des moindres aptitudes des filles, en science en particulier, ont la vie dure"

Découvrez l'interview d'Annabelle Kremer-Lecointre pour son passionnant livre "Femmes de science" !

Mettre en lumière les femmes scientifiques d’hier et d’aujourd’hui, voilà ce que le livre documentaire Femmes de science (La Martinère Jeunesse) propose aux lecteurs et lectrices à partir de 12 ans.

Annabelle Kremer-Lecointre nous emmène à la rencontre de chercheuses d’hier et d’aujourd’hui, sous la forme d’entretiens qui donnent à ces portraits une énergie et un dynamisme à la hauteur du parcours parfois méconnu mais toujours exemplaire de ces femmes scientifiques. Car oui, si la science se conjugue aussi au féminin, on est frappé par la quantité d’obstacles rencontrés par ces personnalités hors du commun : préjugés, menaces, mépris

Ces 14 entretiens en disent donc long sur les sociétés dans lesquelles ont évolué – ou évoluent - ces femmes : souhaitons qu’elles inspirent autant de lectrices et lecteurs que possible !

 

Annabelle Kremer-Lecointre, qui enseigne également les sciences de la vie et de la Terre, a accepté de répondre à nos questions : une interview qui vous donnera assurément envie de découvrir ce livre absolument passionnant !

 

Interview d'Annabelle Kremer-Lecointre, pour Femmes de science

- Femmes de science est un voyage à travers le temps mais aussi l’espace, qui débute au Ve siècle à Alexandrie avec la mathématicienne Hypatie et nous emmène jusqu’à aujourd’hui, avec l’informaticienne française Patricia Wils. Quel est le fil conducteur reliant ces 14 chercheuses ?

Ma première intention, comme vous le rappelez, a été de traverser le temps et l’espace, d’une part pour mettre en lumière les conditions d’exercice de la science selon les époques, d’autre part pour montrer que les difficultés rencontrées par les femmes en raison de leur sexe ont toujours existé. J’ai également souhaité traverser les disciplines scientifiques : donner à voir le travail d’une mathématicienne, d’une chimiste, d’une biologiste, d’une ethnomusicologue, d’une informaticienne etc. Ces éléments ont donc guidé mes choix de femmes.

Mais ce qui les relie toutes, c’est le procédé utilisé pour les découvrir : l’interview. Je tenais à une continuité entre les femmes du passé et celles du présent, j’ai donc adopté pour toutes la même trame d’écriture. C’est une manière de rendre la lecture plus vivante. Et pour chacune d’elle, leur contribution à la science s’articule autour d’éléments plus personnels, parfois même intime de leur vie, car comme le dit Aurélie Jean, qui a signé la préface de l’ouvrage, « on ne naît pas scientifique, on le devient ».

Leur personnalité, et de manière générale ce qu’elles sont, profondément, participe de leur mérite.

 

- Même si toutes ces femmes de science sont les produits de leurs époques respectives, avec des obstacles différents, quel est pour vous celle qui aura été le plus en avance sur son temps, et pourquoi ?

Difficile de choisir !

Je pense à Maria Sibylla Merian, artiste et unique femme naturaliste de son temps, pionnière de l’écologie près de deux siècles avant que cette discipline soit fondée par Ernst Haeckel. Elle part au Suriname en 1699, pour étudier la faune et la flore exotiques, donc bien avant que le voyage d’exploration scientifique ne devienne à la mode ! Et surtout, sans homme pour l’accompagner, ce qui est impensable à son époque. Je pense aussi à Nalini Anantharaman, une jeune mathématicienne qui est entrée, voilà deux ans, à l’Académie des sciences (qui compte 31 femmes pour 271 membres) et qui, par sa façon de travailler, peut inspirer d’autres scientifiques. Nalini aime mélanger les probabilités, l’algèbre et la géométrie, alors que ces domaines des mathématiques restent encore très cloisonnés.

Et je ne peux pas oublier la généticienne Barbara McClintock qui a découvert au milieu du 20ème siècle les transposons, ces éléments mobiles du génome. Ses pairs ont mis plus de vingt ans à comprendre ses travaux, tant ils étaient avant-gardistes et parce qu’ils contredisaient les certitudes que l’on avait alors sur l’ADN.

 

- Alors qu’on célèbre les 50 ans du « Manifeste des 343 », vous liez justement le combat pour le droit à l’IVG dans les années 1970 (et la loi Veil de 1975) à l’action méconnue d’Angélique Marguerite Le Boursier de Coudray, deux siècles plus tôt. Pouvez-vous nous expliquer ce que cette dernière avait initié et en quoi son apport a été déterminant ?

Effectivement, à l’instar de ces femmes qui ont dénoncé une précarité et une injustice sanitaires, Angélique du Coudray a œuvré pour l’amélioration des conditions sociales des femmes. A son époque, au 18e siècle, la mortalité maternelle (et infantile d’ailleurs) est encore très élevée du fait d’un manque d’hygiène et de soins apportés aux femmes durant et après l’accouchement. A la campagne, celui-ci est pratiqué par des matrones qui n’ont aucun bagage médical. Les sages-femmes de métier sont encore rares et s’établissent presque exclusivement à la capitale et dans quelques autres grandes villes. Angélique, elle-même sage-femme experte, munie d’un brevet royal, a parcouru toute la France, durant près de 25 ans, pour enseigner l’art de faire accoucher.

Elle faisait venir à ses cours des jeunes filles issues des campagnes, pour une durée de six à huit semaines, une véritable expédition à cette époque ! On estime qu’elle a ainsi formé plus de cinq mille sages-femmes et plusieurs centaines de médecins et chirurgiens. Son efficacité tient à ses « machines » comme elle les appelait, des mannequins et poupées pédagogiques, qui représentaient - avec une grande précision et en taille réelle - l’anatomie du bassin et de l’utérus de la femme ainsi que des fœtus à différents stades de développement. Les apprenties sages-femmes, dont la plupart ne savaient pas lire, pouvaient ainsi s’exercer de manière pratique.

 

- Même si la réalité d’aujourd’hui semble tendre vers une mixité grandissante, on associe souvent l’informatique à des figures masculines. Et pourtant, le premier programmeur de l’histoire… est une programmeuse ! Pouvez-vous nous raconter l’incroyable parcours d’Ada Lovelace, par ailleurs fille de l’illustre Lord Byron ?

Ada Byron King, comtesse de Lovelace, est un personnage touchant et haut en couleur ! Il y a quelque chose à la fois de grandiloquent, de moderne et de dramatique dans sa vie, à l’image du siècle qui l’a vue naître, le 19ème. Vive, rêveuse et créative, elle est douée pour les mathématiques, comme sa mère, et pour la poésie, comme son père. Mais ses parents se détestent et se séparent peu après sa naissance. Elle ne connaîtra jamais Lord Byron, ce qu’elle vivra comme un véritable déchirement. Attirée très jeune par les machines et la technique - elle écrit à l’âge de 12 ans un livre sur l’art de voler et conçoit toutes sortes d’ailes articulées – c’est tout naturellement qu’elle se passionne pour les machines à calculer imaginées par le mathématicien Charles Babbage.

Elle lui offre sa contribution qui ne sera rien moins que la programmation de la fabuleuse machine analytique. Elle écrit ainsi le premier algorithme de l’histoire et imagine même les concepts de sous-programme et de logiciel. Elle entrevoit, un siècle avant la naissance de l’ordinateur, le potentiel universel de ces machines : pourquoi devraient-elles se limiter à calculer des nombres ? Pour Ada, la machine analytique pouvait servir à exécuter toutes les opérations à base de symboles : un chiffre peut aussi représenter une lettre ou même … une note de musique. La machine analytique ne sera hélas jamais construite, faute de moyens. Ada sombre dans l’addiction aux jeux et aux drogues.

Elle meurt, dans de terribles souffrances, d’un cancer de l’utérus, à l’âge de 36 ans comme son père, aux côtés duquel elle sera d’ailleurs enterrée. Toute sa vie, Ada a oscillé entre des moments d’euphorie, lorsqu’elle pratiquait la science et la poésie, et des moments de désespoir liés au carcan social et culturel de son époque et de son rang. Une femme, aristocrate de surcroît, devait se contenter de paraître et de jouer à l’épouse dévouée et raffinée, ce qui l’ennuyait profondément !

 

- Femmes de sciences est un livre qui a tout pour inspirer de jeunes lecteurs et lectrices, mais aussi plaire à leurs parents ou grands-parents, tant il est porté par une énergie et un engagement sans faille. Qu’aimeriez-vous que l’on retienne de sa lecture ?

J’aimerais que l’on retienne que des femmes ont de tout temps participé à la construction des savoirs. Si nous les connaissons encore si peu, c’est parce qu’elles ont été écartées du récit des sciences. Il est vrai qu’elles ont été moins nombreuses que les hommes, mais cela tient au fait que les enseignements, et plus encore les enseignements de science, leur ont été durablement interdits. Aujourd’hui, chaque enfant ou adolescent, fille comme garçon, doit pouvoir choisir de faire des sciences si elle ou il en a envie.

Les mythes autour du « sexe faible » et des moindres aptitudes des filles, en science en particulier, ont la vie dure et remontent à si loin qu’ils ont été en partie intériorisés par chacun et chacune de nous. Si bien que, malheureusement, nous pouvons continuer à les véhiculer, même inconsciemment. Ce livre, qui dévoile aussi le destin de ces femmes et les obstacles de leur époque, aide à prendre conscience de tels préjugés et des oppressions faites aux femmes.

C’est un premier pas pour comprendre les luttes qui animent les féministes. Or, le féminisme n’est pas défini par une biologie mais par un engagement. Ce livre ne s’adresse donc pas uniquement aux jeunes femmes mais à toutes et tous, et quel que soit l’âge. Lutter pour l’égalité entre les hommes et les femmes et l’émancipation de ces dernières ne concerne pas uniquement la moitié de l’humanité et nécessite de refonder une société entière.

Et cela commence par l’éducation : il est donc indispensable que toutes et tous – parents, grands-parents, enseignants, éducateurs, médiateurs, journalistes, écrivains –fournissent des outils et des clés de compréhension qui permettent à de futurs citoyens et citoyennes d’enterrer des croyances ineptes et de vieux clichés.

 Propos recueillis par Nicolas Zwirn

 

On aime, on vous fait gagner des exemplaires de Femmes de science, d'Annabelle Kremer-Lecointre !

Tentez votre chance pour remporter des exemplaires de Femmes de science, d'Annabelle Kremer-Lecointre (La Martinière Jeunesse).

Pour participer, dites-nous ce qui dans l'entretien ci-dessus vous envie de découvrir ce livre.

N’oubliez pas que pour participer et poster votre commentaire, vous devez être connecté avec votre profil, et l'avoir complété avec au moins vos 10 livres préférés et quelques avis sur vos lectures. Attention, pensez à vérifier que vos coordonnées (nom, prénom, adresse) sont bien inscrites dans votre profil.

Vous avez jusqu'au 9 mai.

Bravo aux gagnants ! Vous recevrez votre livre dans les tous prochains jours :

Philippe DUVAL ; Morin Margareta ; Marie Jose Leblond ; PALLAS QUINT ; Flore Langen

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Interviews"

Commentaires (51)

  • BERNARD DOMINIQUE le 12/02/2022 à 16h09

    Bonjour. Comme j’aime les histoires parlant de femmes, leur combat , leur volonté. Leurs histoires me portent et je découvrirai avec un réel plaisir leur parcours , leurs luttes et je crois que grâce à ces révélations , les femmes en devenir , les mères , les filles , les grands mères savent qu’on peut être entendues . Belles lectures. Prenez soin de vous

    thumb_up J'aime
  • knapbis le 08/05/2021 à 17h16

    En tant qu'informaticien, je suis particulièrement intéressé par l'histoire d'Ada Lovelace, mais celles des autres femmes sont intéressantes également.

    thumb_up J'aime
  • Philippe DUVAL le 08/05/2021 à 09h41

    Dès sa première réponse, l'auteure m'a séduit par l'ambition de son essai : traverser l'espace, le temps et les disciplines pour montrer les différences des approches scientifiques selon les époques tout en prouvant que, malgré les obstacles artificiels mis sur leurs routes, tous les domaines de la connaissance sont accessibles aux femmes.
    Sa présentation sous forme d'interviews (fictives forcément dans certains cas) nous rapproche de ces chercheuses et rend la lecture plus vivante surtout pour les plus jeunes. Argument qui me touche particulièrement en temps qu'ancien professeur de maths, père et grand-père, sensible à l'importance du partage et de la transmission des savoirs.
    Dans les trois réponses suivantes, elle insiste fort justement sur les révolutions de pensée créées par plusieurs de ces femmes en avance sur leurs temps. Réhabilitant des savantes méconnues, elle m'a donné l'envie de les découvrir.
    Je partage totalement la philosophie de son ouvrage énoncée à la fin de l'entretien : rendre justice aux femmes scientifiques du passé et du présent en faisant connaître au grand public leurs parcours de vie et leurs travaux et ainsi abattre des préjugés séculaires sur la supériorité masculine en sciences.
    "L'esprit n'a pas de sexe" n'est pas un slogan créé par la féministe Gloria Steinem dans les années 60, mais écrit par Poullain de la Barre en 1693 (cité par Elisabeth Badinter dans son remarquable "Emilie, Emilie"). Plus de trois siècles après, il serait temps que cette formule soit enfin comprise par tous.
    Ce livre déclenchera sûrement des vocations chez les jeunes lectrices et contribuera à accélérer la marche vers l'égalité des sexes en sciences et ailleurs.

    thumb_up J'aime
  • VALERIE G le 07/05/2021 à 23h01

    Le destin méconnu de ces femmes de sciences me donne envie de gagner ce livre. Je tente ma chance ^^

    thumb_up J'aime
  • Morin Margareta le 06/05/2021 à 09h34

    Je suis toujours très intéressée de découvrir ce genre d’ouvrage. Sans parler de sexe faible, ou de féminisme, c’est toujours une grande fierté de voir qu'énormément de femmes sont à l’honneur, par contre nous ne le savons pas forcément. Il y a toujours beaucoup de discrétion autour des publications. Pour cette raison beaucoup de personnes ignorent que des femmes sont à la tête de découvertes scientifiques extraordinaires. C’est le cas actuellement de la recherche autour du vaccin pour lutter contre la COVID-19. Katalin Kariko, une grande biochimiste, méprisée pendant de nombreuses années, a mis au point la technique de l’ARN messager. J’espère qu’un jour sa biographie sera publié également.
    J'ai eu la chance ce printemps de découvrir deux expositions très intéressantes, l'une dans la ville où j’habite à Sainte-Foy les Lyon (portraits de femmes qui ont permis de nombreuses découvertes scientifiques). Je cite ici quelques noms: Shirley Jackson et la télécommunication, Rosalind Franklin et la structure de l’ADN, Hedy Lamarr et le Wi-Fi, Maria Telkes et les technologies liées à l’énergie solaire.
    L'autre sur les femmes qui ont marqué l’histoire du cinquième arrondissement de Lyon. Quelques noms: Gabrielle Dupont -Ebrard, résistante; Pauline Jaricot et les œuvres sociales; Andrée Merle connue sous le nom de sœur Maria Lhandes , militante pour la liberté et l’égalité ; Annie Freiberger, musicienne, partie avec le dernier convoi vers le camp de concentration, victime de la barbarie du nazisme.C'était une excellente initiative et une bonne opportunité pour faire découvrir au plus grand nombre de personnes la vie de ces femmes qui ont été: résistantes, féministes, scientifiques, chercheuses et ont contribué aux nombreuses découvertes.
    Une annotation sur l'un des panneaux:
    "La rue Joliot-Curie, un des axes structurants du 5e arrondissement, ne fait pas référence à Irène, les plaques précisant uniquement les dates de naissance et de mort de son mari Frédéric. Seule l’école maternelle de la même rue porte son prénom."
    Je recommande également des livres sur les femmes et la création musicale : les compositrices européennes du Moyen Âge jusqu’au milieu du XXe siècle de Danielle Roster: 15 compositrice hors du commun. Mais aussi Les femmes peintres de Sandrine Andrews ; ou Marie Curie: Portrait d’une femme engagée de Marie Noël Himbert .
    J’espère que dans ce roman je pourrais découvrir d'autres destins exceptionnels! Je serai très enthousiaste à l’idée de pouvoir lire ce livre et pouvoir en parler autour de moi!

    thumb_up J'aime
  • ines.morin le 05/05/2021 à 18h48

    J'ai passé ces dernières semaines en compagnie de romans et essais féministes. Simone de Beauvoir, Virginia Woolf ("Une chambre à soi" est un des livres qui m'a le plus marquée!), biographie de Marie Curie et plus récemment « Terrible vertu » d’Ellen Feldman, qui m’a été recommandé par un libraire. Ce livre relate l'histoire de Margaret Sanger, féministe au début du vingtième siècle, ayant douze frères et sœurs, qui se bat pour le droit à la contraception féminine ainsi qu’à l’accès aux informations sur la contraception surtout pour les femmes issues de milieux pauvres. Cela m'intéresserait énormément de pouvoir découvrir le livre d'Annabelle Kremer-Lecointre, afin d'approfondir mes découvertes sur les femmes méconnues ayant contribué d'une telle force au façonnement de notre monde.

    thumb_up J'aime
  • Leblond le 05/05/2021 à 17h08

    Je participe avec joie pour lire et relire l'éloge faite à ces femmes savantes et visionnaires. Toutes battantes dans leur genre ou recherche tant en science qu'en écriture. Merci

    thumb_up J'aime
  • Unplatdelivres le 03/05/2021 à 15h56

    Des portraits de femmes inspirants. J'aimerai les découvrir.

    thumb_up J'aime
  • Comète le 03/05/2021 à 09h17

    Je participe avec un immense plaisir, ce livre suscite mon intérêt !
    J'avoue avoir envie de découvrir toutes ces femmes, encore inconnues pour moi et qui pourtant ont joué un si grand rôle. J'aimerai les faire découvrir à ma fille aussi et lui montrer que non, il n'y a pas eu que des hommes importants dans le monde des sciences... elle peut y croire et qui sait ... participer à faire changer les croyances sur ce beau sujet. Merci à Mme Kremer Lecointre pour ce bel ouvrage que je suis impatiente de découvrir.

    thumb_up J'aime
  • Mathilde81 le 02/05/2021 à 09h48

    un livre qui je l'imagine est super interessant qui doit faire découvrir des histoire inconnues ou oubliées ........ je joue !!!!!!

    thumb_up J'aime
  • Audrey Quirant le 01/05/2021 à 16h08

    Un livre de femmes, pour les femmes ou sur les femmes. Tout ça mon capitaine!!

    Non, il ne s'agit pas encore d'un complot féministe et quand bien même ce sont les faits de femmes qui sont retracés, il ne s'agit que de rappeler comment l'Histoire des sciences s'est écrite et force est de constater que les femmes y ont toujours pris une part importante.
    L'on connaît certaines femmes qui ont révolutionné la recherche scientifique ou ont œuvré pour la société mais tant d'autres sont tant d'autres méconnues y ont participé. Au delà des exploits que celles-ci ont réalisé, ce livre a selon moi une envergure plus large et une portée universelle qui tend à donner confiance à chacun et à délivrer un message universel de conviction et de volonté.
    Se faire confiance, croire en ses idées, les porter et se battre pour elles, voilà ce qu'ont fait ces femmes et voilà ce que tout un chacun doit d'appliquer comme crédo, femme comme homme. Combattre les idées reçues, les préjugés et relever les défis de demain...un livre du passé pour mieux appréhender l'avenir

    thumb_up J'aime
  • Flore Langen le 01/05/2021 à 14h47

    Quelle belle idée que ce livre sur les femmes de science qu'a réalisé Annabelle Kremer-Lecointre !
    Retracer la vie de chacune depuis l'Antiquité permettra non seulement de les connaître mais fera revivre leurs motivations, leurs quêtes, leurs implications. Un livre à mettre entre les mains des jeunes depuis l'âge de 10 ou 12 ans. Des parcours qui ouvriront leurs horizons et leurs perspectives par ces exemples présentés !

    thumb_up J'aime
  • Marie Nel le 01/05/2021 à 14h01

    Oh interview très intéressante pour un livre qui doit l'être encore plus ! J'ai toujours aimé ces femmes qui ont eu le courage de montrer qu'elles valaient autant que leurs homologues masculins. Je me suis beaucoup intéressée à Marie Curie et j'aimerais beaucoup lire d'autres vies de femmes du présent comme du passé. Et dans ce domaine de la science, il est très difficile pour une femme de faire entendre sa voix. Je serai très contente de lire cet ouvrage, je participe, et je note le titre pour un achat futur si je ne le gagne pas !! Merci beaucoup pour cette belle découverte !

    thumb_up J'aime
  • Mimosa le 01/05/2021 à 13h29

    je participe avec plaisir,mais ,surtout avec HONTE!!!!je ne connais aucun de ces noms,et,mon ignorance est quasi totale en matières scientifiques.Il n'est jamais trop tard pour combler les vides.Mes filles et petites-filles seront sans nul doute intéressées par ce livre...certaines reprenant le flambeau féministe.

    thumb_up J'aime
  • Charlotte35690 le 01/05/2021 à 12h33

    Je participe, car étant moi-même femme et scientifique, c'est un thème qui m'intéresse tout particulièrement. L'auteur a l'air d'avoir traité ce sujet avec beaucoup de bienveillance et sans en faire trop. Ce livre a l'air top :)

    thumb_up J'aime
  • parcequecmoi le 01/05/2021 à 11h26

    Ah enfin un livre sur les femmes à travers le temps qui ont oeuvré pour la science. C'est à ma connaissance le premier du genre. La forme employée par l'auteure , sous forme d'interviews pour chacune de ces scientifiques, m'intéresse car je pense également que cela peut rendre plus fluide la lecture et l'apprentissage. Après "les culottées" de Pénélope Bagieu, et le manifeste des 343 en BD lus dernièrement, j'aimerai poursuivre ma découverte de ces femmes extraordinaires dont on ne parle jamais. Merci de proposer ce concours, je participe en espérant décrocher ce livre dont même la couverture est attractive. Je vous rendrais mon avis sur le site...

    thumb_up J'aime
  • Sweetcactus le 01/05/2021 à 10h38

    Ces femmes en pointillés dans l'histoire....et toute celle qu'on a oublié. Ada Lovelace m'a toujours fasciné ( depuis que je la connais soit 4 _5 ans tout au plus), j'aimerai bien en savoir plus sur sa vie et sur celle de ces femmes ...Je participe

    thumb_up J'aime
  • PALLAS QUINT le 01/05/2021 à 10h12

    On imagine toujours un savant et un mathématicien ( tiens voilà que déjà j'en parle au masculin dès la première phrase ) avec une barbe et des lunettes et voilà que grâce à ce livre les jeunes générations et les moins jeunes d'ailleurs pourront découvrir toutes ces pionnières qui faisaient fi des convenances pour faire avancer la science ! La lecture sous forme d'interview conviendra en plus complètement à nos ados ! Hâte de découvrir et de faire découvrir ce livre ! Je participe !

    thumb_up J'aime
  • Kateginger63 le 01/05/2021 à 09h56

    Hey coucou tlm,
    Je participe car j'aimerais le faire pour ma fille Mathilde de 16 ans.
    Depuis toute petite, elle s'intéresse à la biologie marine (et à la préservation des océans, elle est devenue petit à petit vegan). Elle aimerait mener de front des études scientifiques dans ce domaine et également soutenir les femmes dans leur combat quotidien.
    C'est pourquoi j'ai directement pensé à elle dans l'interview de cet ouvrage.
    Je croise les doigts pour elle, pour qu'elle puisse s'y inspirer.

    thumb_up J'aime
  • Martin le 01/05/2021 à 09h48

    Les femmes mises à l'honneur dans un livre présentant ces femmes qui ont fait des découvertes scientifiques, ce livre me parait passionnant.

    thumb_up J'aime
  • marie Ducassé le 01/05/2021 à 09h07

    Envie de participer à cette découverte, je participe.

    Bonne chance à tous.

    thumb_up J'aime
  • BERGAMOTELOVEBOOK le 01/05/2021 à 09h00

    Bonjour, j'aime la façon dont est constitué ce documentaire sous forme d'interview moderne de femmes savantes trop longtemps méconnues. Je croise les doigts pour pouvoir partager cet ouvrage avec mes élèves

    thumb_up J'aime
  • violaine le 01/05/2021 à 08h31

    Je tente ma chance pour découvrir cette auteure !

    thumb_up J'aime
  • Anne+Marie Palabaud le 01/05/2021 à 07h37

    Bonjour,

    Je tente ma chance pour essayer de remporter un exemplaire de Femme de science. Je voudrais faire découvrir et faire lire ce livre à mon petit-fils.
    Je croise les doigts.
    Merci

    thumb_up J'aime
  • Morgane Goic le 30/04/2021 à 22h17

    Bonjour je joue parce que ce sont des femmes que je ne connais pas, parce qu'enfant on ne me parlait pas de ces femmes d'exception et que je veux les présenter à mes enfants pour leur montrer la richesse d'un monde mixte. Merci pour ce concours

    thumb_up J'aime
  • Bd.otaku le 30/04/2021 à 11h25

    Bonjour,
    Merci pour cette passionnante interview. Cela me donne vraiment envie de découvrir ce livre et de ... le faire lire à mes deux garçons adolescents.
    Je crois en effet qu'il est important qu'ils soient éduqués au féminisme et fassent fi des préjugés hélas encore en cours ( dans la classe de terminale de mon fils spécialisé en sciences de l'ingénieur, il n'y avait que deux filles !) en tant que pairs et aussi futurs pères ...
    Ce livre m'a l'air abordable pour tout publics et propice au débat familial ! j'apprécie le fait que comme le "Culottées" de Bagieu ,il soit formé de plusieurs biographies. Ce sera non seulement édifiant mais passionnant : j'ai particulièrement envie de lire l'histoire d'Angélique Du Coudray et de ses machines et celle d'Ada Lovelace.
    J'espère de tout cœur que vous retiendrez ma candidature !

    thumb_up J'aime
  • Audrey d le 30/04/2021 à 11h14

    Je tente ma chancenpour ma sœur professeur de svt et passionnée des sciences. Ce livre serait parfait pour elle, lire les exploits de ses scientifiques et qui plus est des femmes.

    thumb_up J'aime
  • L.B. le 29/04/2021 à 00h11

    Bonjour et merci beaucoup pour l’organisation de ce nouveau concours : ). En lisant cette passionnante interview, j’ai le sentiment qu’on ne peut en ressortir qu’avec une envie : avoir le livre d'Annabelle Kremer-Lecointre entre les mains !

    Le choix de son sujet m’a beaucoup fait penser aux Culottées de Pénélope Bagieu et je trouve cela réjouissant de voir des oeuvres de ce type se multiplier. J’ai très envie de redécouvrir le parcours de certaines des femmes que cette originale BD m’avait fait connaître mais aussi d’autres que j’ai eu la chance de découvrir à l’occasion de mes études universitaires, en Histoire. Il est grand temps que les femmes y rayonnent comme elles le méritent !

    Enfin, si le livre d’Annabelle Kremer-Lecointre me fait envie, c’est aussi parce-que je souhaiterais le partager avec mon entourage : mes sœurs, ma nièce mais aussi mon compagnon car l’Histoire des femmes est aussi celle des hommes...

    thumb_up J'aime
  • Pilly le 28/04/2021 à 10h09

    Étant féministe depuis toute petite (j'avais à cœur de montrer que je pouvais faire les mêmes choses que les garçons... faut dire que j'ai deux grands-frères), je suis très intéressée d'en apprendre plus sur ces femmes qui ont fait avancer la science.

    thumb_up J'aime
  • catherine a le 27/04/2021 à 12h20

    Bonjour, j'aimerai lire ce texte et ai beaucoup apprécié cette phrase dans cet entretien : "le féminisme n’est pas défini par une biologie mais par un engagement"
    pour faire des découvertes et des histoires de femmes trop souvent oubliées.

    thumb_up J'aime
  • BERNARD DOMINIQUE le 27/04/2021 à 10h36

    Bonjour , voilà pourquoi j’aimerais découvrir FEMMES DE SCIENCE . J’ai toujours été fascinée par ceux et celles qui se battent pour faire avancer leurs convictions . Et j’ai un petit faible pour les femmes en étant une moi -même et je serais ravie de découvrir l’histoire de ces femmes qui ont réussi à imposer leurs idées dans un monde d’hommes fait par les hommes . Elles n’ont jamais abandonné , ont relevé leurs manches ... même si leur travail n’a pas toujours été récompensé , aujourd’hui nous avons la joie de les rencontrer sous la plume de Annabelle Kremer-Lecointre qui leur rend hommage et leur donne leur place

    thumb_up J'aime
  • Alonzo le 25/04/2021 à 23h49

    Bonjour.
    S'il vous plait, je souhaite participer.
    Merci.

    Un livre qui a l'air très intéressant et qui met les femmes de sciences à l'honneur ce qui n'arrive pas fréquemment.

    thumb_up J'aime
  • Lucie Pt le 25/04/2021 à 18h31

    Très engagée dans les questions féministes, je serai ravie de recevoir ce livre pour m'informer et voir s'il convient à mes élèves !

    thumb_up J'aime
  • Cachou et ses curiosités le 25/04/2021 à 17h23

    Je suis maman de deux petites filles, l'une de 3 et l'autre de 10 ans, mon premier combat qui perdure encore c'est de leur lire ou de leur raconter des histoires pour que leurs connaissances et leur imaginaire n'aient aucune limite. J'avoue, qu'en tant que femme, j'ai parfois été à court d'arguments sur nos différences, nos forces et nos atouts face à certains hommes dont les idées reçues ont la peau dure. Mieux connaître ces femmes savantes et en parler à mes filles leur donnerait très jeune de belles convictions, dont celle que nous sommes tous égaux.

    thumb_up J'aime
  • Rachida le 25/04/2021 à 11h45

    Il est vrai qu'à part Marie Curie, on connaît peu ces femmes qui ont fait progresser les sciences. J'avais lu des articles sur Ada Lovelace, dont je n'ai appris l'existence que très récemment. Toute féministe que je suis, je suis partante pour découvrir cet ouvrage. Merci !

    thumb_up J'aime
  • Clarissia LAU le 25/04/2021 à 11h42

    Merci pour ce concours ! Un livre qui met en lumière les femmes de science je ne peux que dire oui ! Hâte de pouvoir le découvrir si j’en ai l’occasion.

    thumb_up J'aime
  • ManonXB le 25/04/2021 à 11h37

    Femme de lettres, je souhaiterais découvrir ces femmes de science et partager cette exploration !

    thumb_up J'aime
  • FIORINI Géraldine le 24/04/2021 à 20h15

    Bonjour ! ce livre me tente vraiment, pour moi bien sûr, mais surtout pour mes deux filles, de 10 et 12 ans. Particulièrement pour mon aînée qui, toute petite, se passionnait pour la programmation et le codage, voulait être ingénieur pour "construire des robots écologiques pour nettoyer la planète", et qui, à l'entrée dans l'adolescence se pose beaucoup de questions sur son avenir. Et, comme exprimé dans cet article, on voit bien que, même si on lutte contre, à cet âge où on est en pleine construction de soi, les préjugés et les clichés sont encore bien présents.
    Je pense que ce livre serait un beau cadeau à faire à tous les enfants (et adultes !) filles comme garçons pour leur ouvrir les yeux sur l'univers des possibles.
    (et j'en profite pour faire un petit clin d'oeil à Megan McArthur, actuellement quelque part au dessus de nos têtes, dont le parcours illustre bien le message véhiculé par Annabelle Kremer-Lecointre :-) )

    thumb_up J'aime
  • Sweetcactus le 24/04/2021 à 12h08

    toutes ces femmes laissées dans l'ombre ....bien sûr, je participe pour moi même et aussi pour faire lire à mes enfants ;-)

    thumb_up J'aime
  • Sofy le 23/04/2021 à 10h02

    Merci de mettre en avant ces femmes. Il est temps de les faire connaitre ! Je participe à ce concours car j'ai envie, moi-même, de combler mes lacunes dans ce domaine et je compte bien diffuser mes connaissances après.
    Merci pour ce concours.

    thumb_up J'aime
  • Frederique Letilleul le 23/04/2021 à 07h54

    Femmes de sciences est un nouveau documentaire jeunesse qui cherche à faire ressortir de l’histoire ces femmes oubliées. Lors de l’interview, l’auteure insiste particulièrement sur cette volonté de mettre en avant des femmes qui ont de tout temps participé à la construction des savoirs. Si nous les connaissons encore si peu, c’est parce qu’elles ont été écartées du récit des sciences. Femmes et sciences, on ne sait trop à quel point il est indispensable de lier les deux pour éviter les déterminismes du genre lors de l’éducation. Un ouvrage qui donne envie de découvrir au plus vite pour le partager au plus grand nombre

    thumb_up J'aime
  • danielle Cubertafon le 22/04/2021 à 18h25

    Un livre a decouvrir avec plaisir on a besoin de ses gens là la science est primordial , une découverte très interessante

    thumb_up J'aime
  • MLC le 22/04/2021 à 18h10

    Tout me donne envie en fait: maman de trois petites filles, c'est un sujet qui me tient à coeur et en tant que professeure j'aime faire découvrir ce genre de textes à mes élèves pour qu'elles comprennent que tout est possible pour elles!

    thumb_up J'aime
  • Hélène DEBOISSY le 22/04/2021 à 17h47

    C'est un livre d'actualité !! Je débutais hier l'accompagnement de femmes dans leur projet professionnel....sur quelques semaines avec comme fil conducteur : halte aux préjugés et aux barrières et freins parce que femmes...
    Probablement les exemples de ces femmes pourraient servir de belles illustrations !

    thumb_up J'aime
  • Marie HECKMANN le 22/04/2021 à 12h36

    Bonjour

    Je reve de le découvrir car je suis une féministe fière de l'être !

    thumb_up J'aime
  • Souris78 le 22/04/2021 à 07h04

    Bonjour ! Ce livre plairait à ma fille et à moi-même avec des portraits de femme qui ont marqué l'Histoire . Sa position engagée me plait bcp aussi ! Je tente ma chance .

    thumb_up J'aime
  • Kamiyu-chan le 21/04/2021 à 21h55

    Bonjour. Le destin des femmes de sciences est généralement fascinant : Marie Curie, Emilie du Châtelet... J'adorerais découvrir ce livre. Merci pour ce concours.

    thumb_up J'aime
  • anne lise loubiere le 21/04/2021 à 19h09

    Bonjour j'aimerais beaucoup lire ce livre avec mon fils qui est passionné de sciences pour qu'il découvre ces femmes qui ont marqué l'histoire.

    thumb_up J'aime
  • Kryan le 21/04/2021 à 17h13

    Bonjour, ces entretiens, ces portraits ont l'air vraiment très inspirants et très intéressants. Effectivement il faut être engagée !
    Merci à cette auteure passionnée.

    thumb_up J'aime
  • Sophie Wag le 21/04/2021 à 14h37

    Un livre qui a l'air très intéressant et qui met les femmes de sciences à l'honneur ce qui n'arrive pas fréquemment! Je participe!

    thumb_up J'aime
  • MICHEL Galane le 21/04/2021 à 14h04

    Ohhh la la ce livre me donne vraiment envie !!!!! Moi qui ai une âme féministe, il devrait me plaire, avec ses portraits de femmes méconnues mais qui ont fait avancer la science. Et je pourrais ensuite véhiculer ses messages à mes nièces et mon neveu.

    thumb_up J'aime
  • Vous souhaitez réagir ? Identifiez-vous ou rejoignez la communauté de lecteurs.com

Récemment sur lecteurs.com