Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Entretien avec Marianne Jaeglé, lauréate du Prix Orange 2024 pour "L'Ami du Prince" - Des exemplaires à gagner !

"L’Antiquité appartient à notre imaginaire", explique la romancière primée cette année

Entretien avec Marianne Jaeglé, lauréate du Prix Orange 2024 pour "L'Ami du Prince" - Des exemplaires à gagner !

Grande lauréate du Prix Orange du Livre 2024, Marianne Jaeglé déroule un roman colossal au cœur des dernières heures de la vie de Sénèque.

Dans une ultime lettre, il se confie à son ami Lucilius sur ses profonds remords et sa relation si particulière à l’empereur despotique Néron. En éclairant certaines zones d’ombre par un souffle romanesque, Marianne Jaeglé captive intensément. Rencontre avec l’écrivaine.

 

- Quel a été le point de départ de votre roman ?

Marianne Jaeglé : « Il me restait beaucoup de souvenirs des citations latines apprises en classe de quatrième. L’une d’elles particulièrement : « Qualix artifex pereo » autrement traduite par  « Quel artiste périt avec moi ». Ce serait les derniers mots de Néron. On apprenait cette phrase comme exemple de grammaire en cours de latin et pour une raison que j’ignore, elle est restée gravée en moi. Lorsque j’ai relu la biographie de Néron écrite par Catherine Salles, j’ai été frappée par cet empereur qui se prend pour un artiste, et ce philosophe à ses côtés qui se croit capable de le ramener à la raison. Dans un premier temps, je voyais Néron comme un personnage écrasant, psychopathe, aux innombrables victimes, tout était trop loin de moi pour que je puisse écrire à ce sujet. Puis, je me suis rendu compte que la vraie thématique n’était pas Néron mais l’homme de bien qui se confronte au mal, espérant apporter une contribution positive à l’histoire de l’humanité, c’est-à-dire Sénèque. Son conflit m’est apparu : on lui donne la chance extraordinaire d’éduquer un empereur mais on lui confie également la personne la moins susceptible de bénéficier de son enseignement. La dimension tragique est immense. »

 

- Quelle est la grande particularité de ce livre ?

Marianne Jaeglé : « Ce doit être dans sa capacité à prendre la forme d’un thriller. Il est question ici de raconter la naissance d’un monstre par un personnage qui essaye de s’opposer à une catastrophe annoncée. Tout le monde connaît cette histoire mais elle recèle une multitude de surprises. Alors que le destin de Sénèque semble scellé au début du roman, plus on avance, plus on tremble pour lui. D’une certaine manière, c’est parcourir l’histoire antique avec d’autres instruments. »

 

- La visualisation est particulièrement travaillée dans le roman malgré la temporalité antique. N’est-ce pas vertigineux et audacieux de s’attaquer à cette période lointaine ?

Marianne Jaeglé : « Non, car la Rome Antique a toujours été présente dans ma vie de différentes façons. Je suis mariée à un romain et pendant des années j’ai été contrainte, par le jeu des relations familiales, de me rendre chez ma belle-mère à Rome. J’ai toujours été bien accueillie mais j’en avais souvent assez, alors pendant des années j’ai exploré la capitale italienne pour « échapper » à tout ça. A mon insu, j’ai absorbé quelque chose de l’histoire de la ville. L’Antiquité appartient à notre imaginaire, à Rome il y a toujours des temples, le Forum, le Colisée, etc. Il n’est donc pas difficile de m’imaginer à la place de Sénèque. Pour écrire, j’ai appuyé tout cela de livres historiques et d’un plan du palais impérial. »

 

- En interrogeant la transmission du savoir, la place du langage et l’expérience du pouvoir, avez-vous le sentiment d’avoir créé le portrait le plus véridique de Sénèque, entre philosophe et homme politique ?

Marianne Jaeglé : « C’est ça qui est fatigant dans le personnage de Sénèque, et ses contemporains le lui ont beaucoup reproché : ses écrits sont imprégnés d’une vertu et d’une rigueur toute stoïcienne, mais il avait une grande fortune et il était proche d’un pouvoir devenu inique avec le temps. La difficulté pour Sénèque comme pour chacun d’entre nous, c’est de mettre en accord ses pensées, son discours et ses actes. La philosophie se déploie dans l’idéal et le philosophe vit dans la réalité. Les choix qu’il doit faire ne sont pas entre le bien et le mal mais entre deux ou trois mauvaises solutions. »

 

- Aujourd’hui plus que jamais, est-ce que Néron brille par son intemporalité lorsque l’on regarde le monde qui nous entoure ?

Marianne Jaeglé : « Evidemment, je suis rattrapée par l’actualité. Le combat entre les valeurs et la politique, ainsi que celui entre la philosophie et le pouvoir, sont totalement actuels. C’est assez effroyable de constater que la classe politique française se confronte aux mêmes questionnements qui ont été posés à Sénèque. »

 

- De l’enfant à l’adulte, qu’est-ce qui vous a le plus animé chez cet empereur lors de l’élaboration du livre ?

Marianne Jaeglé : « Je trouvais très intéressant de poser sur Néron un regard actuel car il est enseveli sous les clichés et les caricatures. Lorsque l’on pense à lui, on imagine un empereur obèse qui fait des orgies. Il le sera effectivement à un moment de sa vie mais lorsque Sénèque le rencontre, c’est un garçon de douze ans chez qui la monstruosité n’est pas encore visible. Il s’agit d’un enfant maltraité. Son caractère de psychopathe est le résultat d’une série d’abandons, d’une vie chaotique et de la violence maternelle. Je voulais dépeindre ce « monstre naissant », comme l’appelle Racine, et l’apparition progressive d’un personnage qui laisse tomber le masque. Sénèque n’a, quant à lui, pas disposé du savoir psychologique que nous avons sur les structures de personnalité et il se débat avec ce qu’il ne peut pas maitriser.

 

- Est-ce qu’il a été tout de suite vain pour Sénèque d’enseigner la vertu à Néron ?

Marianne Jaeglé : « Je ne sais pas. D’une certaine manière, est-ce que le combat contre le mal est réellement perdu d’avance, ou non ? Dans tous les cas, je crois qu’il faut quand même le livrer et c’est ça la grandeur de Sénèque. Il combat un mal qui est vainqueur d’avance, mais il a le courage de l’affronter. »

 

- Le personnage d’Agrippine, mère de Néron, est-il véritablement celui qui soude le lien entre les deux hommes ?

Marianne Jaeglé : « C’est un personnage extrêmement important car il est l’exemple d’une femme empêchée. Elle a une réelle capacité stratégique, une intelligence du pouvoir et de ses mécanismes mais la société romaine ne permet pas aux mères et aux épouses le statut qu’elle désire. Elle se retrouve contrainte de recourir à des moyens criminels en assassinant, en répandant des calomnies et en manipulant son fils. Elle est en grande partie responsable de ce qu’il va devenir, mais c’est avant tout une victime de la société dans laquelle elle vit. Je n’excuse pas ses crimes pour autant. »

 

- Est-ce que L’Ami du Prince pourrait être une véritable continuité aux Lettres à Lucilius ?

Marianne Jaeglé : Au départ, ce roman s’appelait La dernière lettre et je l’ai totalement conçu comme une ultime lettre. Cela devait s’inscrire dans une continuité tout en étant une lettre plus narrative que les authentiques à Lucilius qui sont une correspondance pédagogique. »

 

- Quel est l’agrégat de textes et d’auteurs qui a servi à la création de celui-ci ?

Marianne Jaeglé : « J’ai emprunté la structure chronologique de la vie de Néron telle qu’elle est racontée par Tacite dans les Annales et je me suis référée à d’autres auteurs de l’époque antique comme Suétone ou Dion Cassius. J’ai également consulté Pétrone et Ovide, mais davantage pour les détails de la vie courante comme le menu des festins. »

 

- Dans le titre, le terme « ami » est tout de même présent. Peut-on penser qu’il y a eu une réelle amitié malgré la mise à mort de Sénèque ?

Marianne Jaeglé : « Nous n’avons pas de documents à ce sujet parce que Sénèque est resté muet sur la réalité de sa relation avec Néron. C’était donc à réinventer totalement. Néron nomme Sénèque « Ami du Prince » comme titre honorifique après la mort de Britannicus pour le remercier de rester auprès de lui alors qu’il a envie de quitter la proximité de l’empereur. C’était une distinction, même si ça ne correspondait à aucun poste réel. Le roman explore invariablement la nature de leur relation et toute la réalité psychique était à assembler. On sait que Sénèque a perdu un fils et que Néron n’a pas eu de père. J’ai respecté les données connues mais il y avait une grande marge de liberté romanesque. »

 

- Sénèque sait dès le début du roman qu’il est contraint de se suicider. Peut-on voir dans ce choix un souhait de Néron de ne pas le tuer « lui-même » ?

Marianne Jaeglé : « On peut penser que Néron reste soucieux de sa réputation. Sénèque est respecté et il ne veut pas que l’on puisse l’accuser de faire torturer un homme qui vraisemblablement n’est pas coupable et lui a servi de père. Il sait que cela ferait horreur aux romains. Ensuite, quelle est la part d’intérêt, quelle est la part d’affection, à chacun de faire ses suppositions. »

 

- Qu’est-ce qui vous a le plus animée dans la pensée de Sénèque ?

Marianne Jaeglé : «Je crois que l’on ne mesure pas à quel point le stoïcisme trouve un écho dans tout ce qui touche au développement personnel actuel. Il consiste à dire qu’il y a des choses qui dépendent de nous dont on doit se soucier, et celles qui ne dépendent pas de nous alors autant en être détaché. Cette pensée semble parfaitement banale mais Sénèque prônait déjà cela il y a deux mille ans. C’est d’une immense modernité et en même temps, la vie et le destin mettent Sénèque en défaut par rapport à ce détachement qu’il prône : il reste anéanti par la catastrophe à laquelle il a contribué. »

Propos recueillis par Marie Jouvin

 

On aime, on vous fait gagner L'Ami du Prince, Prix Orange du Livre 2024 !

Tentez votre chance pour gagner des exemplaires de L'Ami du Prince, de Marianne Jaeglé, publié aux éditions Gallimard - L'Arpenteur.

Pour participer, dites-nous ce qui dans cet interview vous donne envie de découvrir ce livre et de le chroniquer.

N’oubliez pas que pour participer et poster votre commentaire, vous devez être connecté avec votre profil, et l'avoir complété avec au moins vos 10 livres préférés et quelques avis sur vos lectures. Attention, pensez à vérifier que vos coordonnées (nom, prénom, adresse) sont bien inscrites dans votre profil.

Vous avez jusqu'au 2 juillet.

 

Bravo aux gagnants ! Vous recevrez votre livre dans les tous prochains jours.

 

 

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Interviews"

Commentaires (68)

  • nane38 le 12/07/2024 à 21h25

    Bonjour à tous et toutes.Je remercie Lecteurs.com pour ce concours ainsi que pour leurs conseils de lecture.
    Je souhaite approfondir mes connaissances sur Sénèque, surtout découvrir sa proximité avec Néron , et ce autrement que par les écrits "historiques".Marianne Jaegle a fait un travail remarquable en faisant en sus la comparaison avec la situation politique récente.Ceci donne sacrément envie de lire ce livre!
    Bel été et belles lectures à tous.

    thumb_up J'aime
  • Manumilanac le 01/07/2024 à 23h54

    Sujet interessant que cette confrontation entre seneque et Néron, si l’Autriche a pu ajouter une dose de suspens comme elle le dit. On tient peut-être un très bon livre en tout cas je suis curieux de le découvrir

    thumb_up J'aime
  • Mariecol le 01/07/2024 à 21h30

    J’ai vraiment envie de découvrir ce livre il sort de ce que je suis habitué à lire

    thumb_up J'aime
  • Philippe DUVAL le 01/07/2024 à 13h35

    "On lui donne la chance extraordinaire d’éduquer un empereur mais on lui confie également la personne la moins susceptible de bénéficier de son enseignement. La dimension tragique est immense. " Voilà un des paradoxes qui me donnent envie de découvrir ce roman. L'antiquité romaine semble loin de nous, mais les les liens de filiation entre un philosophe et un président peuvent encore exister. Le premier n'étant absolument pas responsable des erreurs du second.
    Merci pour ce concours !

    thumb_up J'aime
  • sandrinalillebookine le 29/06/2024 à 23h10

    Très envie de lire "L'ami du prince" car c'est sans doute plus qu'un roman historique et l'occasion de découvrir la très belle plume de cette auteure qui a l'air puissante et intelligente.

    thumb_up J'aime
  • Cellekili le 29/06/2024 à 14h09

    L'empereur Néron et Sénèque, "l'ami du prince", voilà des personnages hautes en couleur que j'ai bien envie de rencontrer.
    Ce qui me plait dans ce roman de Marianne Jaeglé c'est qu'elle reprend l'histoire romaine et la structure chronologique de l'histoire de Néron, mais elle s'autorise "une grande marge de liberté romanesque", et c'est ce qui doit donner son souffle épique au roman
    Alors oui, j'ai hâte de le découvrir et merci pour cette proposition de lecture.

    thumb_up J'aime
  • ChantalChantaki le 28/06/2024 à 18h23

    Une interview très captivante, et j’aime les similitudes de modes de pensée que Marianne Jaeglé souligne entre l’époque antique et notre époque ( le stoïcisme par exemple). Et puis, je l’avoue mes connaissances sur Sénèque auraient bien besoin d’un sérieux rafraîchissement ! Merci Lecteurs.com pour cette opportunité.

    thumb_up J'aime
  • charlene_bzh le 28/06/2024 à 12h53

    Merci lecteurs.com de nous donner cette chance de découvrir ce roman. J'ai découvert la littérature antique très récemment et ce roman me permettrait de prolonger et d'améliorer mes connaissances. Notre culture et notre monde actuel est inspiré de ces grands auteurs, raison de plus pour lire ce roman dont Marianne Jaegle parle si bien.

    thumb_up J'aime
  • Nathalie Palayret le 28/06/2024 à 10h41

    Le moins que l'on puisse dire, c'est que j'ai grand besoin de réviser mes classiques. Ce roman serait l'occasion idéale !

    thumb_up J'aime
  • Dominique Jouanne le 27/06/2024 à 23h43

    Bonjour,
    Après avoir lu le très intéressant "Moi Néron" d'H. Dufour, j'aurais plaisir d'en découvrir un peu plus sur la relation entre Neron et Seneque avec cette autre éclairage sur l'Histoire.
    De plus le livre a bonne presse et je félicite l autrice pour ce succès littéraire et son prix Orange.

    thumb_up J'aime
  • Laetitia Gand le 26/06/2024 à 20h16

    Je tente ma chance déjà par curiosité et une envie terrible de lire ce livre. Je sens qu'il va me plaire ou m'apportera quelque chose de particulier et j'ai hâte de le découvrir. J'avoue que tout ce que j'ai lu ici m'a intrigué sur ce livre. Merci pour ce concours. Belle soirée !!

    thumb_up J'aime
  • michel steinmann le 26/06/2024 à 17h59

    J'aimerais beaucoup découvrir ce livre car j'aime apprendre chez nos anciens qui voyaient la façon de vivre différemment

    thumb_up J'aime
  • MLC le 26/06/2024 à 17h03

    L'Antiquité est une période historique qui me passionne... Je lirais donc volontiers ce roman dont le résumé est vraiment alléchant!

    thumb_up J'aime
  • calypso le 26/06/2024 à 15h31

    Je tente ma chance.. pour Sénèque ! :)

    thumb_up J'aime
  • Claudia Charrier le 26/06/2024 à 11h55

    Bonjour C'est un roman que je souhaite vivement lire car avec mon fils de 18 ans, nous souhaitons faire une lecture commune. C'est un livre qui correspondant tout a fait au gout littéraire de mon fils et pour moi, c'est sortir de ma zone de confort, c'est pourquoi cet été, nous avons envie de le lire l'un après l'autre afin d'échanger ensemble. Chouette programme non ?!

    thumb_up J'aime
  • Domi Mots le 25/06/2024 à 16h08

    Bonjour, :- )

    Je l'ai lu en numérique, j'ai adoré et maintenant j'aimerais le relire plus posément avec le contact tactile du papier, de la page que l'on tourne.
    Car je m'aperçois en lisant attentivement l'interview de Marianne Jaeglé que je suis passée à côté de beaucoup d'éléments...

    Merci et belles vacances !

    thumb_up J'aime
  • annie-france belaval le 25/06/2024 à 13h50

    Bonjour
    J'ai toujours apprécié Sénèque depuis le collège jusqu'en fac; j'aime les lettres à Lucilius.
    Aussi ce livre me tente beaucoup. En savoir plus sur le tyran et son horrible mère...et savoir comment Sénèque vit l'effet de la vaine lutte contre le mal.Les connaissances actuelles en psychiatrie l'auraient peut-être aidé mais même de nos jours comment ne pas céder à l'illusion qu'on va y arriver...Et il n'a que 12 ans au départ ce futur monstre: on peut encore tout espérer...

    thumb_up J'aime
  • danielle Cubertafon le 25/06/2024 à 12h09

    Une nouvelle découverte pour moi pourquoi pas ? A ldecouvrir

    thumb_up J'aime
  • Natach34 le 25/06/2024 à 10h24

    bonjour et merci pour ce concours, ma fille va rentrer en terminale et va commencer la philo alors ça m'aiderait bien pour me remettre toutes les cases dans le bon sens pour l'accompagner

    thumb_up J'aime
  • Anne Vacquant le 25/06/2024 à 07h28

    " la naissance d’un monstre par un personnage qui essaye de s’opposer à une catastrophe annoncée": j'aime l'idée, quelle utopie! Je serais ravie de voir quels "instruments" Marianne Jaeglé a choisi pour relever ce défi!

    thumb_up J'aime
  • Thérèse Riu le 24/06/2024 à 18h24

    Je suis très intriguée par le ton donné au roman, notamment par le fait d'avoir pu donner une ambiance de polar à une histoire que l'on connait déjà.

    thumb_up J'aime
  • ziggy le 24/06/2024 à 11h34

    Bonjour à toutes et à tous,

    Merci pour ce nouveau jeu/concours qui permettra de remporter:
    "L'ami du prince" de Marianne Jaeglé.

    Sénèque qui se croit capable de raisonner Néron le psychopathe tout puissant, combat perdu d'avance, mais grâce à ce roman, nous plongeons dans la Rome Antique fantasmée.

    Quand on lit dans l'interview que Sénèque se posait déjà les questions qui agitent aujourd'hui encore nos politiques, on se dit qu'il y a urgence à découvrir ce livre, pour lequel j'avais d'ailleurs voté.
    Bonne chance à toutes et à tous et belles lectures.

    thumb_up J'aime
  • catherine a le 24/06/2024 à 08h59

    Bonjour, tentée par ce texte même si j'appréhende de lire des philosophes "si vieux. Cette phrase m'a interpellé et titillé : "Je crois que l’on ne mesure pas à quel point le stoïcisme trouve un écho dans tout ce qui touche au développement personnel actuel."

    thumb_up J'aime
  • Morin Margareta le 24/06/2024 à 06h35

    Bonjour, j’aimerais beaucoup lire ce livre dans lequel Marianne Jaeglé a su parfaitement capter le stoïcisme de Sénèque dont les pensées se retrouvent chaque jour dans tout ce qui touche au développement personnel. C’est évident à dire qu’on doit se soucier des choses qui dépendent de nous, mais se détacher de celles qui n’en dépendent pas. C’est pour cette raison notamment que L’ami du prince prendrait une place importante dans mes lectures.

    thumb_up J'aime
  • Manika le 23/06/2024 à 21h32

    Merci pour ce concours. Ce qui me donne envie est que ce roman parle de valeurs qui restent actuelles et que la forme soit comme un thriller. Bonne chance à tous.

    thumb_up J'aime
  • Eléinir le 23/06/2024 à 18h01

    Plonger dans l'univers romain, comme dans les mémoires d'Hadrien est une motivation suffisante. L'aspect thriller est un plus ! J'aimerais beaucoup me lancer dans cette lecture !

    thumb_up J'aime
  • Marie Kirzy le 23/06/2024 à 13h43

    Bonjour,
    félicitations à l'heureuse lauréate !!!
    Je serais ravie de découvrir L'Ami du prince. ce qui m'attire le plus, ce le fait que ce soit un roman mais fortement documenté à partir des auteurs antiques.

    thumb_up J'aime
  • Spitfire89 le 23/06/2024 à 13h43

    Habituellement je suis une lectrice qui a du mal avec les histoire sur les mythes, l'histoire et les récit s sur l'antiquité. Je suis alaise à découvrir les histoires sous formes d'enquêtes et dans son interview Marianne Jaeglé nous explique que la particularité de ce livre est "sa capacité à prendre la forme d’un thriller" pour découvrir la naissance d'un monstre, un récit d'une catastrophe annoncé, une multitude de surprises. Ma curiosité est alerte maxi.

    thumb_up J'aime
  • Nono4321 le 23/06/2024 à 12h03

    Quelle originalité le traitement qui semble être fait de cet événement historique! Je serai ravie de pouvoir le découvrir davantage.

    thumb_up J'aime
  • STEPH30 le 23/06/2024 à 11h34

    Merci pour cette opportunité. Je croise les doigts pour être sélectionnée.

    thumb_up J'aime
  • Frisca le 23/06/2024 à 10h43

    Bonjour,
    J'ai lu avec plaisir l'interview de Marianne Jaeglé. Son ouvrage raconte des faits historiques de façon romancée et qui selon l'auteur se transforme en triller. Rien que la 1ière page de couverture donne envie d'ouvrir cet ouvrage.
    Bonne journée à tous

    thumb_up J'aime
  • Franco le 23/06/2024 à 08h07

    J'ai très envie de découvrir ce livre : suspens, histoire, philosophie vivement les vacances pour le devorer !

    thumb_up J'aime
  • Martin le 23/06/2024 à 07h50

    Bonjour je participe pour tenter de gagner ce Roman si bien décrit par son auteure. En effet, cela me replonge dans les années de latin, de voyage à Rome, de passion pour l'antiquité romaine. Cette histoire est bouleversante et le côté thriller de ce livre m'invite à sa lecture.

    thumb_up J'aime
  • Fanfan Do le 22/06/2024 à 21h13

    Ce livre me tente énormément pour plein de raisons. J'ai visité Rome il y a de nombreuses années, Néron est un personnage intrigant, étonnant dont on a une image totalement négative. Le redécouvrir autrement, à travers Sénèque me parait une excellente idée, et puis j'adore l'Antiquité !
    Donc je croise les doigts, et merci de toute façon.

    thumb_up J'aime
  • Regine Zephirine le 22/06/2024 à 14h53

    "L'ami du prince" me fait de l’œil depuis un moment et j'ai très envie de me plonger dans cette histoire de l'antiquité revisitée. Et même si on plonge dans le passé, ce roman semble d'une grande modernité en traitant du stoïcisme dans nos sociétés.

    thumb_up J'aime
  • Manoueva le 22/06/2024 à 12h43

    L'auteure s'attache à combler un manque d'histoire en reconstituant dans une lettre les derniers mots de Senèque a son ami....et le thriller commence

    thumb_up J'aime
  • Les Waouh de Claire le 22/06/2024 à 11h09

    J'adore l'idée du "thriller" dans la Rome antique ! et sous forme de lettre.

    thumb_up J'aime
  • Les livres de Nancy le 22/06/2024 à 11h05

    Bonjour, J'ai très envie de découvrir ce roman car j'adore les thrillers historique et que l'autrice semble passionnée dans son interview.

    thumb_up J'aime
  • CAMPION Anne-Marie le 22/06/2024 à 10h43

    Bonjour. J'ai fait 7 ans de latin et cela me sert au quotidien. J'aimerai bien découvrir ce livre. Il m'intrigue. Je tente ma chance. Merci à vous

    thumb_up J'aime
  • Laurelyn13 le 22/06/2024 à 09h31

    Je serai ravi de découvrir ce livre et l'écriture de Marianne Jaeglé, retourner dans l'histoire et comme elle se remémorer les cours de latin , qui est véritablement cet homme qui se confronte au mal Sénèque ? et parcourir cette histoire Antique avec ce beau roman.
    Merci lecteurs.com

    thumb_up J'aime
  • GWEN L.S le 22/06/2024 à 09h05

    Marianne Jaeglé semble dévoiler ce drame de sénèque avec une approche bien à elle, une singularité qui interpelle peut-être parce ce souvenir date de l'adolescence. Ce livre m'interroge.

    thumb_up J'aime
  • Élodie Jouanneau le 21/06/2024 à 23h03

    Bonjour
    Un thrilleur a l’époque Antique ?! On veut en savoir d’avantage !!
    Je participe avec grand plaisir pour avoir la chance de lire cet ouvrage.
    Merci
    Elodie

    thumb_up J'aime
  • Sevlipp le 21/06/2024 à 22h39

    une autrice qui parle avec enthousiasme de son roman, la Rome antique, et Sénèque.
    Tout me donne envie.

    Je tente donc ma chance,

    Bonne soirée

    thumb_up J'aime
  • Laudeaj le 21/06/2024 à 22h07

    Il combat un mal qui est vainqueur d’avance, mais il il a le courage de l’affronter
    … c’est une pensée qui me touche particulièrement. Merci de nous donner une chance de découvrir ce roman !

    thumb_up J'aime
  • LOLOFRITE le 21/06/2024 à 20h50

    Je participe et Hâte de découvrir ce livre interview interessante

    thumb_up J'aime
  • Alonzo le 21/06/2024 à 20h02

    Bonjour.
    S'il vous plait, je souhaite participer.
    Merci.


    J'aime l'histoire et la philosophie.

    thumb_up J'aime
  • DUPREZ le 21/06/2024 à 19h45

    Bonjour j ai lu attentivement l interview de Marianne jaegle et vraiment cette histoire a l air passionnante ,je suis toujours surpris de cette force su ont les autrices ont de nous donner ce plaisir à lire leurs romans et c est ce qu on fait les membres du jury du prix orange 2024 merci beaucoup bon weekend Frédéric kenavo

    thumb_up J'aime
  • Sy Dola le 21/06/2024 à 19h26

    Bonjour
    Merci pour cette proposition. Curieuse de voir comment s'articule la philosophie avec un thriller à l'époque antique.
    Hâte de le lire

    thumb_up J'aime
  • Daigre le 21/06/2024 à 19h19

    Aimant les romans historiques et les thriller, j aimerais lire ce livre qui allie les deux. Merci pour cette offre.

    thumb_up J'aime
  • Corinne Verry le 21/06/2024 à 19h18

    J'avais déjà tenté de gagner ce livre dans la première sélection des 10 romans en lice. Je réitère évidement ce souhait. Historienne de formation et particulièrement intéressée par la période antique, je ne peux qu'être séduite par ce roman qui, à travers la philosophie et l'histoire, nous renvoie en miroir les éternelles questions de l'âme humaine, de l'amitié, du sens de la politique. Et puis le prix Orange a toujours été pour moi une référence ! Merci par avance.

    thumb_up J'aime
  • Isa Pouteau le 21/06/2024 à 19h17

    Bonjour Un thriller à l'époque des romains, le tout avec une petite touche de politique mêlée à de la philosophie, quel originalité ! Et puis un Prix Orange ça se dévore.
    Je participe avec plaisir.

    thumb_up J'aime
  • RIVERA le 21/06/2024 à 19h06

    J'aime les thrillers, dans une période de l'histoire. Je connais mal Néron et Sénèque. Tout est réuni lire en apprenant.

    thumb_up J'aime
  • tatibibibi le 21/06/2024 à 19h05

    Néron...les scandales...la politique ...
    éternel recommencement...
    Sûr que j'aimerais bien lire ce livre...
    et donc...alea jacta est...
    à suivre...

    thumb_up J'aime
  • Cyan le 21/06/2024 à 18h47

    Certaines choses sont toujours d'actualité aujourd'hui, ça m'intrigue d'en lire plus à ce sujet :)

    thumb_up J'aime
  • Catherine L le 21/06/2024 à 18h40

    Merci pour ce concours ! L'Antiquité et la forme épistolaire, voilà qui est bien tentant !

    thumb_up J'aime
  • JOUANNEAU le 21/06/2024 à 18h34

    Le prix Orange c'est une valeur sûre ! Merci pour ce concours je tente ma chance !

    thumb_up J'aime
  • Cécile T. le 21/06/2024 à 18h22

    Ancienne latiniste, je serai très curieuse d'en apprendre plus sur Sénèque et de replonger dans sa pensée. En plus lauréat du Prix Orange, je ne peux pas être déçue !
    Merci beaucoup pour ce concours !

    thumb_up J'aime
  • Cazoocazoo le 21/06/2024 à 18h07

    Je tente ma chance.
    J'aime bien l'angle proposé pour aborder le personnage de Néron.
    Merci pour cette suggestion de lecture.

    thumb_up J'aime
  • Karine F. le 21/06/2024 à 17h06

    En tant qu'ancienne khâgneuse, je serais ravie de découvrir cet ouvrage qui nous apprend à connaître un personnage si célèbre.
    Merci pour ce concours !

    thumb_up J'aime
  • Kryan le 21/06/2024 à 10h31

    Bonjour, pour moi ça serait vraiment une découverte parce qu'en fait je ne connais pas vraiment l'histoire de Sénèque, l'Antiquité, le pouvoir le savoir et je pense que j'aimerais la façon dont ce sujet a été abordé. Félicitations à l'écrivaine !

    thumb_up J'aime
  • Minas le 20/06/2024 à 15h35

    J'aimerais découvrir ce livre pour son contexte historique très reculé de nos temps actuels mais cependant si proche par sa philosophie.
    Et le fait que la difficulté vient de "mettre en accord ses pensées, ses discours et ses actes" résonnent bien en moi tout comme la citation latine Qualix artifex pereo.

    thumb_up J'aime
  • Ally le 20/06/2024 à 12h59

    Bonjour,
    Merci pour cette belle opportunité. Je suis très tentée de découvrir ce roman car j’aime beaucoup l’histoire antique. Je trouve aussi très intéressant d’analyser comment un philosophe comme Sénèque s’est retrouvé mêlé à la politique.

    thumb_up J'aime
  • Carotte15 le 20/06/2024 à 10h15

    l'interview me donne envie de redécouvrir la pensée de Sénèque, qu'on m'a enseignée quand j'avais 18 ans. Un roman qui rajeunit, que demander de plus ?

    thumb_up J'aime
  • Passeuredelivres le 19/06/2024 à 20h27

    J'ai hâte de le lire pour me plonger dans Rome et l'Antiquité, que j'ai délaissés depuis mes lointaines études latinistes. Pour retrouver les personnages des cours de latin : Agrippine, Sénèque et surtout Néron qui exerce une attraction malsaine, pour ce mélange entre modernité et antiquité, cette plongée entre philosophie et histoire.
    Parce qu'on ne peut pas être déçu d'un lauréat du Prix Orange ! Je croise les doigts !

    thumb_up J'aime
  • Johanna Karniewicz le 19/06/2024 à 16h37

    Le prix Orange c'est une valeur sûre ! Merci pour ce concours je tente ma chance !

    thumb_up J'aime
  • Souris78 le 19/06/2024 à 08h27

    Bonjour, Sujet intéressant, je tente donc ma chance ! J'aimerais découvrir sa plume !

    thumb_up J'aime
  • Rachida le 18/06/2024 à 17h28

    Je serais ravie de découvrir ce livre. J'aime l'histoire et la philosophie et ce serait l'occasion de faire connaissance avec l'écriture de Marianne Jaeglé. Merci !

    thumb_up J'aime
  • des.livres.qui.senvolent le 18/06/2024 à 15h43

    J'aimerais beaucoup découvrir ce livre car j'aime apprendre chez nos anciens maitres comment éclairer notre société d'aujourd'hui. Merci pour cette belle découverte !

    thumb_up J'aime
  • Vous souhaitez réagir ? Identifiez-vous ou rejoignez la communauté de lecteurs.com

Où trouver « L'ami du prince » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux

Challenge des FabLabs Solidaires 2024

La Fondation Orange est engagée dans l’accompagnement des jeunes en insertion. Le thème de cette année : HandiSport...