De mai 68 à aujourd’hui, il y a "Sous les pavés, la jungle" de Simone Gélin !

jeudi 17 mai 2018

Simone Gélin nous propose une réflexion sociologique très actuelle

De mai 68 à aujourd’hui, il y a "Sous les pavés, la jungle" de Simone Gélin !

Dans ce roman de Simone Gélin, nous suivons Milo et Sophie de Paris au Cap Ferret, de Fresnes à Calais, de leurs vies à celles de leur mère et grand-mère, à la recherche de leurs racines, puis dans un présent empli de mystère et d’espoir.
Dans cette course pour la vie qui nous prend aux tripes et nous fait aimer follement ses protagonistes, Simone Gélin nous propose une réflexion sociologique très actuelle.

Dans la cour de promenade de la maison d'arrêt de Fresnes, deux vauriens nouent une amitié indéfectible.
Plus tard, Mounia, une jeune clandestine, viendra troubler le jeu.
Une fois libéré, Milo s'efforce de suivre le droit chemin, guidé par le fil rouge du passé. Bordeaux, l'estuaire, les vignobles du Médoc, le bassin d'Arcachon, une villa engoncée dans l'hiver, au Cap ferret, en cherchant à faire la lumière sur l'histoire de ses grands-parents, deux soixante-huitards qui ont connu une passion explosive sur les barricades, Milo découvre une région et retrouve ses racines.

La suite ? Découvrez ce que nous en disent Sophie Wag et lalo, et ensuite, à vous de lire ce passionnant thriller de Simone Gélin.

 

L’avis de Sophie :

Mai 68 Bordeaux : Léa 17 ans est amoureuse de Jacques qui est tombé aussi sous son charme pendant les manifestations. Sa mort précoce est un mystère, un secret de famille.

Octobre 2014 Paris : Milo, 19 ans à peine, est emprisonné à Fresnes pour un braquage auquel il n’a pas participé. Ses seules visites sont celles de sa sœur Sophie.

Juin 2016 Meknès : Mounia, bac en poche, quitte son pays pour rejoindre l’Europe de peur d’être mariée de force. Elle croisera Milo à Calais.

Milo est le petit-fils de Léa. Pendant son incarcération, il va découvrir une partie de son histoire grâce à un cahier de texte que lui apporte sa sœur pour l’aider à passer le temps et sur lequel sa grand-mère relatait les évènements passés. En prison, il va faire la connaissance de Kévin, jeune délinquant peu sûr de lui, qu’il décide de protéger .

Dès sa sortie de prison, Milo part à la recherche de ses origines. Lorsque Kévin sort à son tour, ils reprennent contact mais Kévin trempe dans des affaires de plus en plus louches qui les emmèneront jusqu’à la jungle de Calais…

Un livre très touchant, très bien écrit, parfois un peu dur comme peut l’être la vie, très ancré dans la réalité ou plutôt « les réalités », celle de mai 68 et celle d’aujourd’hui. On va de Paris à Bordeaux en passant par Calais et le Maroc. Un très beau livre.

Je remercie lecteurs.com ainsi que les éditions Cairn car il s'agit d'un ouvrage que j'ai reçu et grâce à eux, j'ai découvert cette pépite à côté de laquelle je serais probablement passée…

© Sophie Wag

 

L’avis de Lalo :


Milo, 19 ans, est emprisonné pour un délit qu'il n'a pas commis : celui du braquage d'une banque. Il n'y a même pas participé mais a eu le malheur de faire confiance à des personnes peu recommandables. C'est en prison, à Fresnes, qu'il fait la connaissance de Kévin, un jeune paumé fragile, encore plus jeune que lui, incarcéré pour des vols à l’arrachée. Milo décide de le prendre sous son aile car le milieu carcéral est difficile. Commence alors ce qui aurait pu s'avérer être une amitié solide si Kévin, dès sa sortie de prison, n’avait replongé cette fois-ci dans des trafics plus graves. Milo a promis à sa soeur Sophie que plus jamais il ne retournerait en prison et il n'a qu'une parole. Mais qu’il est difficile pour des jeunes passés par la case prison de ne pas replonger !

Ce qui lui avait permis de survivre dans cet enfer est un cahier appartenant à sa mère dépressive ayant sombré dans la folie. Milo a pris connaissance d’une partie de la vie de sa grand-mère, Léa. Il ne sait pas pourquoi cette grand-mère qu'il n'a jamais connue, l'attire soudainement. Jeune soixante-huitarde acharnée, Léa n’a jamais voulu se marier. Elle a pourtant aimé un homme. Et si ce grand-père était toujours en vie ?
Dès lors, Milo n'a plus qu'une seule idée, un seul but : essayer de reconstituer le passé flou de sa grand-mère pour essayer de comprendre ce qui aurait pu amener sa mère à sombrer dans la folie.
Mounia est d'origine marocaine. Elle sait que si elle reste au pays, son beau-père ne manquera pas de la marier sans lui demander son avis. Elle refuse cette vie-là et décide de partir. Elle va croiser la route de Kévin puis de Milo près de l’enfer de la jungle de Calais.

Un livre construit comme une enquête : le lecteur part à la recherche du grand-père puis des protagonistes de l’histoire avec Milo. Les flashbacks sont subtils (extrait de journal intime, dialogue avec un ami du grand-père…) et nous permettent de reconstruire des pans de l’histoire. Les personnages sont bien campés et attachants. J’ai bien aimé ce livre et je remercie lecteurs.com. sans qui je n’aurais pas découvert ce très bon roman.

© Lalo65

 

Vous avez aimé ces chroniques qui vous ont donné envie de lire Sous les pavés, la jungle ?

N’hésitez pas à suivre Sophie Wag et Lalo65 pour découvrir vos nouvelles lectures.

Retrouvez toutes les chroniques du Club des Explorateurs dans  Voir plus d'articles "Club des Explorateurs"

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Cercle livresque"

Où trouver « Sous les pavés, la jungle » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Forum

Afficher plus de discussions