Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Brontëana

Couverture du livre « Brontëana » de Paulina Spucches aux éditions Steinkis
  • Date de parution :
  • Editeur : Steinkis
  • EAN : 9782368466643
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

L'histoire d'Anne, la troisième soeur Brontë, talentueuse mais oubliée.
Les soeurs Brontë ont marqué, avec leurs romans, l'histoire du XIXe siècle.

Plus exactement Emily et Charlotte Brontë sont célébrées et mondialement reconnues. Leur cadette, Anne, est souvent oubliée, au mieux décrite... Voir plus

L'histoire d'Anne, la troisième soeur Brontë, talentueuse mais oubliée.
Les soeurs Brontë ont marqué, avec leurs romans, l'histoire du XIXe siècle.

Plus exactement Emily et Charlotte Brontë sont célébrées et mondialement reconnues. Leur cadette, Anne, est souvent oubliée, au mieux décrite comme la plus sensible des trois.

Prisonnière d'un monde qui a toujours attendu d'elle quiétude et douceur, Anne fait fi des mises en garde de ses aînées, prenant le risque d'écrire et de laisser jaillir sa propre voix...

Donner votre avis

Articles (2)

Avis (16)

  • Cette BD nous fait découvrir les sœurs Brontë, leur vie dans leur campagne recluse mais aussi les différents drames familiaux qu'elles ont vécus jeunes et leur relation avec leur frère et leur père.
    Aussi, on découvre leur volonté d'émancipation d'abord par les études et ensuite par l'écriture...
    Voir plus

    Cette BD nous fait découvrir les sœurs Brontë, leur vie dans leur campagne recluse mais aussi les différents drames familiaux qu'elles ont vécus jeunes et leur relation avec leur frère et leur père.
    Aussi, on découvre leur volonté d'émancipation d'abord par les études et ensuite par l'écriture qui a joué un rôle important dans leur vie dès le plus jeune âge. Inventer des histoires pour les souder puis ensuite pour exister et faire porter leurs voix.

    Alors que le père plaçait tous les espoirs sur le fils, ce sont les filles qui vont se révéler et se faire connaître d'abord sous un nom de plume masculin puis ensuite avec leur propre nom. Un accent est porté sur la plus jeune des sœurs, Anne, qui est certes méconnue mais qui a aussi été prolifique.

    Une BD avec une ambiance gothique qui sied au contexte

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • Ce cadeau de Noël de mon fils est une véritable merveille!

    Sujet passionnant, graphisme époustouflant, j'ai eu tant de plaisir à suivre les aventures des sœurs Brontë ! Evidemment, pour avoir lu tous leurs romans, inutile de dire que je suis fan. Il n'empêche que ce premier roman graphique...
    Voir plus

    Ce cadeau de Noël de mon fils est une véritable merveille!

    Sujet passionnant, graphisme époustouflant, j'ai eu tant de plaisir à suivre les aventures des sœurs Brontë ! Evidemment, pour avoir lu tous leurs romans, inutile de dire que je suis fan. Il n'empêche que ce premier roman graphique m'a éblouie par sa beauté. Les paysages des landes sont magnifiquement mis en image, de même que la famille Brontë.

    Le plus dur fut de le terminer... je n'avais plus envie de quitter cet univers.

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • Cette BD nous raconte l'histoire de la fratrie Brontë (Emilie, Anne et Charlotte) à l'époque victorienne avec un père pasteur veuf.

    On va surtout suivre le point de vue de Anne qui semble être la plus fragile et qui est donc surprotégée. Leur père les autorise à lire tout ce qu'elles veulent....
    Voir plus

    Cette BD nous raconte l'histoire de la fratrie Brontë (Emilie, Anne et Charlotte) à l'époque victorienne avec un père pasteur veuf.

    On va surtout suivre le point de vue de Anne qui semble être la plus fragile et qui est donc surprotégée. Leur père les autorise à lire tout ce qu'elles veulent. Elles vont dès lors laisser leur imagination vagabonder via des jeux de rôle ou lors d'invention d'histoire.

    Chaque sœur va donc utiliser l'écriture comme forme d'expression avec un style propre à chacune. Mais l'époque victorienne limite les aspirations des trois sœurs, leur production d'écriture va rester dans la sphère intime jusqu'au moment où elles publieront sous une nom de plume masculin. Leurs livres arrivent dans les cercles littéraires où ne siègent que des hommes et vont faire scandale. Ils prônent l'émancipation de la femme.

    Raconter la vie des sœurs Brontë par la BD est intéressant, la lecture est facile avec de beaux jeux de couleur où le rouge domine comme s'il y a avait le feu, l'urgence de dire les choses. Cependant, j'aurais cependant aimé un graphisme plus fin, mais c'est peut-être pour évoquer la peinture du frère.

    Ce média est un bon moyen plutôt ludique et rapide de découvrir l'univers des sœurs Brontë ainsi que la place la femme à l'époque victorienne, encore que pour ces femmes elle avaient une place privilégiée.

    Moi qui ne suis pas fan de BD, j'avoue avoir été séduite par cette profusion de couleurs et la facilité de lecture des planches qui mettent plus l'accent sur le dessin que sur les "bulles".

    https://quandsylit.over-blog.com/2024/01/bronteana-paulina-spucches.html

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • Tout d’abord je tiens à remercier chaudement la Masse Critique Graphique de Babelio, ainsi que les Éditions Steinkis, pour le cadeau (sans prix !) que représente cette exceptionnelle bande dessinée !

    Ce n’est pas tant pour l’histoire des soeurs Brontë (sans oublier leur frère Branwell) que je...
    Voir plus

    Tout d’abord je tiens à remercier chaudement la Masse Critique Graphique de Babelio, ainsi que les Éditions Steinkis, pour le cadeau (sans prix !) que représente cette exceptionnelle bande dessinée !

    Ce n’est pas tant pour l’histoire des soeurs Brontë (sans oublier leur frère Branwell) que je l’ai tant aimée, ayant lu plusieurs témoignages sur cette (atypique) famille d’écrivains, dont celui de Laura El Makki (« les soeurs Brontë, la force d’exister ») Ni pour leurs formidables romans (« Les Hauts de Hurlevent », d’Émily – mon préféré – est mon « livre de chevet » depuis 1968 : je l’ai lu et relu vingt à trente fois …) Mais bien pour la beauté impressionnante de ses illustrations !

    Les couleurs et le graphisme y sont grandioses ! Et ils s’adaptent merveilleusement aux tragiques évènements qui sillonnèrent leurs (courtes) existences ! Le lecteur des soeurs Brontë prend rapidement conscience de la relation entre les romans de ces dernières et les douloureux épisodes qui ont jalonné leur parcours de vie, au coeur de cette lande anglaise si peu accueillante …

    Une bande dessinée intelligente à mettre en toutes les mains, pour le plaisir des yeux mais également de l’esprit ! Les faits relatés y sont strictement exacts. Le pathétique destin de ces trois jeunes filles et de leur frère (peintre raté, écrivain à ses heures) de même que celui de leur pauvre père (pasteur) qui a vécu tant de deuils (une épouse, cinq filles et un fils, tous morts avant lui …) Trois filles courageuses qui dont initialement dû se faire éditer sous des pseudonymes masculins, avant de dévoiler leur identité féminine, dans ce XIXème siècle où l’homme régnait en maitre absolu …

    Une idée géniale de se focaliser sur la plus jeune des soeurs Brontë, qu’a donc eu Paulina Spucches. Attirer l’attention sur ce que fut le quotidien de l’enfant craintive, à l’esprit très imaginatif, qui nous a laissé des ouvrages un peu moins connus (« La recluse de Wildfell Hall » ou « Agnes Grey ») que ceux d’Emily et Charlotte … Un livre somptueux que je vais mettre en valeur dans ma bibliothèque !

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • Ce roman graphique s'ouvre à Londres en 1848. Des hommes discutent des Frères Bell et du dernier scandale lié à la parution du deuxième roman d'Acton Bell: la Recluse de Wildfeld Hall. Ils craignent que des lectrices suivent l'exemple de l'héroïne. Les deux éditeurs des trois mystérieux auteurs...
    Voir plus

    Ce roman graphique s'ouvre à Londres en 1848. Des hommes discutent des Frères Bell et du dernier scandale lié à la parution du deuxième roman d'Acton Bell: la Recluse de Wildfeld Hall. Ils craignent que des lectrices suivent l'exemple de l'héroïne. Les deux éditeurs des trois mystérieux auteurs participent à la conversation et l'un d'eux en rentrant se demandent qui sont "ces trois mains agiles [qui ] tissent la matière même de nos vies, de nos secrets, de nos torts"

    Puis, on revient en 1825 où nous découvrons ces fameux écrivains anonymes. Les Frères Bell sont évidemment les Sœurs Brontë et par les yeux d'Anne, nous allons découvrir leur histoire.
    Depuis que j'ai lu Taking courage, le formidable essai de Samantha Ellis et que je me suis replongée dans la Recluse de Wildfeld Hall, je suis devenue team Anne. Si je devais choisir une sœur, ce serait elle. Même si j'aime beaucoup le travail de ses aînées. Aussi, j'ai beaucoup aimé la perspective développée dans cet ouvrage.

    A l'instar des royaumes de Gondal et d'Angria inventés par les Brontë dans leur enfance avec leur frère Branwell, Pauline Spucches nous fait voyager dans le royaume de Bronteana.
    Un royaume entouré par les landes.
    Un royaume dans les teintes rouge, mauve et verte. Avec des grands aplats de couleur parfois qui donnent une sensation d'immensité.
    Un royaume où trois sœurs imaginent et créent. Dans le secret.
    Un royaume où elles se racontent des histoires et où elles se soutiennent ou se disputent.
    Un royaume où la fatalité frappe de manière si rapprochée.

    Bref, vous l'aurez compris : j'ai adoré ce roman graphique autour de ces sœurs, de leurs liens et de leur parcours créatif. Tout est réussi, aussi bien sur le plan graphique que narratif.

    Et je vous conseille de vous attarder sur le cahier explicatif à la fin et sur les croquis et dessins préparatoires.

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • Dans cette biographie fictionnelle, Paulina Spucches retrace l'histoire de la famille Brontë et s'attache plus particulièrement au parcours de la benjamine, Anne.

    La famille, composée de six enfants (cinq filles et un garçon), grandit dans le comté d'Haworth dans le presbytère où le père,...
    Voir plus

    Dans cette biographie fictionnelle, Paulina Spucches retrace l'histoire de la famille Brontë et s'attache plus particulièrement au parcours de la benjamine, Anne.

    La famille, composée de six enfants (cinq filles et un garçon), grandit dans le comté d'Haworth dans le presbytère où le père, Patrick Brontë, officie comme pasteur.
    Maria, la mère va décéder en 1821 puis quelques années plus tard, ce sont les deux filles aînées qui attraperont la tuberculose dans leur école de Cowan Bridge et succomberont à leur tour.
    Dans ce contexte, le père décide de faire revenir ses cadets à la maison. Charlotte, Emily, Branwell et Anne vont vivre au presbytère sous la supervision de leur tante. Ce lieu austère entouré de lande sauvage va devenir leur terrain de jeux et nourrira leur imagination et leur créativité.

    A l'âge adulte, dans cette société victorienne patriarcale, les trois filles n'ont d'autres choix que de se marier, devenir gouvernante ou institutrice. Charlotte, Emily et Anne refusent cette condition et décident d'écrire sous des pseudonymes masculins (Ellis, Currer et Acton Bell).
    En 1846, les sœurs publient un premier recueil de poèmes qui ne rencontrera pas de succès. Quelques années plus tard, un éditeur acceptera de publier leurs romans : Les Hauts de Hurlevent, Agnes Grey et Jane Eyre qui deviendront des chefs-d''œuvre de la littérature anglaise.

    A travers cet ouvrage, je découvre le travail singulier et fabuleux de Paulina Spucches.
    Le regard est immédiatement attiré par la couverture. Les magnifiques illustrations colorées et lumineuses sont entièrement réalisées à la gouache. L'auteure se donne beaucoup de liberté à travers ce choix : les couleurs contrastées et vives sont loin de la noirceur souvent représentée dans les films. D'ailleurs, l'auteure en se rendant sur les lieux où a vécu la famille s'est rendu compte que l'image qu'elle se faisait de l'endroit (brumeux et sombre) ne correspondait pas à la réalité.
    J'ai apprécié en apprendre davantage sur Anne, auteure de « La recluse de Wildfell Hall », qui est beaucoup moins connue du grand public que ses sœurs. Pauline Spucches lui rend hommage à travers ce roman graphique et dresse le portrait d'une femme persévérante, et indépendante qui dénonçait les conditions de la femme très peu considérée à l'époque victorienne et qui contrairement à ce que la légende laissait supposer n'était pas aussi fragile et docile.
    J'ai aimé entrevoir l'enfance de la fratrie Brontë, les liens forts qui les unissent et également les jeux de rôle et d'imagination auxquels les enfants s'adonnaient.
    L'auteure a fourni un travail de documentation important et fouillé. A la fin de l'ouvrage, le lecteur trouvera un carnet de recherches, des repères chronologiques et des dessins réalisés par les sœurs qui lui permettra de poursuivre son incursion dans l'univers Brontë.

    J'ai adoré l'univers poétique et audacieux de Paulina Spucches et j'ai maintenant très envie de lire son premier roman graphique sur la photographe, Vivian Maier.

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • C'est avec délice que j'ai tourné chaque page de cette biographie graphique . On apprend combien il était difficile d'être reconnue pour une femme du dix- neuvième siècle . Pour les hommes ,les femmes "sont tellement influençables...."Il n'est pas imaginable , à l'époque , qu'une femme veuille...
    Voir plus

    C'est avec délice que j'ai tourné chaque page de cette biographie graphique . On apprend combien il était difficile d'être reconnue pour une femme du dix- neuvième siècle . Pour les hommes ,les femmes "sont tellement influençables...."Il n'est pas imaginable , à l'époque , qu'une femme veuille son indépendance ou prenne des décisions sans le consentement du père, du frère ou du mari: les femmes ont "des devoirs d'épouse" , si par hasard , il leur venait à l'esprit de quitter leur mari , ce serait "un acte illégal" . Alors évidemment quand les soeurs Brontë décident d'écrire ce qu'elles ressentent au travers de leur roman , elles comprennent vite que si elles n'écrivent pas sous un patronyme masculin , elles ne seront pas éditer . J'aime beaucoup les couleurs , les visages vus de près qui témoignent du ressenti des personnages . On danse , virevolte et avançons dans la vie des soeurs Brontë et de leur frère avec une certaine griserie . On lèverait presque un étendard à leurs côtés quand Charlotte exprime sa déception face au monde dans lequel elle vivent car désormais l'écriture lui semble un leurre , ce n'est pas le moyen de s'évader qu'elle espérait :"une illusion qui ne nous arrachera jamais à notre condition" et cette frénésie de couleurs chaudes , violentes pour dire la colère qui bouillonne en elle. Chaque page nous dévoile un peu du mystère qui entoure Charlotte , Emily et Anne... J'ai aimé parcourir les landes aux côtés d'Anne et ses soeurs grâce au coup de crayon de Paulina . Les couleurs , les traits prononcés des personnages nous enveloppe d'émotions changeantes selon les moments de l'histoire que Paulina nous raconte . On aime l'idée d'un père à l'écoute . On s'émeut du lien si fort qui unit les soeurs et le frère . On se crispe devant l'avis des hommes de l'époque sur les femmes . Et on compatit quand Emily pense:" j'aurais aimé un autre destin".On souffre quand la vie leur joue des tours. Belles lectures. Prenz soin de vous . Et merci à lecteurs.com pour cette belle découverte

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • Quel cadeau lecteur.com !
    C’est un livre magnifique dans le dessin dans l écriture
    L’auteur s’inspire de vrais tableaux d œuvres d’art pour réaliser ses dessins , c’est dingue !
    Le livre est coloré, chaque dessin est magnifique c’est un vrai bel ouvrage
    Avant de le lire j’avais lu la...
    Voir plus

    Quel cadeau lecteur.com !
    C’est un livre magnifique dans le dessin dans l écriture
    L’auteur s’inspire de vrais tableaux d œuvres d’art pour réaliser ses dessins , c’est dingue !
    Le livre est coloré, chaque dessin est magnifique c’est un vrai bel ouvrage
    Avant de le lire j’avais lu la biographie des bronte de jean Pierre Ohl et du coup cela m’a bien aidé pour avancer dans cette BD et dans l histoire

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.