Tristan Garcia

Tristan Garcia

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Articles (1)

  • Les explorateurs de la rentrée littéraire 2013 rendent leur verdict !
    Les explorateurs de la rentrée littéraire rendent leur verdict !

    Les explorateurs de la rentrée littéraire rendent leur verdict ! Parmi les romans sélectionnés, retrouvez leur critique dans la liste ci-dessous, en cliquant tout simplement sur le titre du livre. Nous vous présenterons très prochainement le palmarès de ces romans passionnants !

Avis (17)

  • add_box
    Couverture du livre « Faber, le destructeur » de Tristan Garcia aux éditions Gallimard

    lamiss sur Faber, le destructeur de Tristan Garcia

    Dans une petite ville imaginaire de province, Faber, adolescent orphelin intelligent, charismatique et écorché vif, , incarne de façon troublante les rêves perdus d'une génération qui a eu vingt ans dans les années 2000, tentée en temps de crise par le démon de la radicalité. Basile et...
    Voir plus

    Dans une petite ville imaginaire de province, Faber, adolescent orphelin intelligent, charismatique et écorché vif, , incarne de façon troublante les rêves perdus d'une génération qui a eu vingt ans dans les années 2000, tentée en temps de crise par le démon de la radicalité. Basile et Madeleine, qu'il a protégé enfant, lui voueront un culte et une admiration sans limite, ils se laisseront emporter par l'admiration pour son intelligence hors norme mais autodestructrice ...
    Un roman sur la soif d'absolu des adolescents, sur l'amitié qui sauve mais peut aussi détruire , Sur la désillusion et les rêves perdus lorsqu'on accède à l 'âge adulte . Un mal du siècle version 200. Une analyse sociale et psychologique percutante

  • add_box
    Couverture du livre « 7 » de Tristan Garcia aux éditions Gallimard

    ronan besnard sur 7 de Tristan Garcia

    A lire. Vraiment, absolument, tout de suite, vite, allez allez allez !

    A lire. Vraiment, absolument, tout de suite, vite, allez allez allez !

  • add_box
    Couverture du livre « 7 » de Tristan Garcia aux éditions Gallimard

    Jean-Paul Degache sur 7 de Tristan Garcia

    Récompensé, avant l’été, par le Prix du livre Inter 2016, 7 est « un livre hybride » comme le reconnaît Tristan Garcia, son auteur. Personnellement, je l’ai trouvé très long à lire avec des développements peut-être utiles mais rendant la lecture fastidieuse…
    7 romans se succèdent, semblent...
    Voir plus

    Récompensé, avant l’été, par le Prix du livre Inter 2016, 7 est « un livre hybride » comme le reconnaît Tristan Garcia, son auteur. Personnellement, je l’ai trouvé très long à lire avec des développements peut-être utiles mais rendant la lecture fastidieuse…
    7 romans se succèdent, semblent indépendants mais ont en commun un sens de la fiction très développé. Évoquons-les le plus succinctement possible.

    "Hélicéenne" nous emmène dans le monde de la drogue, une drogue miracle qui permet de retrouver ses années passées. Le style est vif, prenant, enjoué et l’auteur montre comment jeune on aspire à être adulte et comment adulte, on regrette la jeunesse. « Une nouvelle drogue attire toujours du monde » et son succès est foudroyant avec des conséquences de plus en plus inquiétantes.
    "Les rouleaux de bois" m’a paru complètement artificiel et m’a bien peu intéressé, même si l’on comprend que les morceaux de musique ont sûrement tous préexistés et qu’aucun compositeur ne crée réellement quelque chose de nouveau.
    "Sanguine" qui est le nom du top-modèle de cette histoire, traite de la beauté et de la laideur et nous emmène à Mornay, une commune que nous retrouverons dans La Septième… « …les quelques hommes heureux qui l’avaient déshabillée revenaient sans cesse, comme de petits garçons perdus, vers son visage… Étrangement, son con et son cul les excitaient moins. » Quand elle rencontre Ossian, un homme défiguré, un drôle de jeu commence entre eux.
    "La Révolution permanente" nous attache aux pas d’Hélène, la soixantaine, qui vient de quitter le PC, et son mari, militant convaincu, ne l’a pas retenue. Elle se souvient et compare le monde dont on rêve et ce qu’il devient. Ici encore, l’auteur fait place au rêve, à un ailleurs qui permet de vivre dans le passé ou le futur.
    "L’Existence des extraterrestres" suit une drôle de famille avec Moon, un enfant qui tente de comprendre le jeu auquel se livre son grand frère, Marlon et sa copine, Anaïs. Ils font partie d’une sorte de secte et font disparaître ceux qui ne veulent plus les suivre dans leur délire sur les extraterrestres : les dieux, comme les extraterrestres n’existent que pour ceux qui y croient.
    "Hémisphères" est la nouvelle la plus courte et sûrement la plus instructive car elle révèle ce que peut devenir un monde dans lequel chaque groupe politique, religieux intégriste, secte… s’isole. Ne restent plus que les universalistes qui ont bien du mal à gérer tout ça.
    Enfin, nous voici à "La Septième" qui va dérouler 7 vies pour un narrateur livrant bien des enseignements sur les choix que nous aurions pu faire au cours de notre existence. Il y a Fran, cet ami mystérieux qui possède le fameux élixir permettant d’arrêter le saignement de nez révélateur de l’immortalité et surtout Hardy, le seul véritable amour du héros. D’abord à l’Office français des réfugiés politiques, il est ensuite savant de renommée mondiale titulaire du Prix Nobel de médecine à 35 ans. Une troisième vie le confronte à la guerre et cela fait penser à ce qui se passe en Syrie et en Irak. Dans la suivante, il est une sorte de « petit Christ de province », un gourou suscitant un véritable culte pour, lorsqu’il revit, tenter de passer une vie ordinaire avant que la septième ne le ramène enfin à l’état de mortel.

    Ce dernier récit aurait pu constituer un seul roman mais Tristan Garcia a choisi de publier ces nouvelles ensemble car, tout en alliant un côté fantastique évident, elles apportent une réflexion salutaire sur le monde dans lequel nous vivons.

  • add_box
    Couverture du livre « Faber, le destructeur » de Tristan Garcia aux éditions Gallimard

    Laetitia Bartoli sur Faber, le destructeur de Tristan Garcia

    Le livre de ma génération! Quelle écriture, quelle précision du souvenir, quelle belle balade entre rêverie et trivialité adolescente.

    Le livre de ma génération! Quelle écriture, quelle précision du souvenir, quelle belle balade entre rêverie et trivialité adolescente.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !