Thierry Jonquet

Thierry Jonquet
Né en 1954, Thierry Jonquet excelle dans le roman noir mêlant faits divers et satire sociale. Scénariste et écrivain prolifique, il est mort en 2009, en laissant Vampires inachevé. Plusieurs de ses romans sont disponibles en Points.

Articles (1)

Voir tous les articles

Avis (13)

  • Couverture du livre « Le secret du rabbin » de Thierry Jonquet aux éditions Gallimard

    Al Dub sur Le secret du rabbin de Thierry Jonquet

    Lecture jubilatoire que ce « Secret du rabbin ». Thierry Jonquet est ici moins drôle qu’il peut l’être par ailleurs, dans d’autres ouvrages, et c’est tout à son honneur que d’avoir une palette de styles étendue.
    Ici, il met en scène quatre cousins dont une jeune femme, tous très différents les...
    Voir plus

    Lecture jubilatoire que ce « Secret du rabbin ». Thierry Jonquet est ici moins drôle qu’il peut l’être par ailleurs, dans d’autres ouvrages, et c’est tout à son honneur que d’avoir une palette de styles étendue.
    Ici, il met en scène quatre cousins dont une jeune femme, tous très différents les uns des autres, qui vont se retrouver bien malgré eux à la recherche d’un trésor légué par leur oncle, un rabbin, dans la Pologne des années 1920… pas rigolote du tout. Et c’est plus une plongée dans l’histoire, dans cette période terrible de la montée en flèche de l’antisémitisme, que nous entraîne Jonquet. Ses 4 personnages, dépeints tour à tour, finissent par se retrouver en même temps au même endroit avec leurs convictions très différentes, pour notre plus grand plaisir. A noter, la rencontre de Moses, l’un des cousins, avec deux personnages historiques et célèbres : jouissif. Je n’en dis pas plus.

  • Couverture du livre « Ad vitam aeternam » de Thierry Jonquet aux éditions Points

    Bagus35 sur Ad vitam aeternam de Thierry Jonquet

    Entre polar et science-fiction,un bon roman !!

    Entre polar et science-fiction,un bon roman !!

  • Couverture du livre « Mygale » de Thierry Jonquet aux éditions Gallimard

    Adèle Sung sur Mygale de Thierry Jonquet

    Vous avouerai-je que ma main s'est tendue vers l'ouvrage à cause de mon travers principal : l’attrait pour l'esthétique de la couverture ?
    Acheté par pure curiosité au détour d'une étagère, Mygale de Thierry Jonquet fut placé sous le thème de la surprise.

    Ce fut une surprise tout d'abord de...
    Voir plus

    Vous avouerai-je que ma main s'est tendue vers l'ouvrage à cause de mon travers principal : l’attrait pour l'esthétique de la couverture ?
    Acheté par pure curiosité au détour d'une étagère, Mygale de Thierry Jonquet fut placé sous le thème de la surprise.

    Ce fut une surprise tout d'abord de par sa taille. Peu épais, il tient pourtant le pari d'être à la fois concentré et captivant. Ce qui est plutôt notable, vous en conviendrez.

    Et une surprise dans son contenu, de pages en pages, jusqu'au climax. Vous verrez.

    J'ai été amenée à lire assez vite ses cent cinquante pages, l'alternance entre les différents passages me tenant assez impitoyablement en haleine. Plusieurs voix s’entremêlent au cours du récit, apportant plus de questions que de réponses. L'histoire est rythmée et il est difficile de sortir le nez du livre, car - en ce qui me concerne en tout cas - on a très vite envie d'en savoir le dénouement.

    J'ai également été surprise d'apprendre que le film La Piel que habito était l'adaptation du roman policier, ce qui a nourri mon intérêt.

    Mygale est paru pour la première fois en 1984 puis dans une version retouchée en 1995. Je suis rarement enthousiasmée par les ouvrages français contemporains, aussi fus-je bien heureuse en referment le petit volume que j'avais entre les mains. Heureuse d'avoir terminé un roman policier justement dosé, violent sans verser dans le sordide, intrigant sans cliffhanger putassier.

    C'est un livre parfait à emmener en voyage, dans le train ou dans l'avion, en vacances, sur la plage. Il se lit dans le bain, en faisant la cuisine, dans une salle d'attente. On peut le dévorer d'un coup ou par petites touches. J'ai choisi l'option "dans le train", "tout d'un coup".
    A mon sens, il peut convenir aussi bien aux gros lecteurs qu'aux occasionnels.

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !