Sara Shepard

Sara Shepard
Sara Shepard est originaire de Pennsylvanie. Diplômée de littérature à l'université de Brooklyn, elle est l'auteur des livres best-seller Les Menteuses, qui ont inspirée la série télévisée à succès Pretty Little Liars. Sa jeunesse passée à Main Line à Philadelphie a été sa source d'inspiration po... Voir plus
Sara Shepard est originaire de Pennsylvanie. Diplômée de littérature à l'université de Brooklyn, elle est l'auteur des livres best-seller Les Menteuses, qui ont inspirée la série télévisée à succès Pretty Little Liars. Sa jeunesse passée à Main Line à Philadelphie a été sa source d'inspiration pour la série. Elle est également l'auteur de la série The Lying Game, qui a donné lieu à une adaptation télévisée. Sara Shepard vit actuellement à Tucson, en Arizona, avec son mari.

Avis (21)

  • add_box
    Couverture du livre « Elizas » de Sara Shepard aux éditions Charleston

    Rêver de bouquins en livres sur Elizas de Sara Shepard

    Ce livre me tentait plutôt bien, de par le résumé mais aussi du fait que j'ai pu lire plusieurs tomes de Pretty Little Liars de la même autrice que j'avais franchement bien aimés, et ce fut vraiment une bonne lecture.

    On entre dans la vie de Eliza Fontaine, dont le livre Les Dés va...
    Voir plus

    Ce livre me tentait plutôt bien, de par le résumé mais aussi du fait que j'ai pu lire plusieurs tomes de Pretty Little Liars de la même autrice que j'avais franchement bien aimés, et ce fut vraiment une bonne lecture.

    On entre dans la vie de Eliza Fontaine, dont le livre Les Dés va paraître sous peu. Seulement, quelques temps avant sa sortie, elle va être retrouvée au fond d'une piscine alors qu'elle ne sait pas nager, et tout le monde pense qu'elle a voulu se suicider. Mais Eliza est sûre d'une chose, on l'a poussé, elle n'a pas sauté dans cette étendue d'eau.
    On va ainsi suivre Eliza à partir de ce moment-là, avec toutes les questions qu'elle se pose et la recherche de réponses. Elle veut à tout prix connaître la vérité, et faire comprendre à son entourage que ce n'était pas un accident, et qu'elle n'a pas tenté de mettre fin à ses jours.

    On alterne entre chapitres sous le point de vue de Eliza, et d'autres qui correspondent à des passages de son roman. Au fil des pages, on va ainsi découvrir deux histoires différentes, mais on va rapidement se rendre compte que son roman pourrait bien l'aider.

    On est pris dans l'histoire que nous offre Sara Shepard, à un point que parfois nous sommes perdus comme Eliza. On se retrouve à parfois ne plus savoir ce qui est la réalité ou la fiction dans le roman, à essayer de distinguer les deux. On veut pouvoir aider le personnage, lui parler, lui conseiller de faire ou de ne pas faire les choses. On veut qu'elle découvre la vérité, mais sans qu'elle ne se mette dans des situations qui dégénèrent alors que tout pourrait correctement se dérouler. On tourne les pages afin de découvrir la suite, tout comme Eliza, on veut connaître le fin mot de l'histoire : a-t-elle raison ou son esprit est-il malade et lui fait croire des choses qui n'existent pas ?

    Le personnage principal est intéressant, du fait qu'elle change de ce qu'on peut lire habituellement. C'est un protagoniste particulier, qui a des attirances pour les choses assez morbides, et ainsi diffère de nos habitudes. On compatit pour ce qui lui arrive, du fait qu'une bonne partie des gens qu'elle connaît la pense à moitié folle, du fait qu'elle se retrouve presque seule face à tout le reste du monde.
    Les autres personnages sont plus difficiles à cerner, étant nous même dans les pensées de Eliza, et étant parfois influencé par son jugement puisque nous n'avons aucun autre point de vue. Les personnages du roman du protagoniste était eux aussi intéressants et pour certains touchants, et ils ont une importance non moindre dans l'histoire de Eliza.

    On retrouve dans ce roman la patte de Sara Shepard, les éléments qui lui sont propres. Ainsi, on a les thèmes de la paranoïa, mais aussi du mensonge, thèmes de prédilection de la célèbre série Pretty Little Liars. De même, on a à plusieurs reprises la mention de marques américaines, que ce soit pour la mode ou les voitures, mais aussi des personnages provenant d'un foyer favorisé. En effet, tout comme les filles des romans Pretty Little Liars, Eliza fait partie de la population qui a de l'argent, et qui n'a pas de problème pour s'assurer de manger et d'avoir un toit.

    En ce qui concerne le dénouement du roman, je ne m'y étais pas attendue, ou plus exactement, je ne m'y serais pas attendue tant que les premiers éléments ne soient dévoilés. Sara Shepard ne nous livre pas toutes les réponses d'un coup, on avance dans l'intrigue en voulant connaître la vérité, et c'est à partir d'un certain moment dans le roman (assez lointain tout de même) que l'autrice nous le suggère et nous laisse la possibilité de rassembler les pièces du puzzle. Néanmoins, elle nous laisse des parts d'ombre qu'elle telles quelles jusque dans les toutes dernières pages du roman où elles nous révèlent les dernières réponses, tout en laissant une part de doute au lecteur, à pied d'égalité avec Eliza.


    Pour conclure, j'ai beaucoup aimé cette lecture. On retrouve la patte de l'autrice que j'apprécie, et elle nous entraîne dans un thriller un peu différent de ce que l'on peut lire. Je ne m'étais pas attendue à cette dénouement et l'idée de cette intrigue était vraiment intéressante. On est pris entre réalité et fiction, avec parfois une difficulté à les dissocier ou à mettre les éléments à sa place. Sara Shepard ne nous livre pas toutes les réponses d'un coup, et laisse même une part de doute sur ce qu'est réellement la vérité, qu'on ne connaîtra, comme l'héroïne, peut-être jamais avec certitude.

    Note de 4,5/5 sur le blog

  • add_box
    Couverture du livre « Elizas » de Sara Shepard aux éditions Charleston

    Ellemlire sur Elizas de Sara Shepard

    En tant que fan de la série Pretty Little Liars, je ne pouvais pas laisser passer le dernier roman de Sara Shepard, publié dans cette nouvelle collection Charleston Noir, sans le lire. (Merci à Mathieu des éditons Charleston pour cette lecture.)

    Juste après le nom de l'auteure, c'est le titre...
    Voir plus

    En tant que fan de la série Pretty Little Liars, je ne pouvais pas laisser passer le dernier roman de Sara Shepard, publié dans cette nouvelle collection Charleston Noir, sans le lire. (Merci à Mathieu des éditons Charleston pour cette lecture.)

    Juste après le nom de l'auteure, c'est le titre avec ce « s » chutant qui m'a attirée. Je me suis demandé ce qu'il pouvait bien signifier. le tout sur un joli fond bleu, trouble très aquatique. Il ne m'en fallait pas plus titiller ma curiosité et me donner envie d'ouvrir ce livre.

    Le roman s'ouvre quand Eliza se réveille dans une chambre d'hôpital. Son entourage pense qu'elle a une nouvelle fois tenter de mettre fin à ses jours en tentant de se noyer dans la piscine d'un hôtel. Mais Eliza est sûre qu'on l'y a poussée dans le but de la tuer. Commence alors pour elle une quête de la vérité qui sera semée de confusion, de doute… Ayant été opérée il y a quelques temps d'une tumeur au cerveau, ses troubles seraient-il à nouveau d'actualité ?

    "Je creuse ma propre tombe au lieu de laisser mon cerveau défectueux la creuser pour moi. Cela me rassure de contrôler la situation."

    Dès les premières lignes, je suis entrée dans l'histoire. Sara Shepard a semé le doute dans mon esprit dès les premières pages. le personnage principal Eliza n'est pourtant pas vraiment une héroïne. Elle est très impulsive, ne réfléchit pas tellement à l'image qu'elle donne aux autres, elle se ridiculise souvent. Elle est plutôt une anti-héroïne finalement ! Mais, étonnamment tout cela fait parler d'elle et sert à la promotion de son roman.

    "Eh bien ton vol plané dans la piscine ! La presse est quand même incroyable […] Les Dés sont jetés! Trois blogueurs déjà ont parlé de toi. Les demandes d'épreuves se multiplient et les précommandes ont monté en flèche. Bien joué, ma belle !"

    Les chapitres alternent entre la vie d'Eliza et des extraits du roman qu'elle a écrit, sur le point d'être publié. Au début, on ne comprend pas où veut en venir l'auteure. On se promène dans les hôpitaux, et on voyage aussi dans le temps. Mais très vite, on se laisse prendre à ce jeu de la folie, on tourne les pages, on en oublie de dormir, on s'attache aux différents personnages. On veut absolument connaître la fin et la vérité de cette histoire qui semble si folle et sans queue ni tête au départ ! Qui croire ? Qui dirige le jeu ? Ses amis et sa famille semblent vouloir lui venir en aide et à la fois leurs attitudes ne paraissent pas claires. On se méfie de tout le monde, on trouve le comportement d'Eliza à risque, dangereux pour elle et les autres. Aucun répit, ni pour le lecteur, ni pour les personnages.

    J'avoue avoir été promenée de la première à la dernière page de ce roman, à en devenir folle ! Un vrai plaisir de lecture ! J'ai tellement eu l'impression de me noyer plusieurs fois, de perdre la mémoire, de confondre la réalité et les mensonges. Sara Shepard est très forte à ce petit jeu. Tout est bien amené et ficelé. Chaque élément a son explication, rien n'est laissé au hasard.

    Elizas est un vrai page-turner dans lequel la folie, le doute et la confusion nous perdent entre fiction et réalité. Un très bon thriller, parfait pour les vacances. A glisser dans sa valise et à lire cet été au bord de la piscine !

    https://ellemlireblog.wordpress.com/2018/07/20/elizas-sara-shepard/

  • add_box
    Couverture du livre « Elizas » de Sara Shepard aux éditions Charleston

    Elodie Noizet sur Elizas de Sara Shepard

    Qui est Eliza? Cette jeune femme fragile, qui a été malade, intelligente, qui a un penchant pour le morbide...si proche mais si éloignée de son héroïne de roman... Eliza a de nombreux MOI. D'ailleurs le titre du livre n'est pas trompeur... C'est une énigme et j'ai adoré! Dès l'instant où l'on...
    Voir plus

    Qui est Eliza? Cette jeune femme fragile, qui a été malade, intelligente, qui a un penchant pour le morbide...si proche mais si éloignée de son héroïne de roman... Eliza a de nombreux MOI. D'ailleurs le titre du livre n'est pas trompeur... C'est une énigme et j'ai adoré! Dès l'instant où l'on sait qu'Eliza a failli mourir dans cette piscine, on poursuit cette lecture en apnée jusqu'au dénouement. Alors? Réalité? Fiction? (...)

    http://auchapitre.canalblog.com/archives/2018/08/30/36657501.html

    Ma page Facebook Au chapitre d'Elodie

  • add_box
    Couverture du livre « Elizas » de Sara Shepard aux éditions Charleston

    L'atelier de Litote sur Elizas de Sara Shepard

    Cela m’arrive rarement mais je dois vous dire que j’ai eu énormément de mal à lire ce livre. Un roman qui se compose de deux histoires, celle d’Eliza, qui va publier son premier roman et celle de Dot, l’héroïne de son livre. Le moins que l’on pisse dire c’est qu’Eliza est une jeune femme très...
    Voir plus

    Cela m’arrive rarement mais je dois vous dire que j’ai eu énormément de mal à lire ce livre. Un roman qui se compose de deux histoires, celle d’Eliza, qui va publier son premier roman et celle de Dot, l’héroïne de son livre. Le moins que l’on pisse dire c’est qu’Eliza est une jeune femme très perturbée. On en apprend un peut plus sur son passé et son présent et même si sa paranoïa m’a semblé parfois pénible, c’est quelque chose que je pouvais comprendre. Lorsqu’elle est à nouveau sauvée de la noyade et sortie de l’eau de la piscine, ses parents sont convaincus qu’il s’agit d’une nouvelle tentative de suicide mais Eliza est persuadé qu’on l’a poussé. Beaucoup de difficultés à entrer dans l’histoire, dans le style de l’auteur et tout simplement dans le personnage. Je n’ai pas accroché avec Eliza le personnage principal. Les seuls chapitres qui ont trouvé grâce à mes yeux sont ceux intitulés « Les dés » tirés du roman d’Eliza que l’on retrouve en alternance un chapitre sur deux. Malheureusement même dans cette histoire parallèle, les ficelles sont trop grosses et j’ai compris bien trop tôt de quoi il retournait. De quoi vous gâcher le plaisir, si il y en avait eu ne serait-ce qu’un peu. Je n’ai pas trouvé ce que j’attends d’un thriller « adulte », ce roman à suspense est vraiment léger et s’adresse peut-être à des lecteurs plus « Young Adult », quand à moi il m’a principalement manqué un côté thriller psychologique mieux construit et plus étoffé.

Ils le suivent

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !