Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Ruth Rendell

Ruth Rendell
Ruth Rendell a reçu de nombreux prix, notamment quatre Golden Dagger de l'Association britannique des auteurs de romans policiers et un Diamond Dagger pour sa contribution exceptionnelle à ce genre littéraire. L'association des Mystery Writers of America lui a attribué à trois reprises l'Edgar Aw... Voir plus
Ruth Rendell a reçu de nombreux prix, notamment quatre Golden Dagger de l'Association britannique des auteurs de romans policiers et un Diamond Dagger pour sa contribution exceptionnelle à ce genre littéraire. L'association des Mystery Writers of America lui a attribué à trois reprises l'Edgar Award et elle s'est vu décerner l'Ultimate Master Award pour l'ensemble de son oeuvre. Elle est reconnue pour sa perception aiguë de la société anglaise contemporaine. En 1996, Ruth Rendell a reçu le titre de commandeur de l'Empire britannique (CBE), et celui de pair à vie en 1997. Elle vit à Londres, où elle consacre ses matinées à l'écriture, et assiste tous les après-midi aux séances de la Chambre des lords. Elle est particulièrement engagée dans la lutte contre l'illettrisme et défend activement les droits des femmes et des enfants.

Articles en lien avec Ruth Rendell (2)

  • The London tour : quels sont les meilleurs romans sur la capitale britannique ?
    The London tour : quels sont les meilleurs romans sur la capitale britannique ?

    Londres, une ville cosmopolite où tous les styles sont permis. Une ville chargée d’Histoire et d’histoires aux personnages réels ou imaginaires. Entre Jack l'éventreur, Miss Marple, Mary Poppins où Simon Templar, c’est une foule de héros qui peuple l’imaginaire collectif. Alors, afin de savourer cette mémorable « british touch » dont, seuls, les formidables auteurs britanniques ont le secret, un petit city tour s’impose !

  • Interview de Pierre Guglielmina, traducteur
    Interview de Pierre Guglielmina

    Traducteur prolifique des grands noms de la littérature anglo-saxonne (Bret Easton Ellis, Ernest Hemingway, Jack Kerouac, Francis Scott Fitzgerald…), Pierre Guglielmina nous détaille sa conception du métier.

Avis sur cet auteur (7)

  • add_box
    Couverture du livre « Les Corbeaux Entre Eux » de Ruth Rendell aux éditions Editions Du Masque

    Lisa_D sur Les Corbeaux Entre Eux de Ruth Rendell

    Élémentaire mon cher… Wexford !

    Dans la petite ville fictive de Kingsmarkham, l’inspecteur Wexford est confronté à une série d’agressions à coups de couteau dont les victimes sont des hommes un peu trop entreprenants envers des auto-stoppeuses. Mais existe-t-il un lien entre ces événements...
    Voir plus

    Élémentaire mon cher… Wexford !

    Dans la petite ville fictive de Kingsmarkham, l’inspecteur Wexford est confronté à une série d’agressions à coups de couteau dont les victimes sont des hommes un peu trop entreprenants envers des auto-stoppeuses. Mais existe-t-il un lien entre ces événements et la disparition de l’un de ses voisins, Mr Williams, qui menait une double vie ? Et quelle est cette organisation féministe dont les adolescentes arborent l’emblème, le corbeau, sur des t-shirts ?

    Je ne connaissais pas Ruth Rendell (1930-2015), l’une des plus grands auteures de romans policiers, entre Agatha Christie et Patricia Highsmith (que je connais de renom seulement ou pour avoir vu des adaptations télévisuelles de leurs best-seller…). Ruth Rendell a eu également l’honneur de voir ses livres adaptés sur grand et petit écran, notamment par Almodóvar, Chabrol et Ozon.

    J’ai apprécié la dimension psychologique qui motive l’enquête. L’important n’est pas de savoir qui a commis le crime mais pourquoi (whydunnit vs whodunnit). Il y a aussi une dimension féministe, le livre est rédigé en 1985. Comme quoi le féminisme n’est pas une mode passagère…
    Vous vous en doutez, on est loin du roman policier avec des preuves scientifiques tout azimut dans lequel le criminel serait l’incarnation du mal en personne… Demeure le charme d’une enquête ou l’on suit les déductions de l’inspecteur Wexford qui aboutissent dans les dernières pages à la révélation du coupable et du mobile.

    « Lorsqu’il y a dans une famille un fils et une fille, c’est presque invariablement cette dernière qui occupe la chambre moyenne, la plus petite étant attribuée au garçon. Cela vient sans doute du fait que les filles sont censées demeurer davantage à la maison et se concentrer sur les tâches ménagères. »

  • add_box
    Couverture du livre « Tu accoucheras dans la douleur » de Ruth Rendell aux éditions Lgf

    Amelielit sur Tu accoucheras dans la douleur de Ruth Rendell

    Roman policier qui se lit facilement mais qui ne m'a pas apporté le grand frisson. Trop de données à prendre en compte, on avance à l'aveugle et on parvient vite à trouver qui est coupable...

    Roman policier qui se lit facilement mais qui ne m'a pas apporté le grand frisson. Trop de données à prendre en compte, on avance à l'aveugle et on parvient vite à trouver qui est coupable...

  • add_box
    Couverture du livre « Promenons-nous dans les bois » de Ruth Rendell aux éditions Calmann-levy

    Ghislaine Moreau sur Promenons-nous dans les bois de Ruth Rendell

    Personnages intéressants et vrais, enquête policière très réaliste, pas de temps mort malgré les mois qui passent, Ruth Rendell est comme toujours sobre et efficace. Ajoutez à cela une belle écriture et des dialogues forts et vous obtenez un très bon roman policier

    Personnages intéressants et vrais, enquête policière très réaliste, pas de temps mort malgré les mois qui passent, Ruth Rendell est comme toujours sobre et efficace. Ajoutez à cela une belle écriture et des dialogues forts et vous obtenez un très bon roman policier

  • add_box
    Couverture du livre « Promenons-nous dans les bois » de Ruth Rendell aux éditions Calmann-levy

    Manue la petite antiboise sur Promenons-nous dans les bois de Ruth Rendell

    J’ai bien apprécié ce roman.
    Ruth Rendell nous fait partager le quotidien de personnages parfois hors du commun et qui pourraient aussi être nos voisins, nos amis…
    Les protagonistes sont communs dans l’ensemble et c’est ce qui m’a plu. Ils ne sont pas des héros ou des personnages rabaissés par...
    Voir plus

    J’ai bien apprécié ce roman.
    Ruth Rendell nous fait partager le quotidien de personnages parfois hors du commun et qui pourraient aussi être nos voisins, nos amis…
    Les protagonistes sont communs dans l’ensemble et c’est ce qui m’a plu. Ils ne sont pas des héros ou des personnages rabaissés par les autres. Ils peuvent vraiment faire partie de ces individus que l’on rencontre dans la rue ou qui partagent nos vies.
    Les conditions climatiques sont aussi mises en avant dans le résumé mais finalement ce n’est pas cela le plus important… Je ne comprends d’ailleurs pas vraiment le but d’avoir intégré des inondations… J’aurais peut-être apprécié avoir des situations (morts, accidents) en rapport avec ces dernières mais malheureusement cela n’a pas été le cas…

    Les idées sont intéressantes mais certaines ne sont, selon moi, pas assez mises en avant. J’aurais par exemple vraiment voulu que le thème de la secte soit mis en valeur. C’est un sujet important et grave et l’auteure ne met pas cette communauté assez en évidence.
    Les retournements de situations sont présents sans en faire trop.
    Ruth Rendell tire les ficelles et manipule autant ses personnages que ses lecteurs. Finalement même lorsqu’on pense avoir trouvé le coupable on se rend compte après la découverte de son identité que l’on s’est complètement trompé.
    J’apprécie d’ailleurs ce genre de livre.

    Il y a parfois un peu trop de personnages et j’avoue que pour certains moins importants je ne me suis malheureusement pas souvenue de leurs rôles ou de leurs liens avec les autres personnages… C’est un peu dommage.
    Les descriptions sont parfois un peu légères surtout concernant les personnages. J’aurais apprécié en avoir plus pour vraiment me les imaginer ! J’aurais aussi voulu en avoir davantage pour les sentiments et pouvoir ainsi me mettre dans la peau des protagonistes, ce qui n’a malheureusement pas toujours été le cas. Pour ce qui est des lieux ils sont assez bien décrits même s’ils n’y a pas de grandes descriptions, en général elles m’ont suffi pour m’imaginer les scènes.

    La fin m’a un petit peu dérangée je ne m’attendais pas à ce genre de scènes et personnellement je trouve que c’est un peu « simple » de terminer un roman de cette façon…
    En résumé, un roman avec lequel j’ai passé un bon moment de lecture mais qui m’a tout de même un peu déçue… Je m’attendais à autre chose…

    http://fais-moi-peur.blogspot.fr/2016/09/affaire-n236-promenons-nous-dans-les.html