Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Les Corbeaux Entre Eux

Couverture du livre « Les Corbeaux Entre Eux » de Ruth Rendell aux éditions Editions Du Masque
Résumé:

Disparu, Mr Williams ? Oh, il a dû quitter sa femme...

Quelque chose vous tracasse, inspecteur ? Il est vrai que Colin Budd et les autres se font agresser à coups de couteau pour presque rien... par des petites auto-stoppeuses... Et tout le monde sait que Mr Williams a un faible pour les... Voir plus

Disparu, Mr Williams ? Oh, il a dû quitter sa femme...

Quelque chose vous tracasse, inspecteur ? Il est vrai que Colin Budd et les autres se font agresser à coups de couteau pour presque rien... par des petites auto-stoppeuses... Et tout le monde sait que Mr Williams a un faible pour les adolescentes.

À propos d'adolescentes, Inpecteur Wexford, vous qui en voyez partout en ce moment, que signifient les sinistres corbeaux qui planent sur les jeunes filles des environs Un inédit de Ruth Rendell écrit en 198. Une enquête difficile de l'inspecteur Wexford.

Donner votre avis

Avis (1)

  • Élémentaire mon cher… Wexford !

    Dans la petite ville fictive de Kingsmarkham, l’inspecteur Wexford est confronté à une série d’agressions à coups de couteau dont les victimes sont des hommes un peu trop entreprenants envers des auto-stoppeuses. Mais existe-t-il un lien entre ces événements...
    Voir plus

    Élémentaire mon cher… Wexford !

    Dans la petite ville fictive de Kingsmarkham, l’inspecteur Wexford est confronté à une série d’agressions à coups de couteau dont les victimes sont des hommes un peu trop entreprenants envers des auto-stoppeuses. Mais existe-t-il un lien entre ces événements et la disparition de l’un de ses voisins, Mr Williams, qui menait une double vie ? Et quelle est cette organisation féministe dont les adolescentes arborent l’emblème, le corbeau, sur des t-shirts ?

    Je ne connaissais pas Ruth Rendell (1930-2015), l’une des plus grands auteures de romans policiers, entre Agatha Christie et Patricia Highsmith (que je connais de renom seulement ou pour avoir vu des adaptations télévisuelles de leurs best-seller…). Ruth Rendell a eu également l’honneur de voir ses livres adaptés sur grand et petit écran, notamment par Almodóvar, Chabrol et Ozon.

    J’ai apprécié la dimension psychologique qui motive l’enquête. L’important n’est pas de savoir qui a commis le crime mais pourquoi (whydunnit vs whodunnit). Il y a aussi une dimension féministe, le livre est rédigé en 1985. Comme quoi le féminisme n’est pas une mode passagère…
    Vous vous en doutez, on est loin du roman policier avec des preuves scientifiques tout azimut dans lequel le criminel serait l’incarnation du mal en personne… Demeure le charme d’une enquête ou l’on suit les déductions de l’inspecteur Wexford qui aboutissent dans les dernières pages à la révélation du coupable et du mobile.

    « Lorsqu’il y a dans une famille un fils et une fille, c’est presque invariablement cette dernière qui occupe la chambre moyenne, la plus petite étant attribuée au garçon. Cela vient sans doute du fait que les filles sont censées demeurer davantage à la maison et se concentrer sur les tâches ménagères. »

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Récemment sur lecteurs.com