Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Roald Dahl

Roald Dahl

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis sur cet auteur (75)

  • add_box
    Couverture du livre « Sacrées sorcières » de Penelope Bagieu et Roald Dahl aux éditions Gallimard Bd

    Bill sur Sacrées sorcières de Penelope Bagieu - Roald Dahl

    Je suis totalement passée à côté de Roald Dahl jusqu'à ce jour. Ma fille avait lu quelques uns de ses romans quand elle était petite, mais autant je m'étais plongée dans ceux de Susie Morgenstern, Pef ou Marie Aude Murail, voire RL Stine, autant ceux de Roald Dahl ne m'avaient pas...
    Voir plus

    Je suis totalement passée à côté de Roald Dahl jusqu'à ce jour. Ma fille avait lu quelques uns de ses romans quand elle était petite, mais autant je m'étais plongée dans ceux de Susie Morgenstern, Pef ou Marie Aude Murail, voire RL Stine, autant ceux de Roald Dahl ne m'avaient pas attirée.

    Quand j'ai vu ce roman graphique de Pénélope Bagieu sur les étagères des nouveautés de la médiathèque, et que je me suis souvenue qu'il avait reçu le prix BD de Babelio en 2020 ... je me suis dit que j'allais enfin remédier à cet oubli.

    Bref, j'ai lu d'une traite l'histoire de ce petit orphelin , recueilli par sa grand mère et qui s'ennuyant en vacances dans un hôtel-casino se retrouve coincé dans la salle de réunion d'une confrérie de sorcières qui souhaitent éradiquer la Terre - en commençant par l'Angleterre de tous les enfants qui la peuplent, car les enfants sont très embêtants ! 

    Un ouvrage bien dans la veine des précédents de cette illustratrice que j'apprécie beaucoup avec des sorcières qi font très très peur, dès qu'elles ôtent leurs déguisements de personnes ordinaires, un petit garçon aventureux juste comme il faut ... et une fin qui n'est pas forcément un happy end ! 

    Un ouvrage que j'ai bien aimé et ... qui m'a donné envie de ressortir un vieux roman de Roald Dahl, dans les Billy de la chambre de l'Enfant !

  • add_box
    Couverture du livre « Gelee royale/william et mary » de Roald Dahl aux éditions Folio

    Carrie sur Gelee royale/william et mary de Roald Dahl

    Je me rappelle avoir passé d'innombrables moments de bonheur de lecture avec les histoires de Roald Dahl lorsque j'étais enfant. C'est donc avec délice, et un brin de nostalgie, que je me suis à nouveau plongé dans la lecture d'une œuvre de l'écrivain. Mon choix s'est porté sur ces deux...
    Voir plus

    Je me rappelle avoir passé d'innombrables moments de bonheur de lecture avec les histoires de Roald Dahl lorsque j'étais enfant. C'est donc avec délice, et un brin de nostalgie, que je me suis à nouveau plongé dans la lecture d'une œuvre de l'écrivain. Mon choix s'est porté sur ces deux nouvelles, sorties du recueil Kiss Kiss, qui me semblaient un peu plus « adultes ». Et elles le sont. Et même si je suis quasiment sûre de ne jamais les avoir lues auparavant, j'ai eu comme une impression de déjà-vu (ou plutôt de déjà lu).

    La première nouvelle nous plonge dans l'intimité d'un couple après la mort d'un des deux. Que reste-t-il des amours ? Jubilatoire (et encore, j'aurais été plus trash)

    La seconde, qui donne le titre au livre, nous narre les angoisses de jeunes parents dont le bébé refuse de manger. Jusqu'à ce que...

    J'ai retrouvé l'humour – grinçant – de mon enfance, avec mes yeux d'adulte.
    Un auteur que petits et grands peuvent apprécier, un auteur que je compte relire.

    Lu en juin 2021

  • add_box
    Couverture du livre « Sacrées sorcières » de Penelope Bagieu et Roald Dahl aux éditions Gallimard Bd

    Lyllopop sur Sacrées sorcières de Penelope Bagieu - Roald Dahl

    Cette BD, adaptée du roman de Roald Dahl dont je n’avais lu (et adoré) jusqu’ici que l’incontournable Charlie et la chocolaterie, est un vrai petit bonbon.

    Couleurs acidulées, personnages loufoques, aventures déjantées, tout y est pour faire de cette histoire un très bon moment de lecture...
    Voir plus

    Cette BD, adaptée du roman de Roald Dahl dont je n’avais lu (et adoré) jusqu’ici que l’incontournable Charlie et la chocolaterie, est un vrai petit bonbon.

    Couleurs acidulées, personnages loufoques, aventures déjantées, tout y est pour faire de cette histoire un très bon moment de lecture pour petits et grands.

    Bémol tout de même sur l’âge des petits : personnellement, je ne conseille pas de mettre ce livre entre les mains de très jeunes lecteurs. En effet, certaines planches peuvent être un peu « rudes » sans l’accompagnement d’un adulte et les plus petits passeront à côté de toutes les subtilités qui apportent de la profondeur à cette histoire.

  • add_box
    Couverture du livre « Sacrées sorcières » de Penelope Bagieu et Roald Dahl aux éditions Gallimard Bd

    Lisa FRERING sur Sacrées sorcières de Penelope Bagieu - Roald Dahl

    https://animallecteur.wordpress.com/2021/05/28/sacrees-sorcieres-penelope-bagieu-roald-dahl/

    N’ayant pas lu le roman de Roald Dahl je ne pourrai pas comparer la BD et le roman mais en tous cas la version de Pénélope Bagieu m’a beaucoup plu !

    Comme son nom l’indique, il est question de...
    Voir plus

    https://animallecteur.wordpress.com/2021/05/28/sacrees-sorcieres-penelope-bagieu-roald-dahl/

    N’ayant pas lu le roman de Roald Dahl je ne pourrai pas comparer la BD et le roman mais en tous cas la version de Pénélope Bagieu m’a beaucoup plu !

    Comme son nom l’indique, il est question de sorcières ! Mais attention pas des sorcières avec un nez crochu, une verrue et un chapeau pointu, qui se déplace sur un balai, non ici il est question de sorcières qui prennent l’apparence de femmes. D’ailleurs j’ai beaucoup aimé le petit rappel historique des chasses aux « sorcières » ou des femmes considérées comme telles car différentes. Les sorcières de Roald Dahl portent des gants pour cacher les doigts fripés, des chaussures fermées pour ne pas montrer qu’elles n’ont pas d’orteils, des perruques qui dissimulent un crâne plein de boutons (justement à cause de ces perruques), elles ont les dents colorées et des pupilles avec des cristaux de glace mais surtout elles détestent les enfants.

    C’est l’histoire d’un petit garçon orphelin qui vit avec sa grand-mère et qui va lui raconter des histoires de sorcières. Elle est funky, elle a les cheveux violets, un pantalon léopard, des énormes lunettes et a tout le temps une clope au bec. D’ailleurs son petit fils lui demande sans cesse d’arrêter de fumer et son médecin aussi, il lui propose même de prendre l’air et se revigorer au bord de la mer. Et c’est ce que le duo va faire, partir en week-end dans un hôtel face à la mer. Mais dans cet hôtel il se trouve qu’il y a une convention de sorcières. Elles prévoient d’exterminer tous les enfants d’Angleterre à l’aide d’un plan bien travaillé et dont on ne les soupçonnerai pas !

    Sans tout vous dévoiler je peux vous dire que cette bande dessinée est colorée, punchy, dynamique, pétillante, l’aventure et drôle, improbable, il y a du suspense et des rebondissements.

    D’ailleurs la fin est très originale, elle ne laisse pas place à une happy end comme dans les contes traditionnels pour enfants. On y retrouve un peu de noirceur et l’idée de la mort mais traité avec humour.