Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Sacrées sorcières

Couverture du livre « Sacrées sorcières » de Penelope Bagieu et Roald Dahl aux éditions Gallimard Bd
Résumé:

Les sorcières n'ont qu'un but, éliminer les enfants qu'elles détestent, grâce à leur apparence tout à fait ordinaire. Un jeune garçon qui vit avec sa grand-mère, chasseuse de sorcières, apprend à les reconnaître à ses dépens, tout en déjouant un complot mené par la Grandissime sorcière. Voir plus

Les sorcières n'ont qu'un but, éliminer les enfants qu'elles détestent, grâce à leur apparence tout à fait ordinaire. Un jeune garçon qui vit avec sa grand-mère, chasseuse de sorcières, apprend à les reconnaître à ses dépens, tout en déjouant un complot mené par la Grandissime sorcière.

Donner votre avis

Avis (3)

  • Première fois qu’un roman de Roald Dahl est adapté en BD ! Pénélope Bagieu retranscrit à la perfection l’univers foisonnant, fantastique et aventureux du prolifique auteur jeunesse. On ne s’ennuie pas une minute en suivant les péripéties d’un jeune orphelin et de sa grand-mère fantasque dans...
    Voir plus

    Première fois qu’un roman de Roald Dahl est adapté en BD ! Pénélope Bagieu retranscrit à la perfection l’univers foisonnant, fantastique et aventureux du prolifique auteur jeunesse. On ne s’ennuie pas une minute en suivant les péripéties d’un jeune orphelin et de sa grand-mère fantasque dans leur chasse aux sorcières, celles qui font disparaître les enfants !!

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • " data-video-width="300" data-video-height="200">

    Couleurs pop, humour désopilant, et traits affirmés, l'adaptation en bande dessinée de Sacrées Sorcières par Pénélope Bagieu n'a rien à envier aux illustrations de Quentin Blake pour les célèbres romans de Roald Dahl. Cette BD, c'est un peu un retour en enfance pour moi. Et pour bien d'autres...
    Voir plus

    Couleurs pop, humour désopilant, et traits affirmés, l'adaptation en bande dessinée de Sacrées Sorcières par Pénélope Bagieu n'a rien à envier aux illustrations de Quentin Blake pour les célèbres romans de Roald Dahl. Cette BD, c'est un peu un retour en enfance pour moi. Et pour bien d'autres aussi je crois ! Les planches colorées mettent en scène l'étrange histoire d'un garçonnet et sa grand-mère face à une convention de sorcières dans l'hôtel où ils séjournent. Bien que récemment au fait de leur existence par sa mamie qui a eu le malheur d'en rencontrer une elle-même, avec pour preuve une phalange manquante, le jeune garçon ne s'attendait certainement pas à se retrouver piégé dans une salle remplie de ces sorcières. Qui plus est en présence de la Grandissime !

    Caché derrière un paravent, il assiste à l'effeuillage de ces dames qui consiste à retirer perruques, gants et chaussures, révélant ainsi leur laideur, perçant le secret de leur identité... Impuissant face au plan machiavélique de la sorcière en chef dont le projet consiste à transformer et éradiquer tous les enfants de la Terre en souris, il ne s'attendait pas à une démonstration privée. Attirée préalablement par la Grandissime, une fillette fait son entrée pour être rapidement changé en...souris bien sûr ! Recette de la formule notée, les sorcières sur le point de sortir sentent une odeur de caca, la salle odeur des gosses... Sur le point d'être trouvé, le garçon arrivera-t-il à sortir en un seul morceau ? Parviendra-t-il à déjouer les plans des vilaines avec l'aide de sa mamie ?

    Ma première rencontre avec ce titre s'est faite sous la forme du film Les sorcières sorti en 1990 et dans lequel Anjelica Huston incarne le Grandissime Sorcière. C'est un peu la patronne de toutes les sorcières quoi. Attirée et charmée par le film malgré le dégoût que m'inspiraient ces vilaines femmes aux crânes chauves et aux mains crochues, le monde de Roald Dahl s'ouvrait à moi !

    De ces images imprimées sur mes rétines enfantines, se sont enchaînées celles de Mathilda, Charlie et la chocolaterie et Le Bon Gros Géant bien plus tard. Mais avant d'être diffusée sur la toile, Sacrées Sorcières c'est d'abord un formidable roman jeunesse aussi divertissant qu'émouvant dans lequel Pénélope Bagieu a puisé toutes les ressources nécessaires.

    Le sourire aux lèvres, c'est avec une délectation non contenue que j'ai dévoré cet album de 300 pages, m'esclaffant parfois aux réparties drôlissimes de la mamie. L'artiste a donc su, et avec brio, s'approprier ce monument de la littérature jeunesse anglais et le moderniser avec autant de fraîcheur et de légèreté que le roman. Ainsi, le jeune ami simplet et gourmand de notre héros est remplacé par une fillette intelligente et perspicace, reflet de notre époque en mutation. Merci Pénélope !

    Drôle, tendre et malicieuse, cette BD au rythme enjoué est une fantastique adaptation qui saura, j'en suis sûre, ravir les plus vieux comme les plus jeunes lecteurs. Énergique, laissez-vous tenter par le regard de l'illustratrice sur le monument jeunesse qu'est Sacrées Sorcières de Roald Dahl.

    Retrouvez le podcast de cet article et bien plus encore sur le blog bookncook.over-blog.com .

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • J'ai beaucoup aimé redécouvrir Sacrées Sorcières au travers de l'adaptation haute en couleurs de Pénélope Bagieu ! Un vrai plaisir pour les yeux !

    J'ai beaucoup aimé redécouvrir Sacrées Sorcières au travers de l'adaptation haute en couleurs de Pénélope Bagieu ! Un vrai plaisir pour les yeux !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.