Pierre Raufast

Pierre Raufast
Né en 1973 à Marseille, Pierre RAUFAST est un ingénieur diplômé de l'École des Mines de Nancy. Il vit et travaille à Clermont-Ferrand.

Articles (1)

Voir tous les articles

Avis (44)

  • Couverture du livre « La variante chilienne » de Pierre Raufast aux éditions Alma Editeur

    Marie Hélène Fasquel sur La variante chilienne de Pierre Raufast

    Ce roman que nous avons découvert grâce à La Kube de septembre nous a enchantés. Il s’agit des récits de trois personnages perdus qui, en se trouvant, en devenant tour à tour conteurs, nous révèlent leur solitude, leurs difficultés, et réussissent à transcender ce qui jusque là les faisait...
    Voir plus

    Ce roman que nous avons découvert grâce à La Kube de septembre nous a enchantés. Il s’agit des récits de trois personnages perdus qui, en se trouvant, en devenant tour à tour conteurs, nous révèlent leur solitude, leurs difficultés, et réussissent à transcender ce qui jusque là les faisait souffrir, le temps d’un été. Leurs histoires imbriquées s’éclairent les unes les autres pour finalement ne faire qu’une.
    Ce texte prend les allures de conte intemporel. Les aventures rocambolesques, étonnantes, fascinantes de Florin nous émerveillent et nous font réfléchir à la vie, au temps qui passe, à ce que nous prenons tous pour un dû : la vie !
    Les trois protagonistes ont leur part d’ombre, mais l’imagination, la poésie, l’humour vont leur permettre d’aller plus loin, ensemble, car c’est bien de cela qu’il est question : affronter les difficultés et ne plus souffrir de la solitude. Les thématiques de La variante chilienne sont nombreuses et nous touchent tous : l’amitié, l’amnésie et la mémoire, la philosophie et son apport direct dans notre vie de tous les jours, l’amour et la littérature sous toutes ses formes.
    Un concentré d’originalité et de poésie !

    A recommander ! (Plus sur notre blog :)

  • Couverture du livre « Habemus piratam » de Pierre Raufast aux éditions Alma Editeur

    Nicole Grundlinger sur Habemus piratam de Pierre Raufast

    Surtout ne fuyez pas en lisant ce titre latin : nul besoin de se replonger dans ses déclinaisons et ses souvenirs de versions latines pour profiter du joyeux moment que nous offre Pierre Raufast. Si vous m'aviez vue rigoler toute seule sous ma couette la semaine dernière, vous seriez déjà en...
    Voir plus

    Surtout ne fuyez pas en lisant ce titre latin : nul besoin de se replonger dans ses déclinaisons et ses souvenirs de versions latines pour profiter du joyeux moment que nous offre Pierre Raufast. Si vous m'aviez vue rigoler toute seule sous ma couette la semaine dernière, vous seriez déjà en librairie en train de vous procurer cet ouvrage. Les ingrédients : un curé, un hacker, un petit village et un confessionnal. Pour assaisonner le tout : une pointe de sel, une bonne cuillère de moutarde forte, du poivre et quelques épices dont seul l'auteur a le secret. Et cette fois-ci, pas de raviolis mais une histoire de confiture de figues qui fait que, plus jamais vous ne regarderez cet accompagnement sans qu'une terrible image ne vous traverse l'esprit.

    Je suis encore novice en œuvre de Pierre Raufast, je n'ai lu que La fractale des raviolis et je passe donc directement au numéro 4, actualité oblige mais avec la ferme intention de rattraper très vite les lectures manquantes. Néanmoins, si je comprends bien, la vallée de Chantebrie où se déroule l'intrigue de Habemus Piratam est un lieu incroyablement riche en péripéties de toutes sortes et donc particulièrement inspirant pour le romancier. Ceci dit, l'Abbé Francis commençait à s'ennuyer sévèrement dans son confessionnal. Les petits péchés de ses paroissiens, entre tricheries au scrabble et suspicion de mensonge lui semblaient terriblement fades et redondants. Il se prenait à rêver d'une énorme confession, un crime peut-être... Alors, l'arrivée soudaine d'un pirate informatique en cavale et pris d'un besoin irrésistible de confesser ses entorses aux dix commandements a sur l'Abbé comme un effet revigorant. Lui qui a priori ne connait rien à l'univers technologique trouve là l'occasion d'upgrader son expérience des vicissitudes de l'âme humaine enrichie de nouveaux axes d'inspiration.

    Je ne raconterai rien ici des confessions du monsieur, secret oblige. Je dirai simplement que cette drôle de rencontre entre la tradition (le curé d'un petit village) et la modernité (l'un des hackers les plus doués) provoque un délicieux décalage. On apprend des tas de choses sur la sécurité informatique (là par contre ça fout un peu la trouille), normal, c'est le métier de l'auteur, mais pas seulement. Car Pierre Raufast est romancier et ceux qu'il observe et qui constituent sa première matière ce sont bien les hommes. La technologie offre des moyens ; elle devient ensuite ce que l'on veut bien en faire. Au fil de l'exploration des dix commandements, bafoués comme il se doit, il nous offre une savoureuse galerie de comportements humains dont la maîtrise de la technologie ne fait qu'exploiter les failles. On s'amuse énormément, y compris lorsqu'il s'agit d'élucider la mystérieuse apparition d'une culotte dans un champ, cinquante ans après que cet épisode ait ému le village entier. Et comme toujours avec Pierre Raufast, il convient de se méfier des apparences...

    J'avoue que je prends goût aux histoires pleines d'humour et d'intelligence de Pierre Raufast qui semble mettre un point d'honneur à divertir son lecteur avec des moyens bien loin d'être traditionnels. Sans jamais oublier les plaisirs de la table (enfin ça je dois encore le vérifier avec les romans 2 et 3 pour en être sûre). Habemus ingeniosum scriptorem.

  • Couverture du livre « La baleine Thébaïde » de Pierre Raufast aux éditions Alma Editeur

    Elizabeth Neef-Pianon sur La baleine Thébaïde de Pierre Raufast

    Quand la finance et la science s’unissent, ça peut produire d’étranges résultats. Surtout quand un jeune homme timide et fraîchement diplômé se retrouve malgré lui embarqué dans une aventure qui le dépasse.
    C’est un roman un peu hors norme, fort agréable à lire qui pose bien des questions sur...
    Voir plus

    Quand la finance et la science s’unissent, ça peut produire d’étranges résultats. Surtout quand un jeune homme timide et fraîchement diplômé se retrouve malgré lui embarqué dans une aventure qui le dépasse.
    C’est un roman un peu hors norme, fort agréable à lire qui pose bien des questions sur les dérives des nouvelles technologies.
    Pauvre Richeville, naïf et pur, face aux requins modernes !
    Beaucoup d’humour dans cette aventure pas si loin de la réalité.

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com