Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Petronille Rostagnat

Petronille Rostagnat
Pétronille Rostagnat a vécu en Chine et à Dubaï et vit désormais à Lyon. Mère de trois enfants, elle a été responsable marketing pendant une dizaine d'années avant de se consacrer entièrement à l'écriture de romans policiers. Alexane, commandant à la brigade criminelle de Paris, son héroïne, a vu... Voir plus
Pétronille Rostagnat a vécu en Chine et à Dubaï et vit désormais à Lyon. Mère de trois enfants, elle a été responsable marketing pendant une dizaine d'années avant de se consacrer entièrement à l'écriture de romans policiers. Alexane, commandant à la brigade criminelle de Paris, son héroïne, a vu le jour en 2015, dans son premier roman intitulé "La Fée noire". Après "Ton dernier souffle", "On a tous une bonne raison de tuer" est son troisième roman.

Avis sur cet auteur (48)

  • add_box
    Couverture du livre « Comment te croire ? » de Petronille Rostagnat aux éditions Harpercollins

    Les livres de K79 sur Comment te croire ? de Petronille Rostagnat

    Sous ses airs de femme adorable et souriante, Pétronille Rostagnat n’en reste pas moins une écrivaine perverse. En effet, dans ses histoires lugubres, elle fait souvent intervenir des enfants et des adolescents pour toucher notre corde sensible. Elle nous met en présence de ses êtres à priori...
    Voir plus

    Sous ses airs de femme adorable et souriante, Pétronille Rostagnat n’en reste pas moins une écrivaine perverse. En effet, dans ses histoires lugubres, elle fait souvent intervenir des enfants et des adolescents pour toucher notre corde sensible. Elle nous met en présence de ses êtres à priori inoffensifs et nous présente leur face cachée. Nos certitudes sont alors ébranlées !

    Pour « comment te croire ? », des jeunes filles sont encore au cœur de l’histoire. L’une a disparue il y a quelques années, l’autre est vivante. Les deux semblent rattachées par un lien invisible. L’autrice met en scène le concept de réincarnation et en fait son fil conducteur. Elle surprend donc ses lecteurs en prenant un tournant original, qui tend vers le surnaturel.

    Toutefois, elle garde quand même sa marque de fabrique. Son récit nous fait entrer dans l’intimité d’une famille. Elle nous convie dans le quotidien de ses personnages. Ainsi, on connait les petits secrets de chacun, ce qui nous les rend plus humains. Les thèmes de la maladie et du deuil viennent conforter notre attachement aux protagonistes.

    Mais comme d’habitude, tout ceci ne s’avère être qu’une manipulation de l’écrivaine ! Elle utilise notre compassion, notre humanité, pour nous attendrir. Cette méthode lui permet de nous détendre afin de mieux nous déstabiliser à la fin. C’est machiavélique, mais l’effet est réussi !

    Mon cerveau cartésien a forcément eu un peu de mal à accrocher au côté paranormal du livre. J’ai toujours l’impression que ces phénomènes inexplicables favorisent le scénario et permettent des raccourcis faciles. Mais outre ce petit bémol (qui ne concerne peut-être que moi !), j’ai adhéré à cette nouvelle expérience. Ce thriller, tout en délicatesse, a su me troubler et me surprendre. Je n’ai pas lâché ma lecture avant d’en connaître le dénouement. N’est-ce pas là l’essentiel ?

    https://leslivresdek79.wordpress.com/2024/04/22/931-petronille-rostagnat-comment-te-croire/

  • add_box
    Couverture du livre « J'aurais aimé te tuer » de Petronille Rostagnat aux éditions Marabooks

    Kamiyu-chan sur J'aurais aimé te tuer de Petronille Rostagnat

    « Les heures défilaient comme des semaines. Elle n’avait envie de rien, sauf de s’évader loin de ces quatre murs. Que de torture pour assouvir sa vengeance ! »
    Mais comment ai-je pu passer aussi longtemps à côté de la talentueuse Pétronille Rostagnat ? C’est la question que je n’ai pas arrêté...
    Voir plus

    « Les heures défilaient comme des semaines. Elle n’avait envie de rien, sauf de s’évader loin de ces quatre murs. Que de torture pour assouvir sa vengeance ! »
    Mais comment ai-je pu passer aussi longtemps à côté de la talentueuse Pétronille Rostagnat ? C’est la question que je n’ai pas arrêté de me poser alors que je dévorais ce thriller impossible à lâcher ! L’intrigue est aussi bien ficelée qu’addictive. C’est avec un grand plaisir que je me suis laissée manipuler par la plume fluide et agréable de l’auteure, jusqu’à une conclusion machiavélique. Et cette ambiance très pesante et anxiogène ! Un pur plaisir pour les amateurs de frissons.

  • add_box
    Couverture du livre « Un jour tu paieras » de Petronille Rostagnat aux éditions Marabooks

    Musemania sur Un jour tu paieras de Petronille Rostagnat

    Alors que la majorité des auteurs de littérature noire privilégie comme personnages principaux les services de police ou de gendarmerie (voire même des services étrangers) pour mener l’enquête, Pétronille Rostagnat a su tirer son épingle du jeu.

    « Un jour tu paieras » inaugure une nouvelle...
    Voir plus

    Alors que la majorité des auteurs de littérature noire privilégie comme personnages principaux les services de police ou de gendarmerie (voire même des services étrangers) pour mener l’enquête, Pétronille Rostagnat a su tirer son épingle du jeu.

    « Un jour tu paieras » inaugure une nouvelle série, initiée par l’autrice et consacrée à une jeune avocate pénalisée, Pauline Carel.

    Dès le prologue, le lecteur ressent que le rythme et le suspens seront certainement au rendez-vous. Écrit d’une plume très fluide et visuelle, ce livre ravira, comme moi, les amateurs de page-turners.

    Donnant la part belle aux secrets bien enfouis, l’histoire vous fera douter de chacun des personnages. Les révélations ne se font qu’au compte-goutte, enlisant le lecteur dans ses cordes. C’est vrai qu’une fois commencé, ce bouquin est très difficile à lâcher…

    L’autrice manie parfaitement les rouages de son intrigue où les faux-semblants se jouent des lecteurs. Finalement, page après page, on ne peut cesser de se questionner quant à savoir si on est dans le bon ou pas.

    J’ai tant apprécié le personnage tortueux de cette avocate, Pauline Carel, que je ne manquerai pas de lire la suite de ses aventures, déjà disponible dans deux tomes subséquents : « Je pensais t’épargner » (disponible en broché aux Editions Marabout Black Lab et en format « poche » aux Editions Harper Collins) que « Quand tu ouvriras les yeux » (en broché, déjà chez Harper Collins et pour votre information, la version « poche » sortira le 13 mars prochain également aux Editions Harper Collins).

  • add_box
    Couverture du livre « Quand tu ouvriras les yeux » de Petronille Rostagnat aux éditions Harpercollins

    Mimosa sur Quand tu ouvriras les yeux de Petronille Rostagnat

    Une ado en souffrance,une mère dépressive suite à une séparation,un ex-mari égoïste et lâche...Une prostituée tue un client...Des analyses psychologiques captivantes,des rebondissements désarmants et une chute qui laisse pantois.
    à lire expressément.

    Une ado en souffrance,une mère dépressive suite à une séparation,un ex-mari égoïste et lâche...Une prostituée tue un client...Des analyses psychologiques captivantes,des rebondissements désarmants et une chute qui laisse pantois.
    à lire expressément.