Penelope Douglas

Penelope Douglas
Après avoir passé son adolescence à essayer de faire plaisir à tout le monde, Penelope Douglas a un jour décidé de faire  ce qu'elle voulait, elle. Elle a traversé le Japon en train, sauté du haut d'une cascade et commencé à écrire des romances intenses et passionnées, à son image. Comme elle, se... Voir plus
Après avoir passé son adolescence à essayer de faire plaisir à tout le monde, Penelope Douglas a un jour décidé de faire  ce qu'elle voulait, elle. Elle a traversé le Japon en train, sauté du haut d'une cascade et commencé à écrire des romances intenses et passionnées, à son image. Comme elle, ses héros brisent les règles, affrontent leurs peurs et leur part d'ombre. Et c'est sous le soleil de Las Vegas, entourée de son mari et de sa fille, qu'elle travaille tous les jours à trouver l'équilibre parfait entre émotion et drame, sexe et danger, amour et haine. Une révélation new adult.

Avis (5)

  • add_box
    Couverture du livre « Dark romance t.1 » de Penelope Douglas aux éditions Harlequin

    PascalineLee sur Dark romance t.1 de Penelope Douglas

    Amour, jeunesse, noirceur, folie, pointe d'érotisme... Tout y est pour nous donner envie d'aller jusqu'au bout. J'ai adoré

    Amour, jeunesse, noirceur, folie, pointe d'érotisme... Tout y est pour nous donner envie d'aller jusqu'au bout. J'ai adoré

  • add_box
    Couverture du livre « Hate to love » de Penelope Douglas aux éditions Harlequin

    Bib HLM sur Hate to love de Penelope Douglas

    J'avais déjà lu le roman précédent de l'auteur : Dark romance. Un roman qui m'avait complètement happée, mais dont j'étais incapable de rédiger un avis de lecture tant je n'étais pas au clair avec ma morale, mon sens critique et ma conscience. C'est donc avec beaucoup d'appréhension que j'ai...
    Voir plus

    J'avais déjà lu le roman précédent de l'auteur : Dark romance. Un roman qui m'avait complètement happée, mais dont j'étais incapable de rédiger un avis de lecture tant je n'étais pas au clair avec ma morale, mon sens critique et ma conscience. C'est donc avec beaucoup d'appréhension que j'ai commencé Hate To love ! Quelle surprise : L'histoire est très, très, originale ! Elle est portée par un secret qui pèse sur les épaules d'un des personnages... et à partir de là commence une course vers la vérité. Une course qui rend la lecture addictive, tant j'ai été motivée par la curiosité !

    C'est un roman très intelligent sur le poids des apparences, sur la réalisation de soi en tant qu'ados, sur le harcèlement et sur les relations d'amitiés corrompu par l'hypocrisie.

  • add_box
    Couverture du livre « Dark romance » de Penelope Douglas aux éditions Harlequin

    sabrina khalfoun sur Dark romance de Penelope Douglas

    Eprouvant à certains moments mais vraiment bien écrit. Un livre que l'on ne lâche pas jusqu'à la dernière page. Lu en une journée

    Eprouvant à certains moments mais vraiment bien écrit. Un livre que l'on ne lâche pas jusqu'à la dernière page. Lu en une journée

  • add_box
    Couverture du livre « Dark romance » de Penelope Douglas aux éditions Harlequin

    Lectrice - Lambda sur Dark romance de Penelope Douglas

    Merci aux éditions Harlequin et à la collection &H pour cette lecture.

    Ce début d’année est décidément placé sous le signe de la dark romance. Ambiances noires, amours torturés, sujets difficiles, les maisons d’éditions misent beaucoup sur cette nouvelle forme de romance qui fait...
    Voir plus

    Merci aux éditions Harlequin et à la collection &H pour cette lecture.

    Ce début d’année est décidément placé sous le signe de la dark romance. Ambiances noires, amours torturés, sujets difficiles, les maisons d’éditions misent beaucoup sur cette nouvelle forme de romance qui fait petit-à-petit sa place.
    Si vous n’avez toujours pas lu d’histoire de ce genre, quoi de mieux que de commencer avec ce livre qui a un titre pareil ?

    Dans « Dark Romance », nous faisons la connaissance de Rika, une belle jeune femme à qui la vie aurait dû sourire. Sauf que c’est finalement tout le contraire. Même si elle vient d’une famille aisée, son père est décédé et sa mère est depuis devenue alcoolique. Elle a été couvée par les meilleurs amis de ses parents, qui ont deux fils : Trevor et Michael.
    Alors que le premier est l’exemple parfait du garçon de bonne famille, et accessoirement l’ex petit-ami de Rika, le second est tout son contraire. Ténébreux, dangereux, imprévisible, il croque la vie à pleines dents et ne laisse absolument pas la jeune femme indifférente.
    Seulement, Michael ignore Rika, et cette dernière en a vraiment marre de passer pour la jeune fille de bonne famille, fragile et incapable. Elle décide alors de changer d’université et de déménager, loin de sa famille et de ses amis, pour savoir ce que ça fait de devoir se débrouiller seule, dans un endroit où personne ne la connaît.
    Ce dont elle ne se doute pas, c’est que des gens lui veulent du mal. Des personnes veulent se venger d’elle et de la fameuse nuit durant laquelle des vies ont basculé.

    J’avoue que la mention de Jay CROWNOVER sur le livre m’a en grande partie convaincue de me plonger dans cette histoire. Elle a déjà écrit une série avec un univers sombre, « Bad », publiée également chez Harlequin. Ca a été un énorme coup de coeur et j’espérais retrouver tous les éléments que j’avais appréciés de la série de Jay CROWNOVER dans « Dark Romance ».

    La surprise a été grande lorsque je me suis rendu compte que Penelope DOUGLAS nous plonge dans une histoire encore plus sombre que prévue.
    On se prend littéralement en pleine figure son univers qui est noir, à la limite du dérangeant. On parle de manipulations, de vandalisme, de mensonges, de chantages, de vengeance, de haine et de meurtre. La descente aux enfers de Rika est à chaque nouveau chapitre plus grande et l’on se demande quand est-ce que tout cela va se terminer, jusqu’où l’auteur et les personnages vont aller ?

    Car oui, la grande force de cette histoire, l’élément qui vient donner cette profondeur et cette noirceur si particulières au récit sont les personnages masculins.
    Michael est sans limite. Vraiment. Peu importe la chose qu’il fait, il ne s’impose aucune règle. Son côté fougueux et imprévisible est en totale opposition avec la façade qu’il adopte face aux autres. Il ne parle pas, n’exprime aucune émotion, domine tout le monde et même sa famille. Ce mélange donne un résultat particulier, extrême, sexy, mais surtout dangereux.
    Il est accompagné de ses trois meilleurs amis, qui sont tous aussi imprévisibles et fous que lui. Kai, Will et Damon ont chacun des particularités qui les distinguent des autres, mais ils ont beaucoup de points communs et font les quatre cents coups ensemble. Certains ne nous paraissent pas sains d’esprits, comme Damon qui a un comportement plus qu’extrême. Je n’aimerais absolument pas me retrouver face à lui.

    Tous ces éléments, tant au niveau des personnages que des problématiques abordées, nous entraînent dans une spirale complètement addictive. L’auteur a une plume intense, elle a le mot juste et sait parfaitement doser les moments d’actions et les instants plus ‘calmes’. A tel point que, même si l’on est dérangé par ce que nous sommes en train de lire, nous en redemandons.
    Plusieurs fois, j’ai lu des passages qui m’ont déplu, mais je me suis prise au jeu et j’en voulais encore plus. Je souhaitais savoir ce qui allait arriver à Rika, pourquoi elle subissait tout cela.

    J’ai également beaucoup aimé l’aspect psychologique dans « Dark Romance ».
    La vengeance que va subir Rika n’est pas tellement ‘physique’ et est plus basée sur la manipulation et sur la pression psychologique.
    Les chapitres alternent entre passé et présent, mais aussi entre le point de vue de Michael et de Rika, de telle sorte que l’on découvre au fur et à mesure de l’histoire pourquoi Rika se retrouve dans cette situation, mais aussi ses sentiments sur ce qu’elle subit, en plus du point de vue de Michael. Tout cela combiné nous rend complètement accro et à cran.
    Penelope DOUGLAS ne révèle jamais les plans de/des (l’)agresseur(s) et nous sommes autant dans le flou que Rika. Elle nous lance sur de fausses pistes, occultant des dialogues et des passages pour nous faire imaginer le pire et nous imposer des images et des réflexions sombres et négatives. Nous avons peur et nous tremblons vraiment pour cette jeune femme qui ne voit rien arriver.

    Malgré ces énormes points positifs précédemment listés, le point faible de cette histoire réside dans le personnage principal : Rika.
    Cette jeune femme belle et d’apparence fragile est en fait tout le contraire. Forte, elle aime le danger et la peur est son adrénaline. Toute en contradiction, elle a parfois des réactions qui m’ont paru difficilement acceptables, à la limite du masochisme. Il est certain que si elle n’insistait pas autant, l’histoire n’aurait jamais commencé, mais il aurait été plus intéressant de la rendre moins extrême, tout en gardant son côté audacieux.

    De même, certaines scènes sont complètement surréalistes.
    La fin, sur le bateau, me paraît impensable. Ils sont jeunes, mais vivent de ces histoires..
    Ensuite, toutes les scènes de sexe m’ont dérangée. Elles sont extrêmes, voir parfois un peu flippantes. On apprécie ou pas, mais ça reste dans l’esprit de cette histoire et du livre, du coup on lit quand même.
    Quant au fameux chapitre 25, je n’ai pas compris. Le comportement de Michael est incompréhensible et va à l’encontre de lui-même. C’est vraiment la seule incohérence sur ce personnage que j’ai pu constater.

    La fin m’a surprise, notamment l’épilogue.
    J’ai beaucoup apprécié ce dernier instant qui nous montre à quel moment toute l’histoire a réellement commencé. Ce clin d’oeil au passé, qui peut sembler de prime abord futile, prend tout son sens.
    C’était la bonne note, la surprise toute en émotions pour terminer cette histoire.


    En conclusion, « Dark Romance » est un livre qui ne laisse absolument pas indifférent. Penelope DOUGLAS nous fait ressentir beaucoup d’émotions qui sont, la plupart du temps, dérangeantes. Son univers est très sombre, froid et particulier, mais c’est exactement ce que l’on recherchait en allant vers ce livre. Sa force réside en ses personnages masculins et sur l’aspect psychologique très présent. Même si l’on n’aime pas, même si ce qu’on lit est dérangeant, on en redemande encore. J’ai complètement été happée dans cette histoire et Penelope DOUGLAS a réussi à me sortir de ma zone de confort tout en me faisant aimer ça.
    Je n’ai maintenant qu’une hâte, pouvoir découvrir au plus tôt la suite de cette série qui comporte trois autres tomes, chacun sur l’un des amis de Michael.


    Un livre à lire absolument pour s’initier au monde particulier de la dark romance.

    ( http://lectrice-lambda.blogspot.fr/2017/03/dark-romance-penelope-douglas.html )

Ils le suivent

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !