Pascale Perrier

Pascale Perrier
Pascale Perrier vit à Viroflay en région parisienne. Elle se consacre à l'écriture et a déjà publié chez Oskar Le Stage, Disparition inquiétante, Je ne te le pardonnerai jamais, Danger sur l'île de Pâques, Panique sur le Titanic, Pièges sur la neige et Le mystérieux trésor de Barbe Noire ; Nauf... Voir plus
Pascale Perrier vit à Viroflay en région parisienne. Elle se consacre à l'écriture et a déjà publié chez Oskar Le Stage, Disparition inquiétante, Je ne te le pardonnerai jamais, Danger sur l'île de Pâques, Panique sur le Titanic, Pièges sur la neige et Le mystérieux trésor de Barbe Noire ; Naufrage à Vanikoro et Amelia Earhart, avec Jeanne Zaka et Tempête dans l'atelier de Géricault et Disparitions dans l'atelier de Gauguin avec Hélène Masson-Bouty. Avec Sylvie Baussier, elle signe la série Les carnets de Zoé et Gabin, ainsi que Tchernobyl, bienvenue en enfer et Japon touché au cœur, Fukushima, Les couleurs de la liberté, Condamnée à écrire, Molière et Tes sourires, tes secrets. Pascale Perrier a également signé plusieurs titres de la collection « Des mots pour comprendre » et le 2 e titre de sa série Fille de Présidente vient de sortir. Un auteur phare chez Oskar. Condamne?e a` e?crire, Tes sourires, tes secrets et dernie`rement Molie`re. Pascale Perrier a e?galement signe? plusieurs titres de la collection « Des mots pour comprendre » chez Oskar et son dernier roman Fille de pre?sidente vient de parai^tre. Un auteur phare chez Oskar.

Avis (6)

  • add_box
    Couverture du livre « Stolen » de Pascale Perrier aux éditions Actes Sud Junior

    delnatlau sur Stolen de Pascale Perrier

    On connaît tous ce que l'on a fait aux juifs, on connaît aussi l'histoire des blancs et des noirs. Dans ce livre c'est de l'Australie dont on parle, des générations d'enfants aborigènes volés à leurs parents. Franchement je ne sais pas quoi vous dire! Il y a plusieurs narrateurs nous donnant son...
    Voir plus

    On connaît tous ce que l'on a fait aux juifs, on connaît aussi l'histoire des blancs et des noirs. Dans ce livre c'est de l'Australie dont on parle, des générations d'enfants aborigènes volés à leurs parents. Franchement je ne sais pas quoi vous dire! Il y a plusieurs narrateurs nous donnant son point de vue sur certaines scènes tout en faisant avancer l'intrigue. J'ai dû faire des pauses dans ma lecture car à certains moments le racisme était "violent" que se soit du côté des aborigènes ou des blancs... A l'oral je vous en parlerai bien mieux mais là par écrit c'est compliqué.

  • add_box
    Couverture du livre « Fuir encore... » de Pascale Perrier aux éditions Oskar

    Manika sur Fuir encore... de Pascale Perrier

    Pas le temps de s'ennuyer avec Romane ! Elle nous entraine avec elle dans cette vie de fuite permanente qu'elle n'a pas choisie mais qu'elle essaie de comprendre et que l'on découvre avec elle.

    Un peu lassée de toujours déménager, Romane pour une fois décide de ne pas suivre les règles et...
    Voir plus

    Pas le temps de s'ennuyer avec Romane ! Elle nous entraine avec elle dans cette vie de fuite permanente qu'elle n'a pas choisie mais qu'elle essaie de comprendre et que l'on découvre avec elle.

    Un peu lassée de toujours déménager, Romane pour une fois décide de ne pas suivre les règles et c'est un enchainement d'événements insensés qui va s'ne suivre. Elle se sent coupable mais aidé de son petit copain elle va réussir à s'en sortir et surtout découvrir son histoire que sa mère lui a si longtemps cachée.

    C'est plein de vie et de rebondissements, on en s'ennuie pas une minute et surtout on s'identifie totalement à Romane car on n'en sait pas plus qu'elle sur sa propre vie.

  • add_box
    Couverture du livre « Le vieux monde est derrière toi » de Pascale Perrier aux éditions Fleurus

    Violaine belouard sur Le vieux monde est derrière toi de Pascale Perrier

    Un livre jeunesse sur la gestion du handicap dans les années 70, un amour de jeunesse avec des mœurs un peu différentes de notre époque actuelle, des caractères qui s'affirment, des destins qui se dévoilent, des ambitions qui se révèlent, un concentré de dynamisme, la volonté de faire changer...
    Voir plus

    Un livre jeunesse sur la gestion du handicap dans les années 70, un amour de jeunesse avec des mœurs un peu différentes de notre époque actuelle, des caractères qui s'affirment, des destins qui se dévoilent, des ambitions qui se révèlent, un concentré de dynamisme, la volonté de faire changer les choses...

    Voilà une liste non exhaustive de ce que vous trouverez dans cet ouvrage.

    Madeleine et Joël sont en pleine adolescence lorsque plusieurs événements vont venir perturber leur vie quotidienne. Joël est non-voyant et Madeleine une très jolie jeune fille. En 2018 nous n'y verrions rien de particulier si ce n'est que Joël se déplace avec une aide plus souvent que Madeleine.

    En 1968, c'est tout autre chose. Pour se faire accepter, il a dû traverser certains obstacles et automatiquement il met du temps à faire confiance aux gens.

    Ce qui m'a déroutée à plusieurs reprises c'est que je n'arrivais pas à me placer à l'époque de Joël et Madeleine. L'histoire qu'ils vivent pourrait ressembler à "n'importe quelle histoire". Ils sont jeunes, ils se découvrent etc... SAUF qu'ils sont en 1968 !

    Et en 1968, l'histoire de la France va être perturbée pour faire face à un vent de rébellion.

    Cette volonté de faire changer la société se retrouve aussi dans la vie de Madeleine et Joël car ils veulent que les préjugés cessent et essayer de vivre normalement.

    Une fois le contexte placé, l'histoire m'a paru très intéressante car argumentée et la façon d'écrire montre une volonté et une dynamique de la part des auteurs.

    Les mots sont percutants et j'ai vu assez souvent se dessiner les personnages dans ma tête, l'imagination de leurs voix, de leur persévérance a été facile car ils sont convaincus du bien-fondé de leurs idées.

    J'ai aussi aimé voir que justement du point de vue de leurs parents c'était différent. La confrontation de deux générations était intéressante et permettait de prouver que les jeunes avaient réfléchi avant d'agir.

    Une lecture qui m'a demandé un peu de temps au début pour finalement aboutir à un ouvrage de qualité qui m'a fait découvrir la force de la jeunesse !

  • add_box
    Couverture du livre « Le vieux monde est derrière toi » de Pascale Perrier aux éditions Fleurus

    FLaure sur Le vieux monde est derrière toi de Pascale Perrier

    8/10 Vous avez aimé et vous le conseillez volontiers (enrichissant)
    Les entêtes des chapitres reprennent les slogans qui ont fleuri sur les murs en mai 1968
    "Cours camarade, le vieux monde est derrière toi !"
    Le vieux monde de l'enfance, fané. La jeunesse veut se prendre en main et vivre....
    Voir plus

    8/10 Vous avez aimé et vous le conseillez volontiers (enrichissant)
    Les entêtes des chapitres reprennent les slogans qui ont fleuri sur les murs en mai 1968
    "Cours camarade, le vieux monde est derrière toi !"
    Le vieux monde de l'enfance, fané. La jeunesse veut se prendre en main et vivre. Madeleine et Joël approuvent.
    "Ils sont jeunes, ils sont heureux, et ils éclatent de rire. L'avenir est devant eux."
    Écriture simple qui s'adresse bien aux adolescents, un peu rudimentaire pour un adulte. J'ai aimé, le sujet, voir l'évolution de la société depuis 68, découvrir la maladie dont est atteint Joël. En un mot, j'ai aimé ce livre, c'est une lecture riche, enrichissante, mais le style et l'écriture m'ont fait ressentir un sentiment d'ennui. Je ne me suis pas attachée aux personnages sauf à Joël et Madeleine, très attentifs au monde familial (mais pas que) qui les entoure.
    Ma chronique complète : https://vie-quotidienne-de-flaure.blogspot.com/2018/06/Le-vieux-monde-est-derriere-toi-Sylvie-BAUSSIER-Pascale-PERRIER.html

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !