Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Sylvie Baussier

Sylvie Baussier
Sylvie Baussier vit à Evreux. Après des études de lettres, elle devient éditrice d'encyclopédies. Aujourd'hui, elle se consacre à l'écriture pour les enfants. Sylvie Baussier écrit de nombreux documentaires, particulièrement sur des sujets de société et d'histoire ancienne. Elle publie chez Belin... Voir plus
Sylvie Baussier vit à Evreux. Après des études de lettres, elle devient éditrice d'encyclopédies. Aujourd'hui, elle se consacre à l'écriture pour les enfants. Sylvie Baussier écrit de nombreux documentaires, particulièrement sur des sujets de société et d'histoire ancienne. Elle publie chez Belin, Nathan, Gulf Stream et Fleurus. Chez OSKAR, elle a signé de nombreux titres : Henry Dunant, La course au pôle Sud - Amundsen et Scott, Le mystère de Prague - Le golem du ghetto, Le sourire de la guerre et Les autres, mode d'emploi. Avec Pascale Perrier, elle a publié : Tchernobyl, bienvenue en enfer et Japon touché au cœur, Fukushima, Les couleurs de la liberté, Condamnée à écrire, Tes sourires, tes secrets et la série « Les carnets de Zoé et Gabin » et dernièrement Molière. Une auteur phare chez OSKAR.

Articles en lien avec Sylvie Baussier (1)

  • Enfants : comment leur expliquer la société ? La réponse en livres...
    Enfants : comment leur expliquer la société ? La réponse en livres...

     Qu'ils soient très jeunes ou adolescents, les enfants, soumis à de nombreux messages et à des images souvent d'une incroyable violence, ont besoin d'explication. Comprendre, analyser. Pourquoi les adultes ne sont pas tous d'accord. Qui croire ? Les récents attentats ont montré combien il est parfois difficile de trouver les mots justes pour accompagner l'enfant dans sa compréhension du monde. Attentats, conflits religieux, différence, combats militants, handicap, citoyenneté… comment les aider ?

Avis sur cet auteur (11)

  • add_box
    Couverture du livre « Moi, Méduse » de Sylvie Baussier aux éditions Scrineo

    Bleuchocolat sur Moi, Méduse de Sylvie Baussier

    Deuxième livre proposé aux élèves dans le cadre du Prix Antiquité Jeunesse. le mythe de Persée mais réécrit du point de vue de Méduse. Cette collection prend le parti de donner la parole aux "méchants" des mythes (d'autres volumes concernent le cyclope Polyphème, une Sirène ou le Minotaure)....
    Voir plus

    Deuxième livre proposé aux élèves dans le cadre du Prix Antiquité Jeunesse. le mythe de Persée mais réécrit du point de vue de Méduse. Cette collection prend le parti de donner la parole aux "méchants" des mythes (d'autres volumes concernent le cyclope Polyphème, une Sirène ou le Minotaure). Alors... je passerai peut-être pour l'enseignante rabat-joie mais je n'adhère pas du tout à cet air du temps qui consiste à faire de la psychologie pour expliquer pourquoi le méchant est devenu méchant... il en va de cette série de livres comme des derniers Disney, avec les personnages de Maléfique ou de Cruella. Je n'y vois aucun intérêt. Alors, d'accord, ce peut être pour l'auteur un exercice d'écriture (comme on le proposerait à un élève en sujet d'invention) mais pour moi, l'intérêt de la rencontre de Persée avec Méduse, c'est justement la rencontre de l'altérité, comme l'explique J.P Vernant dans "La mort dans les yeux" (que j'ai relu avec bonheur d'ailleurs). le monstre, ici en tout cas, est monstre car il est victime de son hubris, autrement dit de son orgueil démesuré. En en faisant une lecture avec nos lunettes contemporaines, avec les idées qui traversent notre époque (les rapports hommes-femmes notamment), on fait dire au mythe ce qu'il ne dit pas et on arrive à des scènes surréalistes (l'enfance des Grées par exemple).
    Je pense que je ne suis tout simplement pas un bon public pour ce type d'ouvrage. Il pourra peut-être plaire aux enfants qui connaissent déjà le mythe de Persée et qui apprécie ce jeu de décalage de point de vue.

  • add_box
    Couverture du livre « Moi, le Minotaure » de Sylvie Baussier aux éditions Scrineo

    BERGAMOTELOVEBOOK sur Moi, le Minotaure de Sylvie Baussier

    Une façon originale de revisiter la mythologie et ses créatures monstrueuses. Cette nouvelles collection de Scrinéo prend le partie pris de faire parler les monstres, de nous montrer un autre visage d'eux. Il y a une approche très psychologique et contemporaine de ces créatures. Moi le minotaure...
    Voir plus

    Une façon originale de revisiter la mythologie et ses créatures monstrueuses. Cette nouvelles collection de Scrinéo prend le partie pris de faire parler les monstres, de nous montrer un autre visage d'eux. Il y a une approche très psychologique et contemporaine de ces créatures. Moi le minotaure nous touche. Ce jeune garçon blessé par sa différence et sa monstruosité est mis de côté par sa famille, il n'a pas d'amis, il n'est pas regardable, fréquentable. C'est sa propre famille qui le fait devenir un monstre. Dans son labyrinthe, il n'aspire pourtant qu'à la liberté, simple : courir dans la campagne, regarder les étoiles. Une vie de jeune garçon, pas de monstre. On est ému par le destin de ce garçon, cette légende peut tellement s'apparenter à celui d'un jeune mal dans sa peau car différent des autres qui le transforment en monstre, qui le harcèle.
    La partie documentaire est très intéressante ainsi que les jeux. Cela en fait un livre complet à mettre dans tous les CDI et bibliothèque pour l'étude mythologique.

  • add_box
    Couverture du livre « La course au Pôle Sud ; Amundsen et Scott » de Sylvie Baussier aux éditions Oskar

    Manika sur La course au Pôle Sud ; Amundsen et Scott de Sylvie Baussier

    Roald Amundsen grand aventurier prépare toujours une excursion. Il surprend tout le monde y compris son équipage en partant à la conquête du pôle sud. Déjà dans la course, Robert Falcon Scott ne perd pas espoir d'y planter le drapeau britannique le premier.

    Nous suivons donc les préparatifs...
    Voir plus

    Roald Amundsen grand aventurier prépare toujours une excursion. Il surprend tout le monde y compris son équipage en partant à la conquête du pôle sud. Déjà dans la course, Robert Falcon Scott ne perd pas espoir d'y planter le drapeau britannique le premier.

    Nous suivons donc les préparatifs puis les excursions de ces 2 hommes en concurrence pour cette folle aventure, dans le froid extrême.

    Passionnant document dans lequel Sylvie Baussier met en parallèle les avancées de ces 2 aventuriers et de leurs équipes. On découvre les enjeux de ces expéditions, les préparatifs mais aussi la vie quotidienne dans ces conditions aux antipodes de ce qu'ils ont vécu jusque là. On suit la progression chronologiques, les déboires, la vie des hommes mais aussi celle des animaux qui les accompagnent.

    J'ai vraiment passé un agréable moment avec cette lecture, vivante et menée avec suspens.

    En fin d'ouvrage, un récapitulatif historique de la découverte des 2 pôles.

  • add_box
    Couverture du livre « Moi, Ligia, sirène » de Sylvie Baussier aux éditions Scrineo

    Les Fantasy d'Amanda sur Moi, Ligia, sirène de Sylvie Baussier

    Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordpress.com

    --- La mythologie de mon enfance ---

    Comme je l’ai expliqué dans ma chronique du tome compagnon Moi, le Minotaure, je n’ai pas hésité une seule seconde à demander ce roman en service de presse. En effet,...
    Voir plus

    Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordpress.com

    --- La mythologie de mon enfance ---

    Comme je l’ai expliqué dans ma chronique du tome compagnon Moi, le Minotaure, je n’ai pas hésité une seule seconde à demander ce roman en service de presse. En effet, plus jeune, j’appréciais beaucoup les histoires tirées de la mythologie. Or, Sylvie Baussier nous invite à redécouvrir ces récits légendaires sous un angle nouveau : celui des monstres !

    Je remercie donc les éditions Scrineo pour l’envoi.

    --- Un mythe méconnu ? ---

    Je dois avouer que la couverture de Moi, Ligia, Sirène me laissait perplexe. Pourquoi donc avoir représenté le corps d’un oiseau, alors qu’il est question de sirènes. Ne sont-elles pas des femmes-poissons ? Eh bien, pas dans la mythologie grecque ! Et oui, même si elles sont elles aussi capables d’envoûter les marins par leur chant, elles ne font jamais que survoler les flots.

    D’ailleurs, la distinction avec le célèbre conte La Petite Sirène est expliquée en fin de livre. Comme pour Moi, le Minotaure, l’auteure revient sur les origines du mythe. Les jeunes lecteurs pourront ensuite vérifier leurs connaissances dans un cahier de jeux éducatif.

    --- La beauté n’est pas synonyme de bienveillance ---

    À l’inverse du Minotaure et de sa tête de taureau, les sirènes hypnotisent par leur beauté et par leur chant. Pourtant, leurs intentions ne sont pas bonnes…

    Encore une fois, Sylvie Baussier transmet un message simple, mais crucial aux plus jeunes : les apparences sont souvent trompeuses ! Elle va néanmoins plus loin en révélant les raisons qui poussent Ligia à piéger les marins. Après tout, elle est la victime d’une malédiction. Dès lors, qui est le méchant de l’histoire ? Y en a-t-il seulement un ? Autant de sujets de réflexion sur lesquels les enfants pourront s’attarder après une lecture rapide et sans temps morts.

    --- Une sirène, mais pas que ! ---

    Orphée et Ulysse, deux personnages très connus dans la mythologie grecque, croiseront le chemin des sirènes. Bien sûr, je ne vous en dirai pas plus au cas où vous ne connaîtriez pas leur histoire. Quoi qu’il en soit, j’ai apprécié leur rôle dans ce court roman et, surtout, leur ingéniosité, celle-ci étant à l’origine de quelques rebondissements.