Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Sylvie Baussier

Sylvie Baussier
Sylvie Baussier vit à Evreux. Après des études de lettres, elle devient éditrice d'encyclopédies. Aujourd'hui, elle se consacre à l'écriture pour les enfants. Sylvie Baussier écrit de nombreux documentaires, particulièrement sur des sujets de société et d'histoire ancienne. Elle publie chez Belin... Voir plus
Sylvie Baussier vit à Evreux. Après des études de lettres, elle devient éditrice d'encyclopédies. Aujourd'hui, elle se consacre à l'écriture pour les enfants. Sylvie Baussier écrit de nombreux documentaires, particulièrement sur des sujets de société et d'histoire ancienne. Elle publie chez Belin, Nathan, Gulf Stream et Fleurus. Chez OSKAR, elle a signé de nombreux titres : Henry Dunant, La course au pôle Sud - Amundsen et Scott, Le mystère de Prague - Le golem du ghetto, Le sourire de la guerre et Les autres, mode d'emploi. Avec Pascale Perrier, elle a publié : Tchernobyl, bienvenue en enfer et Japon touché au cœur, Fukushima, Les couleurs de la liberté, Condamnée à écrire, Tes sourires, tes secrets et la série « Les carnets de Zoé et Gabin » et dernièrement Molière. Une auteur phare chez OSKAR.

Articles en lien avec Sylvie Baussier (1)

  • Enfants : comment leur expliquer la société ? La réponse en livres...
    Enfants : comment leur expliquer la société ? La réponse en livres...

     Qu'ils soient très jeunes ou adolescents, les enfants, soumis à de nombreux messages et à des images souvent d'une incroyable violence, ont besoin d'explication. Comprendre, analyser. Pourquoi les adultes ne sont pas tous d'accord. Qui croire ? Les récents attentats ont montré combien il est parfois difficile de trouver les mots justes pour accompagner l'enfant dans sa compréhension du monde. Attentats, conflits religieux, différence, combats militants, handicap, citoyenneté… comment les aider ?

Avis sur cet auteur (11)

  • add_box
    Couverture du livre « La course au Pôle Sud ; Amundsen et Scott » de Sylvie Baussier aux éditions Oskar

    Manika sur La course au Pôle Sud ; Amundsen et Scott de Sylvie Baussier

    Roald Amundsen grand aventurier prépare toujours une excursion. Il surprend tout le monde y compris son équipage en partant à la conquête du pôle sud. Déjà dans la course, Robert Falcon Scott ne perd pas espoir d'y planter le drapeau britannique le premier.

    Nous suivons donc les préparatifs...
    Voir plus

    Roald Amundsen grand aventurier prépare toujours une excursion. Il surprend tout le monde y compris son équipage en partant à la conquête du pôle sud. Déjà dans la course, Robert Falcon Scott ne perd pas espoir d'y planter le drapeau britannique le premier.

    Nous suivons donc les préparatifs puis les excursions de ces 2 hommes en concurrence pour cette folle aventure, dans le froid extrême.

    Passionnant document dans lequel Sylvie Baussier met en parallèle les avancées de ces 2 aventuriers et de leurs équipes. On découvre les enjeux de ces expéditions, les préparatifs mais aussi la vie quotidienne dans ces conditions aux antipodes de ce qu'ils ont vécu jusque là. On suit la progression chronologiques, les déboires, la vie des hommes mais aussi celle des animaux qui les accompagnent.

    J'ai vraiment passé un agréable moment avec cette lecture, vivante et menée avec suspens.

    En fin d'ouvrage, un récapitulatif historique de la découverte des 2 pôles.

  • add_box
    Couverture du livre « Moi, Ligia, sirène » de Sylvie Baussier aux éditions Scrineo

    Les Fantasy d'Amanda sur Moi, Ligia, sirène de Sylvie Baussier

    Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordpress.com

    --- La mythologie de mon enfance ---

    Comme je l’ai expliqué dans ma chronique du tome compagnon Moi, le Minotaure, je n’ai pas hésité une seule seconde à demander ce roman en service de presse. En effet,...
    Voir plus

    Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordpress.com

    --- La mythologie de mon enfance ---

    Comme je l’ai expliqué dans ma chronique du tome compagnon Moi, le Minotaure, je n’ai pas hésité une seule seconde à demander ce roman en service de presse. En effet, plus jeune, j’appréciais beaucoup les histoires tirées de la mythologie. Or, Sylvie Baussier nous invite à redécouvrir ces récits légendaires sous un angle nouveau : celui des monstres !

    Je remercie donc les éditions Scrineo pour l’envoi.

    --- Un mythe méconnu ? ---

    Je dois avouer que la couverture de Moi, Ligia, Sirène me laissait perplexe. Pourquoi donc avoir représenté le corps d’un oiseau, alors qu’il est question de sirènes. Ne sont-elles pas des femmes-poissons ? Eh bien, pas dans la mythologie grecque ! Et oui, même si elles sont elles aussi capables d’envoûter les marins par leur chant, elles ne font jamais que survoler les flots.

    D’ailleurs, la distinction avec le célèbre conte La Petite Sirène est expliquée en fin de livre. Comme pour Moi, le Minotaure, l’auteure revient sur les origines du mythe. Les jeunes lecteurs pourront ensuite vérifier leurs connaissances dans un cahier de jeux éducatif.

    --- La beauté n’est pas synonyme de bienveillance ---

    À l’inverse du Minotaure et de sa tête de taureau, les sirènes hypnotisent par leur beauté et par leur chant. Pourtant, leurs intentions ne sont pas bonnes…

    Encore une fois, Sylvie Baussier transmet un message simple, mais crucial aux plus jeunes : les apparences sont souvent trompeuses ! Elle va néanmoins plus loin en révélant les raisons qui poussent Ligia à piéger les marins. Après tout, elle est la victime d’une malédiction. Dès lors, qui est le méchant de l’histoire ? Y en a-t-il seulement un ? Autant de sujets de réflexion sur lesquels les enfants pourront s’attarder après une lecture rapide et sans temps morts.

    --- Une sirène, mais pas que ! ---

    Orphée et Ulysse, deux personnages très connus dans la mythologie grecque, croiseront le chemin des sirènes. Bien sûr, je ne vous en dirai pas plus au cas où vous ne connaîtriez pas leur histoire. Quoi qu’il en soit, j’ai apprécié leur rôle dans ce court roman et, surtout, leur ingéniosité, celle-ci étant à l’origine de quelques rebondissements.

  • add_box
    Couverture du livre « Moi, le Minotaure » de Sylvie Baussier aux éditions Scrineo

    Les Fantasy d'Amanda sur Moi, le Minotaure de Sylvie Baussier

    Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordress.com

    --- La mythologie vue par les monstres, une nouvelle collection signée Scrineo ---

    Plus jeune, j’aimais beaucoup lire des histoires inspirées de la mythologie. D’ailleurs, je me souviens avoir dévoré la...
    Voir plus

    Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordress.com

    --- La mythologie vue par les monstres, une nouvelle collection signée Scrineo ---

    Plus jeune, j’aimais beaucoup lire des histoires inspirées de la mythologie. D’ailleurs, je me souviens avoir dévoré la saga Everworld de K. A. Applegat à plusieurs reprises. Mais en vérité, rien n’a vraiment changé depuis…

    Et oui, quand j’ai pris connaissance des futures parutions de Scrineo, j’ai aussitôt été intriguée par leur nouvelle collection. Le concept est simple : redécouvrir ces récits que l’on connaît tous, mais racontés par les monstres eux-mêmes. En bref, une façon originale d’aborder la mythologie !

    Je remercie donc la maison d’édition pour l’envoi de ce roman et de son tome compagnon, Moi, Ligia, Sirène.

    --- Un si bel écrin ! ---

    Outre sa magnifique couverture, le livre réserve quelques surprises qui plairont certainement aux enfants. Au début, se trouve une présentation illustrée des personnages, ce qui permet d’appréhender leur filiation et leurs particularités. Mais le plus intéressant se situe probablement à la fin, puisque l’auteure prend le temps de relater les origines du mythe, images à l’appui. Bien sûr, elle ne rentre pas dans des explications complexes, mais répond à quelques questions fondamentales et revient sur les flous dont elle s’est servie pour construire son scénario.

    Enfin, un cahier de jeux attend le lecteur en toute dernière partie. Il pourra ainsi vérifier ses connaissances nouvellement acquises de façon ludique. L’ensemble est donc aussi instructif que divertissant !

    Mais parlons un peu de l’histoire…

    --- De prince à Minotaure ---

    Les enfants (à partir de 10 ans) étant le public ciblé, l’auteure privilégie un format relativement court. Chaque volume comprend donc une petite histoire d’environ 75 pages. Dès lors, comme vous pouvez l’imaginer, l’intrigue se met rapidement en place, et c’est mieux comme ça. Seul bémol : la manière dont Astérios découvre son vrai visage m’a paru un chouia précipitée. Pour le reste, l’équilibre entre descriptions, action et révélations est parfait !

    En outre, Sylvie Baussier n’atténue en rien les souffrances de son héros, ni même les atrocités que celui-ci sera contraint de commettre. On parle tout de même du mythe du Minotaure ! Bien évidemment, elle ne s’attarde pas sur les détails sanglants, mais j’ai apprécié qu’elle n’essaie pas de préserver le lecteur.

    Le plus important cependant, c’est bien la leçon que l’on peut tirer d’une telle histoire…

    --- Différent ne veut pas dire mauvais ---

    Comme l’indique l’auteure dans la préface, l’idée est de rappeler que nous habitons tous une part d’ombre en nous. Que les monstres, à proprement parler, n’existent pas. Chacun est en effet capable du pire et du meilleur.

    Dans Moi, le Minotaure, Sylvie Baussier met en avant l’innocence d’Astérios, ce prince rejeté de tous à cause de son apparence effrayante. Or, s’il revêt le visage d’un monstre, il n’en est pas un à l’intérieur, du moins pas pendant les premières années de sa vie. Mais n’est-ce pas les hommes, et leur bêtise, qui l’ont poussé à devenir ce qu’il n’est pas, au fond de lui ? La réponse se trouve dans le livre !

    Bref, il s’agit là d’un très beau message adressé à la jeunesse !

    --- À la croisée de plusieurs mythes ---

    Impossible d’aborder le mythe du Minotaure sans parler d’Ariane, sa sœur, de Dédale, le créateur du labyrinthe, ou encore d’Icare, le fils de ce dernier. Je dois avouer que j’ai adoré retrouver ces personnages ou, tout du moins, de connaître leur rôle dans le destin tragique du prince Astérios.

  • add_box
    Couverture du livre « Le kididoc autour du monde » de Sylvie Baussier et Didier Balicevic aux éditions Nathan

    Corinne J sur Le kididoc autour du monde de Sylvie Baussier - Didier Balicevic

    Très bel ouvrage avec un univers pop-up, de petites enveloppes contenant des "cartes postales", des recherches...
    J'ai hâte de voir la façon dont mes élèves vont l'appréhender et s'ils sont eux aussi conquis dès le premier abord.

    Très bel ouvrage avec un univers pop-up, de petites enveloppes contenant des "cartes postales", des recherches...
    J'ai hâte de voir la façon dont mes élèves vont l'appréhender et s'ils sont eux aussi conquis dès le premier abord.