Marie-Helene Delval

Marie-Helene Delval
Marie-Hélène Delval vit à Paris. Elle est l'auteure de nombreux livres chez Bayard : Les chats, sélectionné sur la liste de l'Éducation Nationale, et la série à succès « Les dragons de Nalsara ». Elle est également traductrice de l'anglais (les séries « L'Épouvanteur », « La Cabane magique », « L... Voir plus
Marie-Hélène Delval vit à Paris. Elle est l'auteure de nombreux livres chez Bayard : Les chats, sélectionné sur la liste de l'Éducation Nationale, et la série à succès « Les dragons de Nalsara ». Elle est également traductrice de l'anglais (les séries « L'Épouvanteur », « La Cabane magique », « L'Aîné » et « L'Héritage », et « P'tit cousu »...).

Avis sur cet auteur (3)

  • add_box
    Couverture du livre « L'enfant des farfadets » de Marie-Helene Delval et Benoit Debecker aux éditions Bayard Jeunesse

    Nathalie Sibué sur L'enfant des farfadets de Marie-Helene Delval - Benoit Debecker

    On a tout adoré : l' histoire et les illustrations...

    On a tout adoré : l' histoire et les illustrations...

  • add_box
    Couverture du livre « Quand vient l'orage » de Marie-Helene Delval aux éditions Bayard Jeunesse

    Manon S. sur Quand vient l'orage de Marie-Helene Delval

    Un livre qui m'a tout d'abord attiré par sa jolie couverture et qui a fini de me convaincre de l'emporter une fois le résumé lu. J'aime beaucoup les histoires qui mêlent fantastique et réel, ce qui n'est pas toujours évident, mais très réussi dans ce livre.

    Le premier aspect que j'ai...
    Voir plus

    Un livre qui m'a tout d'abord attiré par sa jolie couverture et qui a fini de me convaincre de l'emporter une fois le résumé lu. J'aime beaucoup les histoires qui mêlent fantastique et réel, ce qui n'est pas toujours évident, mais très réussi dans ce livre.

    Le premier aspect que j'ai particulièrement adoré est l'ambiance que Marie-Hélène Delval arrive parfaitement à retranscrire. C'est les vacances, et la petite famille d'Antoine décide de les passer à la montagne. Dès les premières pages j'ai tout de suite senti cette impression de liberté et le sentiment très spécial que l'on ressent lorsque l'on est en vacances, on lâche prise et on est motivé à faire des tas de choses. Moi qui adore la montagne et les randonnées, j'ai vraiment réussi à retrouver cette ambiance si particulière avec les petites maisons typiques et les jolis paysages très bien décris. Et ce cadre sert vraiment bien l'histoire qui se veut hors du temps, angoissante et pleine de suspens.

    Si l'histoire m'a d'abord ennuyé, les conflits clichés des parents et la redondance de certaines scènes n'aidant pas, au bout d'un moment tout s'accélère, l'orage gronde, la pluie tombe à verse et on ne sait vraiment pas ce qu'il va arriver à Antoine ! Mais comme le livre se lit très vite, cette partie un peu plus lente n'est au finale pas si importante. L'histoire s'apprécie surtout à la fin, une fois la dernière page tournée, car c'est là que l'on arrive à tout remettre dans l'ordre, à emboîter toutes les pièces du puzzle. On prend du recul, et il faut l'avouer, l'auteure réussit très bien à mêler le fantastique et le réel, ou plutôt le passé et le présent, car c'est de ça qu'il s'agit. L'histoire n'est en fait qu'une sombre histoire de fantômes qu'Antoine va essayer de régler. Pour finir j'ai aussi adoré la mise en abîme que l'auteur créer avec le roman qu'Antoine écrit.

    L'histoire a donc fini par m'emballer, mais j'ai cependant eu du mal avec le style de l'auteur. Ecrit au présent, j'ai trouvé qu'il y avait un sacré décalage entre son style plutôt sérieux et assez riche, et l'histoire et les personnages assez enfantins et clichés. De plus, j'ai eu du mal à croire qu'un jeune de 16 ans puisse écrire comme l'auteure l'a fait écrire... Le style de l'auteure est vraiment sympathique, mais ne colle tout simplement pas à cette histoire qui se veut simple et classique et pour un lectorat plus proche des 10 ans que de l'âge du héros.

    Quand vient l'orage est donc un très bon roman jeunesse et saura séduire les plus jeunes qui pourront facilement s'identifier à cette petite famille embarquée dans une histoire extraordinaire. C'est un livre qui se lit très facilement mais qui ne m'a pas totalement convaincu de mon côté, la faute à un style que je n'ai pas trouvé en adéquation avec le reste et à un récit un peu classique.

    http://bookshowl.blogspot.fr/2016/01/quand-vient-lorage-marie-helene-delval.html

  • add_box
    Couverture du livre « Quand vient l'orage » de Marie-Helene Delval aux éditions Bayard Jeunesse

    dominique petrone sur Quand vient l'orage de Marie-Helene Delval

    La couverture magnifique et le titre de ce livre on suffit pour que je me laisse tenter, et j'ai plongé dans un univers de fantaisie que j'ai beaucoup apprécié.
    On va suivre Antoine qui va passer ses vacances dans un petit village ou circule une légende dont certains soirs d'orage on entend...
    Voir plus

    La couverture magnifique et le titre de ce livre on suffit pour que je me laisse tenter, et j'ai plongé dans un univers de fantaisie que j'ai beaucoup apprécié.
    On va suivre Antoine qui va passer ses vacances dans un petit village ou circule une légende dont certains soirs d'orage on entend deux cavaliers se battre, en fait une certaine Blanche hante les ruines du château de Morteroche, Antoine va être captiver par cette légende et surtout par cette jeune fille au point d'aller la retrouver la nuit à travers forets et ronces et va se surprendre à devoir la délivrer de l'emprise du cavalier noir mais bien des embuches vont se mettre en travers de son chemin à commencer par toute cette histoire, l'as t-il seulement rêvé ?