Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Margaret Atwood

Margaret Atwood

Née à Ottawa dans l'Ontario en 1939 d'un père zoologue et d'une mère nutritionniste, Margaret Atwood est une romancière, poète, essayiste et critique littéraire canadienne. Elle vit aujourd'hui à Toronto au Canada. Elle est l'auteur de trente-sept livres traduits en plus de cinquante langues, don...

Voir plus

Née à Ottawa dans l'Ontario en 1939 d'un père zoologue et d'une mère nutritionniste, Margaret Atwood est une romancière, poète, essayiste et critique littéraire canadienne. Elle vit aujourd'hui à Toronto au Canada. Elle est l'auteur de trente-sept livres traduits en plus de cinquante langues, dont Captive (1998), Oeil-de-chat (1991) ou Le Tueur aveugle (2002, Booker Prize 2000). Elle doit notamment son succès planétaire à des ouvrages de science-fiction et de fantastique, mais son œuvre inclut également des recueils de nouvelles, de poèmes et des essais.

Son roman dystopique La Servante écarlate (1987, vainqueur prix Arthur C. Clarke), dont le titre original est The Handmaid's Tale, est adapté sous forme de série TV en 2017. Il avait déjà été transposé au cinéma en 1990 par le réalisateur Volker Schlöndorff sur un scénario de Harold Pinter.

Récemment, Margaret Atwood a également publié MaddAddam (2014) qui conclut la trilogie entamée avec Le Dernier Homme (2005) et poursuivie avec Le Temps du déluge (2012).

Articles en lien avec Margaret Atwood (6)

Avis sur cet auteur (161)

  • add_box
    Couverture du livre « La servante écarlate » de Margaret Atwood aux éditions Robert Laffont

    Anne.V sur La servante écarlate de Margaret Atwood

    J'ai vu la série. Tellement prenante.
    Alors j'ai lu le livre. Captivant.
    Quelles autres émotions me réserve le roman graphique ?

    J'ai vu la série. Tellement prenante.
    Alors j'ai lu le livre. Captivant.
    Quelles autres émotions me réserve le roman graphique ?

  • add_box
    Couverture du livre « La servante écarlate » de Margaret Atwood aux éditions Robert Laffont

    Reve sur La servante écarlate de Margaret Atwood

    Les thèmes flippants de cette dystopie m avaient attiré ma curiosité. Mais l écriture ma vraiment ennuyée. Les deux seules parties que j ai à peu près appréciées sont les notes historiques et la postface dommage.

    Les thèmes flippants de cette dystopie m avaient attiré ma curiosité. Mais l écriture ma vraiment ennuyée. Les deux seules parties que j ai à peu près appréciées sont les notes historiques et la postface dommage.

  • add_box
    Couverture du livre « Le temps du déluge » de Margaret Atwood aux éditions 10/18

    sylvie adam sur Le temps du déluge de Margaret Atwood

    Trois mondes se superposent, s'opposent et rivalisent entre eux. Il y a la plèbezone où se côtoient les plus mauvaises personnes. C'est le monde de l'argent, de la violence et du sexe. Un autre monde se veut le meilleur et a son armée pour régenter le pays, le Corpsecorps : il est constitué de...
    Voir plus

    Trois mondes se superposent, s'opposent et rivalisent entre eux. Il y a la plèbezone où se côtoient les plus mauvaises personnes. C'est le monde de l'argent, de la violence et du sexe. Un autre monde se veut le meilleur et a son armée pour régenter le pays, le Corpsecorps : il est constitué de scientifiques qui utilisent de nouvelles techniques pour reconstituer un monde parfait : des animaux et des aliments transgéniques et même de nouveaux humains. Ils n'hésitent pas pourtant à utiliser les armes quand on s'oppose à eux. Et enfin, il y a la secte des jardiniers qui refuse la violence et vénère ce que Dieu a créé : les plantes et les animaux. Ils prédisent le déluge des airs et c'est ce qui arrive. le microbe se répand et aucune population ne résiste, ou presque. Seules quelques créatures survivent, dont Toby et Ren qui avaient quitté les jardiniers pour diverses raisons. Il semblerait cependant que ce qu'elles ont appris dans cette secte, leur permet justement de ne pas succomber face à leurs ennemis. Puis à la fin, on se rend compte qu'elles ne sont pas seules et elles vont partir à la recherche des autres. Tout le long du récit, l'auteur fait référence au passé de chacun des membres de la secte, on apprend comment ils en sont arrivés là. En même temps, on suit les aventures de Toby et Ren qui s'en sortent, malgré le déluge qui a eu lieu.
    J'ai eu un peu de difficultés au départ, je trouvais l'histoire un peu longue et il fallait s'y retrouver parmi tous ces personnages divers. Mais il s'avère que cela devient de plus en plus passionnant et on veut connaître la chute.

  • add_box
    Couverture du livre « Le dernier homme » de Margaret Atwood aux éditions 10/18

    Malau sur Le dernier homme de Margaret Atwood

    Margaret Atwood... décidemment une grande écrivaine! connue pour "la servante écarlate", elle récidive avec ce lire d'anticipation. Il date de 2005, mais tout ce qu'elle y écrit est si inquiétant par les descriptions du monde qui paraissent tellement d'actualités et captivant, on a du mal à le...
    Voir plus

    Margaret Atwood... décidemment une grande écrivaine! connue pour "la servante écarlate", elle récidive avec ce lire d'anticipation. Il date de 2005, mais tout ce qu'elle y écrit est si inquiétant par les descriptions du monde qui paraissent tellement d'actualités et captivant, on a du mal à le lâcher, une fois commencé.