Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Lionel Destremau

Lionel Destremau

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, connectez-vous pour proposez la vôtre :

/1200

Merci d’utiliser une photo au format portrait en indiquant les copyrights éventuels si elle n’est pas libre de droits.

Nous nous réservons le droit de refuser toute biographie qui contreviendrait aux règles énoncées ci-dessus et à celles du site.

Les textes à caractère commercial ou publicitaire ne sont pas autorisés.

Avis sur cet auteur (2)

  • add_box
    Couverture du livre « Gueules d'ombre » de Lionel Destremau aux éditions La Manufacture De Livres

    Catherine Rechenmann Arrieutort sur Gueules d'ombre de Lionel Destremau

    Il est question d’une guerre qui ressemble férocement à celle de 14-18 avec ses horreurs et ses tranchées mais qui n’est pas celle-ci … ce sera alors une enquête étrange sur l’identité d’un soldat dans le coma que se verra devoir mener Plant pour le compte de l’armée … celle-ci s’avère d’autant...
    Voir plus

    Il est question d’une guerre qui ressemble férocement à celle de 14-18 avec ses horreurs et ses tranchées mais qui n’est pas celle-ci … ce sera alors une enquête étrange sur l’identité d’un soldat dans le coma que se verra devoir mener Plant pour le compte de l’armée … celle-ci s’avère d’autant plus longue et compliquée que l’homme s’est apparemment engagé sous un faux nom. L’enquêteur va donc mettre ses pas dans ceux de cet homme un peu fou qui courait vers l’ennemi sur le champ de bataille. Patiemment et difficilement il essaie de récolter des morceaux du puzzle grâce à des lettres et en allant à la rencontre de toutes les personnes qui auraient pu entendre parler de lui. L’ouvrage est intéressant et étayé , l’écriture y est alerte.

  • add_box
    Couverture du livre « Gueules d'ombre » de Lionel Destremau aux éditions La Manufacture De Livres

    Marie Kirzy sur Gueules d'ombre de Lionel Destremau

    En plongeant dans les décombres d'un pays fictif quelques mois après une longue guerre, Lionel Destremau brouille brillamment les repères spatio-temporels du lecteur. Il invente un conflit qui ressemblerait presque à la Première guerre mondiale ( des tranchées puantes, des no man's land ravagés...
    Voir plus

    En plongeant dans les décombres d'un pays fictif quelques mois après une longue guerre, Lionel Destremau brouille brillamment les repères spatio-temporels du lecteur. Il invente un conflit qui ressemblerait presque à la Première guerre mondiale ( des tranchées puantes, des no man's land ravagés par des bombardements d'obus ) s'il n'y avait des ordinateurs utilisés par les personnages ou une petite référence au nucléaire. Il invente un pays qui ressemblerait presque à la France mais non, les sonorités, étranges, des noms de lieux et de personnages appellent à un ailleurs indéfinissable. Un peu comme dans le film Delicatessen où on croit reconnaitre des choses et puis non ...

    Dès les premières pages, j'ai senti que ce roman allait être une très belle lecture. J'ai d'emblée adoré être désarçonnée par l'univers subtilement décalé qu'impose Lionel Destremau, d'autant que son écriture au charme suranné, ample et élégante, emporte irrésistiblement vers des contrées littéraires au souffle romanesque puissant. L'atmosphère se précise de plus en plus inquiétante avec un système belliciste qui teste les capacités de résistance des futurs enquêteurs de la police judiciaire militaire en les envoyant vingt jours au front. Tant pis s'ils y meurent, s'ils en reviennent, ils seront tellement reconnaissants qu'ils obéiront à tout pour ne pas y retourner.

    Siriem Plant est de ces flics là, sauf que lui est sur la sellette. le ministère des anciens combattants le charge de trouver l'identité d'un soldat dans le coma, alors que plusieurs familles veulent se l'accaparer. Une feuille blanche à écrire au fil d'une enquête à la mécanique imparable. Pour reconstituer le puzzle d'une vie, Siriem Plant rencontre la famille de ceux qui ont côtoyé l'inconnu. Uniquement des femmes car tous ses compagnons de guerre sont morts dans les tranchées. Veuves, mères, soeurs forment un formidable choeur antique auquel se joignent les fantômes des disparus qui racontent leur guerre et leur mort. le tout complété par des lettres issues de la correspondance du front.

    Et c'est toute la vie d'un homme qui jaillit sous nos yeux, et c'est bouleversant de découvrir son parcours, son origine sociale, sa motivation à s'enrôler puis son vécu. Un magnifique portrait d'homme se dessine dans toute sa complexité, au prise avec des questionnements fondamentaux et universels sur l'identité, la vie, la mort et la place dans une société qui ne vous satisfait pas. D'autant plus intense qu'à ses côtés, un autre portrait, tout aussi passionnant se dévoile, celui de Siriem Plant lui-même.

    Un premier roman impressionnant de maturité, s'élevant en toute liberté au-dessus des genres littéraires ( roman noir, polar, roman de guerre , porté par un puissant imaginaire au service d'un humanisme universel extrêmement juste, au plus près de la vérité des sentiments.

Thèmes en lien avec Lionel Destremau

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com