Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Leon-Gontran Damas

Leon-Gontran Damas
Né à Cayenne en 1912, d'un père mulâtre européen-africain et d'une mère métisse amérindienne-africaine originaire de Martinique, Léon-Gontran Damas aimait à revendiquer ses origines multiples et colorées : « Trois Fleuves / trois fleuves coulent / trois fleuves coulent dans mes veines . ». D... Voir plus
Né à Cayenne en 1912, d'un père mulâtre européen-africain et d'une mère métisse amérindienne-africaine originaire de Martinique, Léon-Gontran Damas aimait à revendiquer ses origines multiples et colorées : « Trois Fleuves / trois fleuves coulent / trois fleuves coulent dans mes veines . ». De Pigments , son premier livre préfacé par Robert Desnos en 1937, à Black-Label et à Névralgies , la parole puissante de ce poète est un « feu sombre toujours », comme l'avait qualifiée son ami Aimé Césaire. Sa pulsation rythmique n'est pas sans rappeler celle du jazz ou d'autres musiques de la diaspora africaine. Sa force d'oralité est impressionnante, comme si tout le langage devenait corps, et tout le corps langage. Chez Léon-Gontran Damas, hanté par la mémoire des « cargaisons fétides de l'esclavage cruel », le combat poétique et le combat politique sont intrinsèquement liés. Poète de la Négritude, il écrit une poésie de l'Homme. Cet empan humain inclut tous les laissés pour compte et tous les exploités. Il importe de redécouvrir aujourd'hui cette voix rebelle et incisive, d'une étonnante efficacité dans son dépouillement même, et d'une singulière modernité.