Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Laurent Freour

Laurent Freour
Laurent Fréour est né à Nantes et a vécu à La Réunion. Après avoir publié un recueil de poésies, L'orange sanguine est son premier roman.

Avis sur cet auteur (5)

  • add_box
    Couverture du livre « Les naufragés du navire de pierre » de Laurent Freour aux éditions Incartade(s)

    CATHIE LOUVET sur Les naufragés du navire de pierre de Laurent Freour

    Les naufragés du navire de pierre a été publié par les Incartade(s) Editions, dans la collection "Policier", en 2018. Le style, émaillé de nombreux dialogues, alerte et sobre, alterne des passages classiques avec des passages d'une écriture plus hachurée: "Il frissonna. Le soleil avait laissé...
    Voir plus

    Les naufragés du navire de pierre a été publié par les Incartade(s) Editions, dans la collection "Policier", en 2018. Le style, émaillé de nombreux dialogues, alerte et sobre, alterne des passages classiques avec des passages d'une écriture plus hachurée: "Il frissonna. Le soleil avait laissé place aux nuages. Quelques gouttes tombèrent. Le temps d'enfiler son pull et l'averse arriva." (Page 19)..."Plus personne. Rien. Sa vie était vide d'amitié et d'amour. Il ne perdrait pas cet ami-là. Il pressentait qu'il avait besoin de lui. Et lui d'Arthur." (Page 28)
    Les chapitres alternent le point de vue de Raphaël qui assiste aux événements et celui de l'enquête menée par le capitaine de police Jean-Pierre Vidal ou les lettres de Mai-Lan, créant une dynamique alternative.
    Construction du récit: les premiers chapitres posent le décor. Puis, l'histoire se déroule au rythme du présent tissé des souvenirs de Raphaël d'un passé plus ou moins lointain: "En début d'après-midi, il se recroquevilla sur son navire de pierre. La petite boîte en fer d'Arthur serrée contre lui, il s'endormit. Doux souvenirs d'enfant. Il faisait la sieste sur la plage de Pointe-Noire. Puis Malabar aboya." (Page 34) ainsi que de ceux de Jean-Pierre Vidal, ce qui donne un rythme un peu décalé à l'histoire, comme bercée entre passé et présent, le passé s'immisçant dans le quotidien des personnages.
    Le +: j'ai apprécié les scènes d'action bien construites, l'intrigue cohérente, les passages chargés d'émotion, notamment la scène où Jean-Pierre Vidal emmène Raphaël sur sa moto rendre visite au grand-père d'Arthur, bien que l'amitié entre les deux hommes soit peu probable. La vie quotidienne des personnages principaux les humanise, les rend plus accessible au lecteur. J'avoue que le happy-end me laisse dubitative, sans doute un peu trop "cliché cinéma". Cela dit, j'ai éprouvé beaucoup de plaisir à suivre l'enquête et l'histoire de personnages meurtris, bousculés par l'existence mais qui tentent de refaire surface. Belle leçon de courage et de foi en la vie.

  • add_box
    Couverture du livre « Les naufragés du navire de pierre » de Laurent Freour aux éditions Incartade(s)

    Manue14 sur Les naufragés du navire de pierre de Laurent Freour

    Le roman est prenant du début à la fin.
    Ce que j’ai apprécié c’est que l’histoire pourrait vraiment arriver dans la vraie vie.

    Les personnages sont vivants. L’auteur leur crée à tous un présent mais aussi et surtout un passé. En lisant le roman on s’attache à certains d’entre eux et après ma...
    Voir plus

    Le roman est prenant du début à la fin.
    Ce que j’ai apprécié c’est que l’histoire pourrait vraiment arriver dans la vraie vie.

    Les personnages sont vivants. L’auteur leur crée à tous un présent mais aussi et surtout un passé. En lisant le roman on s’attache à certains d’entre eux et après ma lecture j’ai eu l’impression de les connaître depuis des années.
    Certains sont attachants, d’autres plus réservés ou secrets mais tous sont humains.

    J’ai bien apprécié les changements de point de vue. J’ai par contre un peu regretté qu’ils soient externes… Cela crée tout de même une petite barrière entre le lecteur et les protagonistes.
    Pour avoir lu le premier roman de l’auteur, on sent que son écriture et son style sont plus travaillés. L’écriture est fluide et Laurent Fréour arrête ses chapitres de manière à laisser du suspense et donne donc envie aux lecteurs de découvrir la suite.

    Concernant les descriptions si elles sont assez précises pour les protagonistes et leurs ressentis il n’y en a malheureusement pas assez au niveau des lieux.
    Je ne connais pas la ville de Nantes mais à part le jardin et le banc en granite je n’ai pas visité la ville… Cela aurait pu être intéressant que les protagonistes se promènent dans la ville et emmènent le lecteur pour qu’il puisse lui aussi voyager et découvrir ou redécouvrir cette ville. C’est un peu le point faible du roman…

    Les idées s’enchaînent bien et ne vont pas trop vite. Tout pourrait être réaliste !
    La fin est touchante. Les explications sont peut-être un peu rapides mais cela n’est pas très dérangeant… J’ai apprécié retrouver certains protagonistes et en découvrir d’autres. Si l’auteur écrit un autre roman je serai heureuse de pouvoir le lire !
    Pourquoi pas une autre enquête avec une série de meurtres mettant en avant les commerçants et personnages un peu plus secondaires ?
    En résumé, que vous habitiez Nantes ou pas, si vous aimez les gentils grands-pères, les histoires de règlements de comptes et les familles soudées malgré les hauts et les bas alors ce roman est fait pour vous !

    https://fais-moi-peur.blogspot.com/search/label/affaire%20n%C2%B0415

  • add_box
    Couverture du livre « L'orange sanguine » de Laurent Freour aux éditions Incartade(s)

    Djelae sur L'orange sanguine de Laurent Freour

    Une belle découverte. L'auteur a su instiller une bonne dose de suspens. Ce roman qui se déroule sur l'île de la Réunion retrace l'enquête menée par le capitaine Jean-Pierre Vidal et sa jeune collègue Laetitia. L'auteur nous plonge dans le monde de l'entreprise et multiplie les possibles...
    Voir plus

    Une belle découverte. L'auteur a su instiller une bonne dose de suspens. Ce roman qui se déroule sur l'île de la Réunion retrace l'enquête menée par le capitaine Jean-Pierre Vidal et sa jeune collègue Laetitia. L'auteur nous plonge dans le monde de l'entreprise et multiplie les possibles coupables. Le rythme est soutenu. C'est le premier roman de l'auteur et il nous laisse entrevoir le démarrage d'une bonne série de polars avec Jean-Pierre Vidal le capitaine.

  • add_box
    Couverture du livre « L'orange sanguine » de Laurent Freour aux éditions Incartade(s)

    Jacques Madaric sur L'orange sanguine de Laurent Freour

    J'ai lu la version auto publiée et attends avec impatience la nouvelle version publiée par les éditions Incartades !

    J'ai lu la version auto publiée et attends avec impatience la nouvelle version publiée par les éditions Incartades !

Thèmes en lien avec Laurent Freour

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !