Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Ken Follett

Ken Follett
Ken Follett est né à Cardiff, au Pays de Galles. D'abord reporter, il dirige ensuite sa propre maison d'édition. En 1978, il écrit «L'Arme à l'œil», un thriller original qui rencontre immédiatement le succès. Depuis, il se consacre entièrement à l'écriture. Outre les romans d'espionnage comme «Le... Voir plus
Ken Follett est né à Cardiff, au Pays de Galles. D'abord reporter, il dirige ensuite sa propre maison d'édition. En 1978, il écrit «L'Arme à l'œil», un thriller original qui rencontre immédiatement le succès. Depuis, il se consacre entièrement à l'écriture. Outre les romans d'espionnage comme «Le Réseau Corneille» ou «Le Vol du frelon», Ken Follett a signé des fresques historiques telles que «Les Piliers de la Terre», «La Marque de Windfield», «Le Pays de la liberté» et des romans brûlants d'actualité comme «Le Troisième Jumeau», qui nous plonge au cœur des manœuvres inavouables liées aux découvertes de la génétique. Ses romans sont traduits dans plus de vingt langues, et six d'entre eux ont été portés à l'écran.

Vidéos relatives à l'auteur

Articles en lien avec Ken Follett (6)

Avis sur cet auteur (245)

  • add_box
    Couverture du livre « Le crépuscule et l'aube » de Ken Follett aux éditions Robert Laffont

    Priscila Hugon sur Le crépuscule et l'aube de Ken Follett

    J'adore lire du Ken Follett. Encore une fois, " Le crépuscule et l'aube" a réussi à me happer, j'ouvre le livre, lis une page et n'arrive plus à le lâcher. Ce nouvel opus contient les mêmes ingrédients que ses autres romans historiques: on suit des familles qui vivent bonheurs et drames ,...
    Voir plus

    J'adore lire du Ken Follett. Encore une fois, " Le crépuscule et l'aube" a réussi à me happer, j'ouvre le livre, lis une page et n'arrive plus à le lâcher. Ce nouvel opus contient les mêmes ingrédients que ses autres romans historiques: on suit des familles qui vivent bonheurs et drames , c'est un mélange de violence et de moral, assaisonné de vices et de nobles sentiments.
    La période décrite est violente, très violente: c'est la fin du haut Moyen Age en Angleterre. Elle est attaquée d'un côté par les Gaulois et de l'autre par les Vikings. Mais la violence n'est pas seulement le fait des hommes qui partent en guerre, elle est partout dans la société féodale, régie par des puissants sans foi ni loi. Cette société est hiérarchisée à l'extrême. La valeur de l'être dépend du rang social. La torture, l'humiliation, le viol sont admis. Par leur cruauté, certaines scènes ne sont pas faciles à lire. Pourtant, quelque part, la morale triomphe, l'espoir renaît. C'est , à mon sens, le point fort de cet auteur, qui nous plonge dans des périodes sombres, ici "l'âge des Ténèbres", et qui arrive pourtant à faire ressortir le bon, le beau de chaque situation. Ses héros et héroïnes, Edgar , Ragna et Aldred, incarnent par leurs talents et leurs ideaux ,cet espoir. On suit avec stupeur mais délectation leurs parcours et Ils nous font croire que rien n'est impossible.
    Lire du Ken Follett fait du bien. Vivement le prochain !

  • add_box
    Couverture du livre « Le crépuscule et l'aube » de Ken Follett aux éditions Robert Laffont

    Anita Millot sur Le crépuscule et l'aube de Ken Follett

    Angleterre, jeudi 17 juin 997. Alors que le jeune Edgar, âgé de dix-huit ans, s’apprête à quitter la maison de ses parents en pleine nuit, pour les beaux yeux de sa petite amie Sungifu (Sunni, de trois ans son ainée et terriblement mariée !) il découvre avec horreur avant le lever du soleil que...
    Voir plus

    Angleterre, jeudi 17 juin 997. Alors que le jeune Edgar, âgé de dix-huit ans, s’apprête à quitter la maison de ses parents en pleine nuit, pour les beaux yeux de sa petite amie Sungifu (Sunni, de trois ans son ainée et terriblement mariée !) il découvre avec horreur avant le lever du soleil que des vikings sont sur le point d’attaquer son village, le bourg de Combe. Edgar, qui tentera vainement de prévenir les habitants, va tout perdre . Son père, sa bienaimée et son travail de charpentier de marine. En compagnie de sa mère et de ses deux frères, il lui faudra se résoudre à l’entretien d’une ferme, dans le hameau de Dreng’s Ferry.

    Afin que ce type d’attaque ne se reproduise plus, trois frères : Wilwulf (earldorman de Shiring), Wynstan (évêque de Shiring) et Wigelm – qui vivaient notamment des redevances du bourg de Combe – vont tenter d’obtenir les faveurs des normands (descendants des vikings dans la ville française de Cherbourg) afin que ces derniers ne les laissent plus accoster sur leurs plages. Wilwulf y rencontrera la belle Ragna qu’il épousera.

    Ainsi débute ce passionnant roman de Ken Follett.

    Dreng, Cwenburg, Blod, Degbert, Hubert, Geneviève, Guillaume, Aldred, Gytha, Bern le géant, Face de fer le voleur (sans oublier le chien Brindille) : autant de personnages – touchants, agaçants ou détestables – qui partagent le quotidien des principaux protagonistes au cours de ces huit cents pages (et des poussières) sur fond de passion, de haine et de trahison … L’intrigue se déroule sur près de dix années (juin 997 à janvier 1007), un bon siècle avant celle des « Piliers de la terre » (Edgar étant un des premiers bâtisseurs de Kingsbridge) Il s’agit en quelque sorte d’une préquelle de l’oeuvre originale (et culte !) de l’auteur.

    Ken Follett n’a pas son pareil pour captiver ses lecteurs, c’est indéniablement un conteur né ! Toutefois, mon enthousiasme pour ce volet est un peu plus modéré que pour le premier, probablement parce que la magie de la découverte est un peu passée … Un très grand moment de lecture néanmoins et je n’ai pas boudé mon plaisir !

  • add_box
    Couverture du livre « Peur blanche » de Ken Follett aux éditions Lgf

    Sandrine Fernandez sur Peur blanche de Ken Follett

    En Ecosse, la veille de Noël, les laboratoires Oxenford sont victimes d’un cambriolage. Quatre individus armés ont réussi à s’introduire dans la bâtisse hyper sécurisée qu’on surnomme ‘’le Kremlin’’ pour s’emparer d’une souche du virus Madoba-2, mortel et sans antidote connu. Pour Toni Gallo, la...
    Voir plus

    En Ecosse, la veille de Noël, les laboratoires Oxenford sont victimes d’un cambriolage. Quatre individus armés ont réussi à s’introduire dans la bâtisse hyper sécurisée qu’on surnomme ‘’le Kremlin’’ pour s’emparer d’une souche du virus Madoba-2, mortel et sans antidote connu. Pour Toni Gallo, la cheffe de la sécurité, c’est un drame professionnel et personnel. Non seulement, elle se sent responsable des failles dans le système de sécurité mais elle risque de perdre l’estime et la confiance de son patron, Stanley Oxenford, scientifique de génie, veuf et séduisant dont elle est secrètement éprise. Alors qu’une tempête de neige imprévue s’abat sur la région, Toni se lance à la poursuite des malfaiteurs, persuadée que la météo perturbée peut jouer en sa faveur et ralentir leur fuite.

    Cela aurait pu être un thriller haletant dans l’ambiance glacée de l’Ecosse paralysée par une tempête de neige, à la poursuite de dangereux malfrats en possession d’un virus capable de tuer des millions de personnes. Cela aurait pu être une enquête menée de main de maître par une femme forte, efficace et indépendante.
    Malheureusement, l’histoire tourne en eau de boudin, les cambrioleurs passant de dangereux criminels à ridicules bras cassés, accumulant les bourdes, les ennuis et la malchance. Quant à Toni Gallo, sous son physique athlétique, elle cache un cœur de midinette qui bat la chamade rien qu’à l’évocation d’un patron qui affiche pourtant plus de soixante printemps, soit le double de son âge.
    S’ajoute à cela, une foultitude de personnages caricaturaux, du fils indigne à l’adolescente rebelle, en passant par le beau-frère dragueur, l’ex-femme acariâtre, etc., etc.
    La traque n’en est pas véritablement une, les méchants étant très vite localisés et leurs projets déjoués.
    Déception donc dans la bibliographie d’un Ken Follett qu’on a connu plus en forme.

  • add_box
    Couverture du livre « Les piliers de la Terre ; INTEGRALE T.1 ET T.2 » de Ken Follett aux éditions Lgf

    Martine Boutrois sur Les piliers de la Terre ; INTEGRALE T.1 ET T.2 de Ken Follett

    Un très bon livre qui m'a tenu en haleine et incité à lire le 2 e volume.

    Un très bon livre qui m'a tenu en haleine et incité à lire le 2 e volume.