Ken Follett

Ken Follett
Ken Follett est né à Cardiff, au Pays de Galles. D'abord reporter, il dirige ensuite sa propre maison d'édition. En 1978, il écrit «L'Arme à l'œil», un thriller original qui rencontre immédiatement le succès. Depuis, il se consacre entièrement à l'écriture. Outre les romans d'espionnage comme «Le Réseau Corneille» ou «Le Vol du frelon», Ken Follett a signé des fresques historiques telles que «Les Piliers de la Terre», «La Marque de Windfield», «Le Pays de la liberté» et des romans brûlants d'actualité comme «Le Troisième Jumeau», qui nous plonge au cœur des manœuvres inavouables liées aux découvertes de la génétique. Ses romans sont traduits dans plus de vingt langues, et six d'entre eux ont été portés à l'écran.
Ken Follett est né à Cardiff, au Pays de Galles. D'abord reporter, il dirige ensuite sa propre maison d'édition. En 1978, il écrit «L'Arme à l'œil», un thriller original qui rencontre immédiatement le succès. Depuis, il se consacre entièrement à l'écriture. Outre les romans d'espionnage comme «Le Réseau Corneille» ou «Le Vol du frelon», Ken Follett a signé des fresques historiques telles que «Les Piliers de la Terre», «La Marque de Windfield», «Le Pays de la liberté» et des romans brûlants d'actualité comme «Le Troisième Jumeau», qui nous plonge au cœur des manœuvres inavouables liées aux découvertes de la génétique. Ses romans sont traduits dans plus de vingt langues, et six d'entre eux ont été portés à l'écran.

Articles (6)

Voir tous les articles

Avis (191)

  • Couverture du livre « Le mystère du gang masqué » de Ken Follett aux éditions R-jeunesse

    0.2

    Martine MOYSAN BLAIS sur Le mystère du gang masqué de Ken Follett

    Randy et Mick se rencontre par hasard, leur point commun : distributeur de journaux. Une forte amitié va les unir. D'un côté, Mick et sa mère vont se faire expulser de leur logement qui va être détruit, de l'autre, le père de Randy souhaite racheter l'ancien studio de cinéma qui se situe juste à...
    Voir plus

    Randy et Mick se rencontre par hasard, leur point commun : distributeur de journaux. Une forte amitié va les unir. D'un côté, Mick et sa mère vont se faire expulser de leur logement qui va être détruit, de l'autre, le père de Randy souhaite racheter l'ancien studio de cinéma qui se situe juste à coté de l'immeuble.
    La curiosité vont les pousser à pénétrer dans l'ancien bâtiment, où ils vont découvrir le repère du gang masqué.
    Cette histoire se lit facilement, elle convient parfaitement aux jeunes lecteurs de 8-12 ans.

  • Couverture du livre « Une colonne de feu » de Ken Follett aux éditions Robert Laffont

    0.25

    Anna Sörés sur Une colonne de feu de Ken Follett

    J’ai attendu cette suite, je l’ai aimée, j’ai aimé tout : les personnages, le cadre historique, les intrigues. Il y a tant de personnages que parfois on est vraiment obligé de revenir sur la liste mais seulement au début du roman. Ensuite, tout s’enchaine si facilement, tous les éléments du...
    Voir plus

    J’ai attendu cette suite, je l’ai aimée, j’ai aimé tout : les personnages, le cadre historique, les intrigues. Il y a tant de personnages que parfois on est vraiment obligé de revenir sur la liste mais seulement au début du roman. Ensuite, tout s’enchaine si facilement, tous les éléments du puzzle sont à leur place. Et quant à la fin, lorsqu’une poignée de protestants embarquent sur le Mayflower ? Je ne suis certainement pas seule à espérer encore la suite de l’histoire.

  • Couverture du livre « Une colonne de feu » de Ken Follett aux éditions Robert Laffont

    0.25

    Amelie BIGOT sur Une colonne de feu de Ken Follett

    On retrouve la ville de Kingsbridge et ses habitants, quelques siècles après les évènements d'un "Monde sans fin", on suit la famille Willard dont les deux fils vont partir suite à la faillite familiale : Ned se met au service de la reine Elisabeth d'Angleterre, au sein de son réseau...
    Voir plus

    On retrouve la ville de Kingsbridge et ses habitants, quelques siècles après les évènements d'un "Monde sans fin", on suit la famille Willard dont les deux fils vont partir suite à la faillite familiale : Ned se met au service de la reine Elisabeth d'Angleterre, au sein de son réseau d'espionnage et Barney part à l'aventure sur un navire et se retrouvera mêlé dans la lutte maritime entre l'Angleterre et l'Espagne. On suit également Margery Fitzerald qui épouse à contre coeur le compte de Shiring (alors qu'elle aime Ned) ainsi que son frère Rollo ; Pierre Aumande au service du duc de Guise; Sylvie Palot, qui vend des livres interdits, et encore d'autres personnages qui interagissent avec les personnages de l'Histoire.
    Je trouve ce roman (imposant!) vraiment très bon, même meilleur que "les Piliers de la terre" ou "Un monde sans fin". J'ai trouvé agréable que l'action se déroule en différents pays (Angleterre, France, Espagne, Pays-Bas,...), on suit de nombreux personnages qui s'intègrent dans la grande Histoire et fréquentent les personnages connus (Elisabeth et Marie Tudor, Catherine de Médicis, etc).
    Ecrire sur la période trouble des guerres de religions n'est pas chose aisée, ce sujet n'est pas évident (d'ailleurs on ne le voit pas souvent dans les romans historiques) et peut devenir indigeste pour toutes personnes n'étant pas friandes de cette période...mais le fait de l'aborder sous l'angle de l'espionnage est vraiment intéressant et pimente l'action.
    J'ai trouvé que les faits historiques sont bien traités ainsi que les personnalités des personnages connus (je me représente exactement comme ça les ducs de Guise!). J'ai trouvé intéressante l'approche de Ken Follett sur la personne de Catherine de Médicis et son implication dans la nuit de la Saint Barthélémy. Cette dernière est bien décrite, à certains moments je m'y suis cru, c'est un épisode peu glorieux de l'histoire de France et je la trouve bien relatée dans le récit, on comprends les différents enjeux qui se sont joués lors de cette nuit.
    J'ai beaucoup aimé la partie anglaise, que je ne connaissais que dans les grande lignes, on sent que Ken Follett est allé dans les lieux où Marie Tudor a été emprisonné car lors du récit de son évasion, on s'y croyerait, on s'évade avec elle. J'ai beaucoup aimé également la partie maritime du récit (sans en dévoilé plus pour ceux qui n'ont pas lu le roman) et la partie dans les îles, en Espagne et au Pays-Bas car elles servent le récit et traitent de faits qu'on ne connait pas forcément.
    Ces différentes parties de l'histoire permettent toujours un renouveau dans le récit et on ne s'ennuie pas un seul instant durant ces 922 pages! Ce roman traite de sujets tel que l'espionnage politique ou la tolérance religieuse, sujets encore d'actualité qui ont une résonance avec notre actualité.
    Un très bon livre que je conseille aux amateurs de romans historiques, d'aventure, d'espionnage et d'amour.
    Un grand Ken Folett.
    Je remercie chaleureusement encore lecteurs.com de m'avoir permis de découvrir ce roman en avant première cet été et d'avoir eu la chance de rencontre Mr Ken Follett :)

Voir tous les avis

Vidéos (1)

  • Nous avons rencontré le romancier britannique Ken Follett au sujet de son roman "Une colonne de feu"

Voir toutes les videos

Discussions autour de cet auteur

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com