Jorge Luis Borges

Jorge Luis Borges
1899-1986 - C'est dans le centre de Buenos Aires que Jorge L. Borgès voit le jour. Il passe son enfance à Palermo: "Il est vrai que j'ai grandi dans un jardin, derrière une grille à pointes, et dans une bibliothèque aux illimités livres anglais". Son père, professeur à l'Institut des Langues Viva... Voir plus
1899-1986 - C'est dans le centre de Buenos Aires que Jorge L. Borgès voit le jour. Il passe son enfance à Palermo: "Il est vrai que j'ai grandi dans un jardin, derrière une grille à pointes, et dans une bibliothèque aux illimités livres anglais". Son père, professeur à l'Institut des Langues Vivantes, lui donne le goût de la littérature.En 1914, la famille s'embarque pour l'Europe et se réfugie à Genève pendant la première guerre. Là, le futur écrivain, encore adolescent, apprend le français.Les premiers poèmes et contes sont publiés dans des revues, en Argentine. En 1944, paraît le recueil "Fictions" et son auteur obtient le Prix d'Honneur de la Sade. Dès lors reconnu, il ne cessera plus de créer. Mais à partir de 1956, les ophtalmologues lui interdisent d'écrire et de lire: il dictera désormais ses textes à des collaborateurs copistes.Le plus fidèle d'entre eux est certainement Adolfo Bioy Casares ("L'invention de Morel", 1940). Le travail va réunir ces deux hommes différents et ils publieront souvent sous un pseudonyme commun comme pour mieux marquer l'osmose qui s'est accomplie entre eux.

Articles (3)

  • Interview de Guillaume Klossa à propos d'Une jeunesse européenne
    Interview de Guillaume Klossa à propos d'Une jeunesse européenne

    Dans Une jeunesse européenne (Grasset), Guillaume Klossa raconte, à l’échelle d’un homme de 41 ans, les trente années parcourues sur le continent européen, qui l’ont conduit à créer le thinkTank EuropaNova. Aux confins de l’entreprise, du journalisme et de la politique, cet ancien conseiller de Jean-Pierre Jouyet et de Nicole Notat, ancien éditorialiste dans le journal Métro, est aujourd’hui l’un des dirigeants de McDonald’s France.

  • Portrait d'Oliverio Coelho, l’Argentine à conte d’auteur
    Portrait d'Oliverio Coelho, l’Argentine à conte d’auteur

    Parmi la délégation d’une trentaine d’auteurs argentins invités à l’occasion du Salon du livre, certains noms ont logiquement une résonance plus familière que les autres. Tels Quino, inépuisable dessinateur des interrogations caustiques de Mafalda (dont Glénat vient de publier deux anthologies exhaustives), ou encore Alberto Manguel, directeur artistique du nouveau festival Atlantide, l’an dernier.

  • Interview de Patrick Gyger, organisateur du nouveau festival littéraire "Atlantide" à Nantes
    Interview de Patrick Gyger, organisateur

    Du 31 mai au 2 juin, la Ville de Nantes inaugure Atlantide, son festival des littératures. Patrick Gyger, le directeur du Lieu Unique, qui a porté le projet, nous présente cette nouvelle fête du livre d'ici et d'ailleurs.

Voir tous les articles

Avis (5)

  • Couverture du livre « Fictions » de Jorge Luis Borges aux éditions Gallimard

    Franck FINET sur Fictions de Jorge Luis Borges

    C'est la mort dans l'âme (j'en fait beaucoup, je sais... ) que j'abandonne la lecture de ce recueil de nouvelles du "Maître".
    Daniel Pennac m'y autorise alors j'use de mon droit de ne pas finir un livre.
    Pas un caprice mais là, c'est trop dur !
    La lecture doit rester un plaisir pas une...
    Voir plus

    C'est la mort dans l'âme (j'en fait beaucoup, je sais... ) que j'abandonne la lecture de ce recueil de nouvelles du "Maître".
    Daniel Pennac m'y autorise alors j'use de mon droit de ne pas finir un livre.
    Pas un caprice mais là, c'est trop dur !
    La lecture doit rester un plaisir pas une torture intellectuelle.
    Vaincu au bout de 125 pages, ça reste honorable, non ?
    Les références historiques, littéraires, philosophiques et tant d'autres ont eu raison de mon cerveau étroit et j'avoue avoir touché mes limites.
    Borges est probablement un auteur majeur mais pour les esprits supérieurs, ce que je ne suis pas. *
    Je rends les armes et laisse ce recueil de nouvelles ou la symbolique, le surréalisme prennent toute la place.

    Une oeuvre pour les aficionados !

  • Couverture du livre « Conferences » de Jorge Luis Borges aux éditions Gallimard

    Jf Gibelin sur Conferences de Jorge Luis Borges

    Toute la culture de Borges mise à disposition du lecteur, passionnant.

    Toute la culture de Borges mise à disposition du lecteur, passionnant.

  • Couverture du livre « Fictions » de Jorge Luis Borges aux éditions Gallimard

    Jf Gibelin sur Fictions de Jorge Luis Borges

    Lecture pas simple, mais fantastique, Borges joue avec son lecteur et l'instruit, sans doute son meilleur livre avec son Essai d'autobiographie.

    Lecture pas simple, mais fantastique, Borges joue avec son lecteur et l'instruit, sans doute son meilleur livre avec son Essai d'autobiographie.

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com