Jean-Louis Etienne

Jean-Louis Etienne
Médecin spécialiste de nutrition et de biologie du sport, Jean-Louis Étienne a participé à de nombreuses expéditions en Himalaya, au Groenland, en Patagonie, ainsi qu'à la course autour du monde à la voile avec Eric Tabarly. En 1986, il fut le premier homme à atteindre le pôle Nord en solitaire. ... Voir plus
Médecin spécialiste de nutrition et de biologie du sport, Jean-Louis Étienne a participé à de nombreuses expéditions en Himalaya, au Groenland, en Patagonie, ainsi qu'à la course autour du monde à la voile avec Eric Tabarly. En 1986, il fut le premier homme à atteindre le pôle Nord en solitaire. Il est l'auteur de cinq films et d'une quinzaine de livres.

Avis (2)

  • add_box
    Couverture du livre « Dans mes pas » de Jean-Louis Etienne aux éditions Paulsen

    Philippe Taulet sur Dans mes pas de Jean-Louis Etienne

    Dans ce texte intime, l'auteur se dévoile et explique comment, par le biais de la marche, il a modelé sa vie et quelle importance cette activité a pour lui. Très beau texte bien écrit. Je l'ai presque trouvé trop court tant j'avais encore envie de rester en sa compagnie.

    Dans ce texte intime, l'auteur se dévoile et explique comment, par le biais de la marche, il a modelé sa vie et quelle importance cette activité a pour lui. Très beau texte bien écrit. Je l'ai presque trouvé trop court tant j'avais encore envie de rester en sa compagnie.

  • add_box
    Couverture du livre « Persévérer ; on ne repousse pas ses limites, on les découvre » de Jean-Louis Etienne aux éditions Points

    NADIA D'ANTONIO sur Persévérer ; on ne repousse pas ses limites, on les découvre de Jean-Louis Etienne

    Jean-Louis Etienne, médecin, grand explorateur français bien connu pour ses aventures en Arctique, en Antarctique, mais aussi dans l’Himalaya, en Patagonie ou au Groenland, nous livre ici une belle leçon de courage avec ce livre : « Persévérer ». Il rajoute d’ailleurs que : « On ne repousse pas...
    Voir plus

    Jean-Louis Etienne, médecin, grand explorateur français bien connu pour ses aventures en Arctique, en Antarctique, mais aussi dans l’Himalaya, en Patagonie ou au Groenland, nous livre ici une belle leçon de courage avec ce livre : « Persévérer ». Il rajoute d’ailleurs que : « On ne repousse pas ses limites, on les découvre », il ne faut pas se décourager. Et avec lui on va partager quelques unes de ses expéditions bien périlleuses.
    La différence c’est que nous sommes au chaud, tandis que lui affronte les pires températures (proches souvent des – 52° C).
    Après une expérience manquée au pôle Nord, car apparemment mal préparée, il s’obstine et repart, mieux équipé.
    Celui que l’on surnomme affectueusement « Papy » (alors qu’il n’a que la quarantaine), va accomplir un extraordinaire exploit : être le premier Français à atteindre le pôle Nord, en solitaire, en tirant son traîneau et en risquant souvent sa vie (en 1986).
    Mais il nous raconte aussi de multiples aventures comme dans l’Himalaya, son expérience avec Eric Tabarly, l’expédition dans l’Antarctique avec Will Steiger dont il a fait la rencontre dans l’Arctique et avec qui il avait décidé de l’accompagner dans un projet.
    Il va également traverser l’Arctique en ballon. Il n’arrête donc jamais de repousser ses limites et nous donne une belle leçon de vie, car : « nous avons tous un destin à découvrir, à inventer, à construire ».
    Il ne craint pas de parler de ses erreurs qui lui servent très bien d’exemples pour la suite et il parsème aussi son récit d’anecdotes pleines d’humour.
    De plus, il sait toujours rester modeste lors de ses interviews.
    C’est toujours avec un immense plaisir que je lis les expéditions de cet aventurier scientifique. De plus, il s’intéresse vraiment aux problèmes climatiques de notre planète pour laquelle ont lieu des réunions sans grand résultat jusqu’à présent. Espérons qu’il n’est pas trop tard.
    On sait très bien que la fonte des glaces des pôles joue un rôle primordial dans ce processus apparemment inexorable.
    Pour l’expédition en Antarctique, décision est prise de faire participer six hommes pour représenter six nations : un Français (Jean-Louis Etienne) – un Américain (Will Steiger qui avait initié le projet) – un Anglais – un Japonais – un Chinois et un Russe, afin de représenter six pays différents et ces hommes seront les témoins de la dégradation des icebergs et de la banquise. En effet, l’océan Austral joue un rôle essentiel pour le climat de la Terre. « Le courant circumpolaire brasse les eaux des océans Atlantique, Indien et Pacifique » (page 206).
    Dans ce livre, on suit l’auteur infatigable avec passion. Il a d’autant plus de mérite que, à part les sponsors nécessaires au financement, ses moyens sont de sa propre invention et on ne peut qu’avoir une grande admiration pour cet homme dont l’optimisme et l’acharnement sont le but de sa vie.
    Il va falloir que j’en arrive à une conclusion car je peux être intarissable sur ce sujet. J’en ai donné les principaux thèmes alors que j’aurais préféré raconter ce livre.
    Je n’ai donc qu’un conseil à donner à ceux qui aiment l’aventure, c’est de lire « Persévérer » car il y a de nombreux événements à découvrir et pour comprendre ce leitmotiv de l’auteur qui n’a pas fini de nous étonner.
    En effet, par la suite, il s’est préparé pour une autre aventure polaire, avec le Polar Pod mais c’est une autre histoire. Il s’agit d’une plate-forme dérivante océanographique américaine, pour dériver autour de l’Arctique dans les « cinquantièmes hurlants » (les plus terribles).
    De quoi avoir encore des frissons et des renseignements exacts pour la science.
    On ne peut qu’affirmer de Jean-Louis Etienne qu’il est toujours sur le départ ou d’en préparer un, pour notre plus grand plaisir. ❤️ ❤️ ❤️

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !