Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Isabelle Maroger

Isabelle Maroger
Née à Montpellier en 1979 d'un père français et d'une mère norvégienne, Isabelle Maroger vit à Lyon. Elle a passé son enfance à gribouiller, commencé des études d'art, puis est entrée à l'école Émile Cohl, à Lyon. Elle illustre des livres pour enfants et des magazines féminins en créant des image... Voir plus
Née à Montpellier en 1979 d'un père français et d'une mère norvégienne, Isabelle Maroger vit à Lyon. Elle a passé son enfance à gribouiller, commencé des études d'art, puis est entrée à l'école Émile Cohl, à Lyon. Elle illustre des livres pour enfants et des magazines féminins en créant des images graphiques qui donnent le sourire. Elle a illustré chez Bayard la série Lola (collection Estampillette) et Fanny au poney-club.

Avis sur cet auteur (12)

  • add_box
    Couverture du livre « Lebensborn » de Isabelle Maroger aux éditions Bayard Graphic

    Les Waouh de Claire sur Lebensborn de Isabelle Maroger

    Quand j’ai feuilleté « Lebensborn » la première fois, j’ai été séduite par les couleurs, la rondeur des dessins, les pages très aérées comme un journal intime. J’étais loin de m’imaginer que ce roman graphique traitait d’un programme nazi secret, celui de faire naitre des aryens dans des...
    Voir plus

    Quand j’ai feuilleté « Lebensborn » la première fois, j’ai été séduite par les couleurs, la rondeur des dessins, les pages très aérées comme un journal intime. J’étais loin de m’imaginer que ce roman graphique traitait d’un programme nazi secret, celui de faire naitre des aryens dans des maternités, majoritairement situées en Norvège entre 1942 et 1945.

    En effet, nous suivons Isabelle qui découvre que sa mère est née dans un Lebensborn et que son grand-père biologique était allemand. Elle raconte comment sa mère et elle vont partir à la recherche de leurs origines et se découvrir une nouvelle famille. Mais aussi comment appréhender le fait d’être née d’un programme nazi.

    « Trouver ses racines, c’est avoir une force pour mieux grandir… mais aussi se sentir libre de s’en détacher pour aller vers l’avenir. »

    J’ai vraiment beaucoup aimé ! C’est une histoire traitée avec une telle sincérité et une telle humanité qu’elle m’a mis les larmes aux yeux. Je recommande ++++

  • add_box
    Couverture du livre « Lebensborn » de Isabelle Maroger aux éditions Bayard Graphic

    Marion Montrouge sur Lebensborn de Isabelle Maroger

    Tout d'abord, remise dans un contexte historique. Lebensborn, Kézako ? Il s'agit de maternités nazies mises en place par le régime d'Hitler, d'après l'idée de Himmler, pour pérenniser la race aryenne. Ainsi les soldats allemands mettant enceintes des femmes typées "aryen" se voyaient confier une...
    Voir plus

    Tout d'abord, remise dans un contexte historique. Lebensborn, Kézako ? Il s'agit de maternités nazies mises en place par le régime d'Hitler, d'après l'idée de Himmler, pour pérenniser la race aryenne. Ainsi les soldats allemands mettant enceintes des femmes typées "aryen" se voyaient confier une prime pour service rendu à la patrie nazie et les femmes et leurs nourrissons pris•es en charge dans ces lieux dédiés. Ces maternités étaient en activité dans différentes villes européennes (ainsi qu'en France).

    La mère de notre autrice, Katherine, est une enfant issue d'un Lebensborn en Norvège, née en 1944 et adoptée en France, à l'âge de 2 ans. Tout cela, la famille va le découvrir suite au décès de la maman adoptive.

    L'autrice, dans un témoignage bouleversant nous invite à passer le seuil de cette famille, cette famille qui va découvrir tout un pan de leur histoire et de leurs racines jusqu'alors inconnu.

    C'est l'histoire de cette rencontre qu'Isabelle nous livre, tout en pudeur et en puissance. Une famille qui s'approprie ses origines et qui en fait une force. Une famille où l'amour fait loi.

    Au travers de la "petite" histoire, on lève le voile sur un fait mal-connu de la seconde guerre mondiale.

    Le dessin est juste, doux, il apporte beaucoup de légèreté à un propos qui ne l'est pas, il agit comme un souffle dans toutes ces révélations.

    Isabelle de façon très intime et lumineuse a su nous rendre toutes les émotions qui l'ont accompagné lors de l'écriture de cette autobiographie et c'est une grande réussite.

    Un roman graphique à découvrir et à partager autour de soi.

  • add_box
    Couverture du livre « Lebensborn » de Isabelle Maroger aux éditions Bayard Graphic

    bulle.noire sur Lebensborn de Isabelle Maroger

    Lyon, mai 2014.
    Isabelle vient d'avoir un petit garçon. Blond, aux yeux bleus. "Ça devient race comme race" lui lance une dame croisée dans le bus. Un échange qui renvoie Isabelle à son histoire familiale et qui la décidera à la raconter en bande dessinée.

    Sa mère est née dans un lebensborn...
    Voir plus

    Lyon, mai 2014.
    Isabelle vient d'avoir un petit garçon. Blond, aux yeux bleus. "Ça devient race comme race" lui lance une dame croisée dans le bus. Un échange qui renvoie Isabelle à son histoire familiale et qui la décidera à la raconter en bande dessinée.

    Sa mère est née dans un lebensborn en Norvège. Ces établissements mis en place par les nazis pendant la seconde guerre mondiale avaient pour but de faire naître des enfants aryens. Ce livre retrace l'enquête familiale menée par la maman d'Isabelle, sur les traces de celle qui lui a donné vie à Hurdal. Une quête qui va mettre à jour tout une nouvelle famille jusqu'à aller à la recherche du père, un soldat allemand.

    Ce récit intime et émouvant est joliment mis en scène par le dessin frais et vivant d'Isabelle Maroger. Le côté journal intime, avec ce petit format, offre une proximité et une facilité de lecture très agréable. Le trait est fin, les personnages expressifs tandis que le noir et blanc et les couleurs se répondent selon la temporalité.

    "Lebensborn" est un excellent récit où la petite histoire familiale d'Isabelle Maroger rejoint la grande Histoire et permet au lecteur d'en apprendre davantage sur cet aspect peu connu de la seconde guerre. Une réussite !

  • add_box
    Couverture du livre « Lebensborn » de Isabelle Maroger aux éditions Bayard Graphic

    BD APRÈS BD sur Lebensborn de Isabelle Maroger

    Isabelle Maroger nous raconte son histoire, celle de sa mère, Annelise, née en Norvège pendant la Seconde Guerre mondiale, ainsi que celle de sa grand-mère, Gerd Anita, qui a accouché à l’âge de 17 ans dans une maternité Lebensborn.

    Septembre 1944 Gerd Anita, une jeune norvégienne, donne...
    Voir plus

    Isabelle Maroger nous raconte son histoire, celle de sa mère, Annelise, née en Norvège pendant la Seconde Guerre mondiale, ainsi que celle de sa grand-mère, Gerd Anita, qui a accouché à l’âge de 17 ans dans une maternité Lebensborn.

    Septembre 1944 Gerd Anita, une jeune norvégienne, donne naissance à sa fille au sein d’une maternité Lebensborn. C’est en écoutant le père de son enfant, un soldat allemand, qu’elle décide d’aller dans cette maternité spéciale, créée par le régime nazi dans le but d’obtenir des « profils aryens » afin de les ramener en Allemagne.

    « Trouver ses racines, c’est avoir une force pour mieux grandir...mais aussi se sentir libre de s’en détacher pour aller vers l’avenir. »

    Isabelle Maroger traite avec délicatesse et sensibilité d’un sujet important. Son récit explore le besoin de connaître ses origines pour se construire, les liens familiaux, l’adoption, l’idéologie nazie et les conséquences du programme sur les enfants Lebensborn. Le dessin expressif est empreint de tendresse, capte de belle façon les émotions. La lecture est fluide, prenante et chargée en sentiments.

    « Donner la vie, c’est aussi en ressentir sa fragilité. »

    Un coup de cœur :) Lebensborn est un très bel album au récit poignant qui ne laisse pas indifférent et que l’on referme avec beaucoup d’émotions.

Récemment sur lecteurs.com