Georges Brassens

Georges Brassens

Georges Brassens, né à Sète, le 22 octobre 19211 et mort à Saint-Gély-du-Fesc le 29 octobre 1981, est un poète auteur-compositeur-interprète français.

Il met en musique et interprète, en s’accompagnant à la guitare, plus d'une centaine de ses poèmes.

Il met également en musique des poèmes de Fr...

Voir plus

Georges Brassens, né à Sète, le 22 octobre 19211 et mort à Saint-Gély-du-Fesc le 29 octobre 1981, est un poète auteur-compositeur-interprète français.

Il met en musique et interprète, en s’accompagnant à la guitare, plus d'une centaine de ses poèmes.

Il met également en musique des poèmes de François Villon, Victor Hugo, Paul Verlaine, Paul Fort, Louis Aragon. Il reçoit le Grand prix de poésie de l'Académie française en 1967.

Il enregistre quatorze albums entre 1952 et 1976. Auteur de chansons populaires françaises, parmi lesquelles : Le GorilleLes Copains d'abordChanson pour l'AuvergnatLes Amoureux des bancs publicsLa Mauvaise RéputationJe me suis fait tout petitLes Trompettes de la renomméeSupplique pour être enterré à la plage de Sète

Avis (1)

  • add_box
    Couverture du livre « La tour des miracles » de Georges Brassens aux éditions J'ai Lu

    Elizabeth Neef-Pianon sur La tour des miracles de Georges Brassens

    Pfff ! Que je suis longue à écrire cette critique.
    Longue, et surtout, bien ennuyée. Et oui, parce que j’adore littéralement Brassens, tant pour sa vie que pour ses chansons. Pour l’unité entre sa vie et ses textes. Pour l’homme et pour le chanteur.
    Et là, son roman, et bien… on y retrouve son...
    Voir plus

    Pfff ! Que je suis longue à écrire cette critique.
    Longue, et surtout, bien ennuyée. Et oui, parce que j’adore littéralement Brassens, tant pour sa vie que pour ses chansons. Pour l’unité entre sa vie et ses textes. Pour l’homme et pour le chanteur.
    Et là, son roman, et bien… on y retrouve son vocabulaire, son esprit, poétique et paillard, mais il est difficile de ne pas se perdre dans ses délires.
    Car oui, c’est du pur délire où se mêlent gauloiserie et humour noir.
    C’est insolite et surréaliste, avec un arrière-goût rabelaisien.
    Et donc, si je suis bien ennuyée, c’est que…..en fait, je n’ai pas tellement aimé et ça m’a plutôt lassée. Mais, je ne pense pas que Georges Brassens m’en aurait voulu. Ouf ! Heureusement.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !