Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Francois Sureau

Francois Sureau
François Sureau est né en 1957 à Paris. Ancien membre du conseil d'État, il est aujourd'hui avocat à Paris. Écrivain, il a notamment publié dernièrement aux Éditions Gallimard L'obéissance (collection blanche, 2007, Folio n° 4805), adapté en BD par Franck Bourgeron (Futuropolis, 2009), Inigo (... Voir plus
François Sureau est né en 1957 à Paris. Ancien membre du conseil d'État, il est aujourd'hui avocat à Paris. Écrivain, il a notamment publié dernièrement aux Éditions Gallimard L'obéissance (collection blanche, 2007, Folio n° 4805), adapté en BD par Franck Bourgeron (Futuropolis, 2009), Inigo (collection blanche, 2010, Folio n° 5345), Le chemin des morts (collection blanche, 2013).

Avis sur cet auteur (2)

  • add_box
    Couverture du livre « L'obéissance » de Francois Sureau aux éditions Gallimard

    benif sur L'obéissance de Francois Sureau

    Le récit de cet épisode historique est bien mené, et rendu vivant par la variété des approches : dialogue, notes, lettres, commentaires, compte-rendu, journal, récits, et l'entrecroisement des voix des différents protagonistes. L'auteur mêle des éléments administratifs et judiciaires à des...
    Voir plus

    Le récit de cet épisode historique est bien mené, et rendu vivant par la variété des approches : dialogue, notes, lettres, commentaires, compte-rendu, journal, récits, et l'entrecroisement des voix des différents protagonistes. L'auteur mêle des éléments administratifs et judiciaires à des considérations d'ordre personnel, liens familiaux ou amicaux, qui donnent de la vie à l'Histoire et intéressent aux personnages, sans toutefois s'y attacher vraiment.
    L'anecdote choisie, la destruction d'une guillotine par un bombardement, juste avant une exécution, au beau milieu d'une guerre mondiale, alors que l'instrument avait fait un long voyage, est étonnante et dérisoire. La peine de mort paraît absurde, à l'issue de la lecture, et la démonstration ne ressemble en rien aux textes connus sur le sujet. La lecture demande un peu d'effort car il faut s'intéresser à un bourreau célèbre, par exemple, ce qui ne se fait pas spontanément.

  • add_box
    Couverture du livre « Le chemin des morts » de Francois Sureau aux éditions Gallimard

    Laure de Micmelo sur Le chemin des morts de Francois Sureau

    Avec le Chemin des morts, François Sureau nous offre en une cinquantaine de pages une image efficace et percutante de la justice, dans un style concis et précis, sans pathos, sans développement inutile.

    Avec le Chemin des morts, François Sureau nous offre en une cinquantaine de pages une image efficace et percutante de la justice, dans un style concis et précis, sans pathos, sans développement inutile.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !