Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Franck Pavloff

Franck Pavloff
Après des études de psychologie et de sociologie, Franck Pavloff a travaillé plus de vingt ans en Afrique, en Asie, en Amérique Latine, dans le secteur du développement social communautaire et de la défense du Droit des enfants. Romancier, il a publié une trentaine de livres. Ses derniers romans ... Voir plus
Après des études de psychologie et de sociologie, Franck Pavloff a travaillé plus de vingt ans en Afrique, en Asie, en Amérique Latine, dans le secteur du développement social communautaire et de la défense du Droit des enfants. Romancier, il a publié une trentaine de livres. Ses derniers romans ont été publiés chez Albin Michel. En août 2014 est paru L'enfant des marges.

Avis sur cet auteur (33)

  • add_box
    Couverture du livre « Voyage amoureux de Pondichéry à Goa » de Franck Pavloff aux éditions Carnets Nord

    Emmanuelle Luang sur Voyage amoureux de Pondichéry à Goa de Franck Pavloff

    L'auteur raconte son voyage entre Pondicherry et Goa. Impossible pour moi de profiter du voyage. Les phrases sont longues, très longues. Plusieurs sujets dans une seule phrase coupée par des virgules, certes mais toute en longueur. Une phrase peut faire plusieurs pages. Bref c'est un style...
    Voir plus

    L'auteur raconte son voyage entre Pondicherry et Goa. Impossible pour moi de profiter du voyage. Les phrases sont longues, très longues. Plusieurs sujets dans une seule phrase coupée par des virgules, certes mais toute en longueur. Une phrase peut faire plusieurs pages. Bref c'est un style auquel je n'ai pas accroché. Dommage.

  • add_box
    Couverture du livre « L'espérance est ma patrie » de Franck Pavloff aux éditions Albin Michel

    Yves Lambert sur L'espérance est ma patrie de Franck Pavloff

    L'espérance est ma patrie - Franck Pavloff

    Stig Nyman, est généalogiste. Il est dépêché par une agence privée de Maître Lindberg de Stockhom pour retrouver la trace de Toomas Luutos – collectionneur et faussaire de génie né dans cette même ville en 1918 qui a laissé un héritage conséquent....
    Voir plus

    L'espérance est ma patrie - Franck Pavloff

    Stig Nyman, est généalogiste. Il est dépêché par une agence privée de Maître Lindberg de Stockhom pour retrouver la trace de Toomas Luutos – collectionneur et faussaire de génie né dans cette même ville en 1918 qui a laissé un héritage conséquent.
    Cette plongée dans sa généalogie, Nyman découvre l’histoire tourmentée d’un pays qui fut un terrain de bataille du XXe siècle, entre un pays tsariste qui s’effondre, l’Empire allemand qui sombre et une Estonie qui balbutie et qui cherche son indépendance.

    Un roman-enquête pas si facile à lire tant l’auteur ne séduit pas par son histoire et son écriture.
    L’Histoire est occultée à travers un roman qui ne porte pas le lecteur à suivre la complexité de l’histoire. Certes, les Russes ont sans doute la plus grande collection d’objets doublement spoliés après la défaite de l’Allemagne dans la dernière guerre qui elle-même avait pris des œuvres d’art aux Juifs, mais l’histoire est aussi occultée par peu d’informations et des lignes lassantes.
    J’avais aussi vu un film véridique « la femme au tableau » sur ce style d’histoire et le fond ici romancé par Franck Pavloff, et son écriture ne donne pas l’impulsion à tourner les pages.

  • add_box
    Couverture du livre « L'espérance est ma patrie » de Franck Pavloff aux éditions Albin Michel

    Morgane Maelou sur L'espérance est ma patrie de Franck Pavloff

    Dans le train qui le mène à Narva, au nord-ouest de l’Estonie, le généalogiste Stig Nyman, dépêché depuis Stockholm, espère retrouver la trace d’un certain Toomas Luutos. Né dans cette même ville en 1918, ce collectionneur et faussaire de génie a laissé un héritage conséquent, et seule une...
    Voir plus

    Dans le train qui le mène à Narva, au nord-ouest de l’Estonie, le généalogiste Stig Nyman, dépêché depuis Stockholm, espère retrouver la trace d’un certain Toomas Luutos. Né dans cette même ville en 1918, ce collectionneur et faussaire de génie a laissé un héritage conséquent, et seule une recherche successorale dira s’il a des descendants.
    En plongeant dans sa généalogie, Nyman découvre l’histoire tourmentée d’un pays qui fut un des terrains de bataille du XXe siècle, passé du joug nazi à la domination soviétique, territoire à l’identité fluctuante et aux frontières poreuses, dont le legs pèse autant que celui d’un père à ses enfants, même par-delà la mort.

    Le titre est pure poésie. Le roman incarne la beauté de l'espérance.
    Le trésor découvert par le généalogiste sera, non pas un tableau hors de prix, mais l'importance d'être soi et de réaliser ses rêves ici et maintenant. Ce livre vous emmène au sommet des montagnes là où le vent souffle les mots d'amour des disparus. Il vous emporte au son des puissantes chorales estoniennes au plus profond des âmes humaines, là où la noirceur se confronte à une lumière éblouissante.

  • add_box
    Couverture du livre « Matin brun » de Franck Pavloff aux éditions Cheyne

    calypso sur Matin brun de Franck Pavloff

    J'ai coutume de dire à mes élèves qu'il faut privilégier la qualité à la quantité. En voilà un qui a compris la leçon ! Toute l'efficacité de ce texte tient à sa brièveté. C'est percutant et fulgurant : on assiste, en 11 pages seulement, à la transformation d'une société et à l'instauration d'un...
    Voir plus

    J'ai coutume de dire à mes élèves qu'il faut privilégier la qualité à la quantité. En voilà un qui a compris la leçon ! Toute l'efficacité de ce texte tient à sa brièveté. C'est percutant et fulgurant : on assiste, en 11 pages seulement, à la transformation d'une société et à l'instauration d'un état totalitaire. Tandis que les libertés sont de plus en plus restreintes, étouffées par des règles absurdes (tout ce qui n'est pas brun doit disparaître), l'inaction semble légion. Le narrateur ne semble pas comprendre, ne veut pas comprendre. La peur, le manque de discernement, la tendance au conformisme expliquent l'absence de réactions. La prise de conscience est bien trop tardive.
    Le style est limpide, les allusions claires, la leçon efficace. À mettre entre toutes les mains.

Récemment sur lecteurs.com