Frances "Scottie" Fitzgerald Smith

Frances

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (1)

  • Couverture du livre « Lots of love ; Scott et Scottie, correspondance 1936-1940 » de Francis Scott Fitzgerald et Frances

    Claire Strohm et Robert Roth de AU MOULIN DES LETTRES sur Lots of love ; Scott et Scottie, correspondance 1936-1940 de Francis Scott Fitzgerald - Frances "Scottie" Fitzgerald Smith

    Bien que près de 70 ans se soient écoulés depuis que l'écrivain américain ait adressé une dernière lettre à sa fille, Scottie, on est stupéfait par la modernité de leur relation. Fitzgerald reproche à sa fille de ne pas lire suffisamment, de téléphoner des heures durant, de se préoccuper...
    Voir plus

    Bien que près de 70 ans se soient écoulés depuis que l'écrivain américain ait adressé une dernière lettre à sa fille, Scottie, on est stupéfait par la modernité de leur relation. Fitzgerald reproche à sa fille de ne pas lire suffisamment, de téléphoner des heures durant, de se préoccuper davantage de séduire plutôt que de bâtir son avenir de jeune femme indépendante. Car il la voudrait émancipée, contrairement à sa femme, Zelda, dont l'ombre plane sur cette correspondance. Mais Scottie se rebiffe, traîne des pieds, râle...Cela vous rappelle quelque chose ? Oui, car nous avons tous été ce père inquiet, intransigeant, aimant ; nous avons tous été cette adolescente rebelle, désordonnée et tendre.
    Et puis la relation évolue : en quittant peu à peu l'enfance, la voix de Scottie se fait moins légère, plus grave, plus à l'écoute de cet homme à la dérive, privé de sa femme, internée, de sa renommée, épuisée, de son éclatante jeunesse. Privé d'existence, très bientôt. Les derniers mots échangés ont ceci de bouleversants que l'essentiel a eu lieu, l'acte d'amour, et que la mort brutalement vient vous en délier.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com