Eric Sanvoisin

Eric Sanvoisin
Éric Sanvoisin qui vit en Bretagne est un auteur à succès : la série « Le Buveur d'encre », chez Nathan, « L'enfant-dragon », et récemment « Le parloir »
aux éditions Gründ primé de nombreuses fois en 2014, font de lui un auteur Jeunesse incontournable.
Éric Sanvoisin qui vit en Bretagne est un auteur à succès : la série « Le Buveur d'encre », chez Nathan, « L'enfant-dragon », et récemment « Le parloir »
aux éditions Gründ primé de nombreuses fois en 2014, font de lui un auteur Jeunesse incontournable.

Avis (11)

  • Couverture du livre « À la poursuite du livre des secrets » de Eric Sanvoisin aux éditions Oskar

    0.25

    Nathalie Orace sur À la poursuite du livre des secrets de Eric Sanvoisin

    Un magnifique livre d'aventures au pays de livres, comment ne pas tomber sous le charme ?

    De Jaime d'abord, pour son optimisme sans faille, son envie de réussir à tout prix, son ouverture esprit et sa persévérance.

    Mais aussi tous les autres personnages Marque Page fidèle parmi les...
    Voir plus

    Un magnifique livre d'aventures au pays de livres, comment ne pas tomber sous le charme ?

    De Jaime d'abord, pour son optimisme sans faille, son envie de réussir à tout prix, son ouverture esprit et sa persévérance.

    Mais aussi tous les autres personnages Marque Page fidèle parmi les fidèles, le peuple des Virgules au service du Cadenas le gardien des livres et de sa femme Féroce qui mérite d'être mieux connue. Sans parler de Sara, la fille du gardien des livres, qui hésite entre partir à la découverte de la vie au de là du mur de ronces ou rester prendre la relève de son père.

    C'est donc dans ce moment à la limite du fantastique que nous entraine Eric Savoisien, et nous le suivons avec plaisir dans toutes ces aventures autour de la préservation des livres. C'est gai, dynamique, enjoué, alors la fois émouvant et drôle.git sta

  • Couverture du livre « L'homme de la grue » de Eric Sanvoisin aux éditions Slalom

    0.25

    Martine MOYSAN BLAIS sur L'homme de la grue de Eric Sanvoisin

    C'est par curiosité que je me suis plongée dans ce roman. le titre L'homme de la grue, m'a tout de suite parlé et remémoré un fais divers qui c'est déroulé à Nantes il y a quelques années.
    Un homme qui veut faire valoir ses droits de père envers sa fille Camille décide de s'accaparer une grue...
    Voir plus

    C'est par curiosité que je me suis plongée dans ce roman. le titre L'homme de la grue, m'a tout de suite parlé et remémoré un fais divers qui c'est déroulé à Nantes il y a quelques années.
    Un homme qui veut faire valoir ses droits de père envers sa fille Camille décide de s'accaparer une grue sur le port de Nantes.
    Cet acte audacieux nous est conté dans une belle écriture, fluide.
    L'auteur nous fait découvrir leur histoire, du point de vu de cet homme et de celui de sa fille Camille.
    Très belle découverte.git sta

  • Couverture du livre « Le fantôme qui écrivait des romans » de Eric Sanvoisin aux éditions Balivernes

    0.25

    Noémie François sur Le fantôme qui écrivait des romans de Eric Sanvoisin

    Avant tout, je tiens à remercier les éditions Balivernes qui m'ont envoyé le livre dans le cadre de la Masse Critique. C'est la première fois que je reçois, en plus du livre, trois marque-pages qui sont magnifiques ainsi qu'une petite carte ! Les illustrations sont sublimes, vous pouvez les voir...
    Voir plus

    Avant tout, je tiens à remercier les éditions Balivernes qui m'ont envoyé le livre dans le cadre de la Masse Critique. C'est la première fois que je reçois, en plus du livre, trois marque-pages qui sont magnifiques ainsi qu'une petite carte ! Les illustrations sont sublimes, vous pouvez les voir sur mon compte instagram lors de la photo de la réception du livre. Merci aussi à eux pour leur gentillesse lorsque je les ai contactés.

    Maintenant, passons à la chronique de ce roman qui m'a tout simplement bouleversée. J'ai été attirée par le résumé de ce livre, et aussi par sa couverture, que je trouve simplement magnifique. J'ai voulu connaître les personnages. En recevant ce livre, je dois vous avouer que j'ai eu peur, puisque lors de la lecture de la première page, j'ai eu peur que le livre soit destiné à un public très enfantin. Grosse erreur, on ressent, dès les premières pages, l'ironie mordante d'Antonin, notre fantôme. La difficulté d'Amélia, de sa maladie tellement courante, malheureusement. Et cela continue au fur et à mesure que l'on tourne les pages. L'auteur nous fait une critique de tellement de choses à la fois... On a une critique de la « folie » qui n'en est pas une à travers le roman qu'écrit Antonin, de l'anorexie, des tentatives de suicide, de la difficulté de l'auteur à écrire... On ne sait plus où donner de la tête.

    Et pourtant, c'est agréable à lire malgré le nombre d'informations que l'on peut voir apparaître dans une sous-lecture de l’œuvre. L'auteur parvient à condenser toutes ces critiques, toutes ces difficultés que chaque adolescent peut rencontrer en 200 pages qui se lisent extrêmement vite. L'écriture est fluide, simple et dégage vraiment quelque chose de fort, notamment la colère de nos deux personnages principaux « réels » que sont Antonin et Amélia.

    J'ai d'ailleurs été souvent partagée vis-à-vis de ce que je ressentais pour les personnages. Leï est sans contexte le personnage qu'on ne peut qu'aimer, Antonin m'a donné cette impression aussi, tandis que j'oscillais entre la peine, l'amour et la colère que je ressentais pour Amélia. Je me suis résignée à tenter de ne pas la détester, parce que je fais partie de ces personnes qui ont la chance de ne pas comprendre ce qu'elle vit. Je comprenais la colère d'Antonin, sa volonté de réussir, sa volonté de se venger aussi. Et à la fois, je percevais ce qu'il avait appris à travers l'écriture, à travers les histoires du chien de Leï. Je suis d'ailleurs complètement amoureuse du personnage du chien. Il me fait penser à la voix de la sagesse, du pardon et de la douceur qu'on a en chacun de nous. Le personnage sensible, doux, et à la fois terriblement humain avec ses défauts et ses qualités.

    La fin a été une grande surprise pour moi, je ne m'attendais absolument pas à ça, je vous laisse donc la découvrir. Rien que pour cette fin terriblement complexe, entre la beauté et le refus, je vous conseille de lire ce livre. Ne vous laissez pas avoir par le caractère adolescent du livre, il est beaucoup plus complexe que cela.

    Je relirai cet auteur avec plaisir, ainsi que d'autres livres des éditions Balivernes que j'ai découvert. Pour moi, c'est un réel coup de cœur, qui sort de ce qu'on fait habituellement pour les adolescents, plus ou moins jeunes.git sta

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !