Elena Ferrante

Elena Ferrante

Elena Ferrante est le pseudonyme d’un auteur qui souhaite absolument rester dans l’ombre : aucune interview en face à face n’est accordée par cet auteur, qui accepte à de rares occasions de s’exprimer dans les médias par écrit. C’est dans une interview écrite qu’Elena Ferrante a avoué être une mère de famille écrivant des récits inspirés par sa propre vie. Il semblerait que quelques indications disséminées dans La frantumaglia puissent être considérées comme révélatrices : Elena Ferrante serait alors née à Naples en 1943, d’une mère couturière. Certains journalistes évoquent la possibilité que l’auteur soit en réalité Anita Raja, la femme de l’écrivain Domenico Starnone.


Traduits dans une quarantaine de langues, les livres d’Elena Ferrante sont particulièrement appréciés en Europe et en Amérique du Nord. La saga L’Amie prodigieuse, notamment, fait l’objet d’un véritable engouement. Elle plonge le lecteur dans la périphérie de Naples dans les années 1950 et raconte l’histoire de deux amies.

Elena Ferrante est le pseudonyme d’un auteur qui souhaite absolument rester dans l’ombre : aucune interview en face à face n’est accordée par cet auteur, qui accepte à de rares occasions de s’exprimer dans les médias par écrit. C’est dans une interview écrite qu’Elena Ferrante a avoué être une mère de famille écrivant des récits inspirés par sa propre vie. Il semblerait que quelques indications disséminées dans La frantumaglia puissent être considérées comme révélatrices : Elena Ferrante serait alors née à Naples en 1943, d’une mère couturière. Certains journalistes évoquent la possibilité que l’auteur soit en réalité Anita Raja, la femme de l’écrivain Domenico Starnone.


Traduits dans une quarantaine de langues, les livres d’Elena Ferrante sont particulièrement appréciés en Europe et en Amérique du Nord. La saga L’Amie prodigieuse, notamment, fait l’objet d’un véritable engouement. Elle plonge le lecteur dans la périphérie de Naples dans les années 1950 et raconte l’histoire de deux amies.

Articles (4)

Voir tous les articles

Avis (127)

  • Couverture du livre « L'amie prodigieuse » de Elena Ferrante aux éditions Gallimard

    0.15

    Christelle Point sur L'amie prodigieuse de Elena Ferrante

    « L’amie prodigieuse » est le premier tome d’une tétralogie, et il met en scène deux petites filles dans les quartiers pauvres de Naples juste après la guerre. Ces deux gamines, très différentes et en même temps très semblables, grandissent dans une ambiance de pauvreté et de violence dans une...
    Voir plus

    « L’amie prodigieuse » est le premier tome d’une tétralogie, et il met en scène deux petites filles dans les quartiers pauvres de Naples juste après la guerre. Ces deux gamines, très différentes et en même temps très semblables, grandissent dans une ambiance de pauvreté et de violence dans une ville italienne encore marquée par les stigmates de la guerre et du fascisme, gangréné par la mafia locale. Il y a Lena, la narratrice, une gamine timide et un peu suiveuse, qui ne trouve à s’épanouir que dans le travail scolaire, à la fois écrasée, vaguement terrifiée et fascinée par son amie, l’indomptable Lila. Lila c’est le feu, la violence et l’insulte à fleur de peau, cette gamine révoltée et butée, mais indéniablement charismatique, fascine tout son entourage et pourtant, plus les années passent, et plus c’est elle qui se plie aux diktats de la vie de femme de l’Italie du Sud. Plus on avance dans le roman et plus l’on se dit que la plus « révolutionnaire », la plus « féministe » des deux n’est pas celle que l’on croit. « L’amie prodigieuse », c’est une histoire d’amitié qui parlera à tous ceux et surtout toutes celles qui ont eu dans leur vie une grande amie, presque une sœur et qui savent bien que même en amitié parfois, pour se réaliser, il y a des cordons à couper, des distances à prendre. Lorsqu’avant même le prologue, Elena Ferrante énumère tous les personnages et les familles du quartiers, on prend peur et on se dit qu’on va tout confondre, qu’on va se perdre et que cette lecture va être compliquée. Mais en fait non, on repère assez bien qui est qui parmi les filles, les familles et surtout les garçons car les Lila et Lena s’intéressent beaucoup aux garçons, et de plus en plus au fil des pages, et c’est bine naturel. « L’amie prodigieuse » ne se contente pas d’évoquer l’amitié aussi forte que destructrice de Lila et Lena, elle dépeint une société napolitaine figée, corsetée par une mafia qui ne dit jamais son nom. Le roman s’arrête quand les filles atteignent l’âge de 16 ans et que l’une d’entre elle se marie, elle se marie sans passion, plus par confort que par amour et il n’est pas bien difficile de deviner que les choses vont se compliquer pour elle dans le tome 2. Moi ce qui me parle le plus dans ce roman, c’est le parcours intellectuel de Lena qui découvre avec l’école un monde qu’elle ne soupçonnait pas, qui sent sa conscience politique s’éveiller doucement, en même temps que ses sentiments pour Nino, pas le meilleur parti vu de l’extérieur mais surement le moins superficiel des garçons du quartier. D’une lecture facile et agréable, « L’amie Prodigieuse » est un roman dans lequel on rentre vite et que l’on laisse à regret, avide de savoir si la jeune mariée va bouffer son tout nouveau mari tout cru et si sa fidèle amie continuera de s’épanouir de son côté, si elle comprendra enfin qu’on se réalise pour soi et pas pour rivaliser avec qui que ce soit.

  • Couverture du livre « L'amie prodigieuse t.2 ; le nouveau nom » de Elena Ferrante aux éditions Gallimard

    0.25

    AC Bernard sur L'amie prodigieuse t.2 ; le nouveau nom de Elena Ferrante

    Dans la continuité du premier tome, toujours aussi merveilleusement bien écrit! A découvrir absolument!

    Dans la continuité du premier tome, toujours aussi merveilleusement bien écrit! A découvrir absolument!

  • Couverture du livre « L'amie prodigieuse t.3 ; celle qui fuit et celle qui reste » de Elena Ferrante aux éditions Gallimard

    0.25

    Ingrid Kim sur L'amie prodigieuse t.3 ; celle qui fuit et celle qui reste de Elena Ferrante

    Une saga qui s'intensifie à chaque tome, j'ai laissé une critique plus détaillée sur le Tome 1. Impatiente du final à venir!

    Une saga qui s'intensifie à chaque tome, j'ai laissé une critique plus détaillée sur le Tome 1. Impatiente du final à venir!

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com