Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Edgar Allan Poe

Edgar Allan Poe

1809-1849
La vie d'Edgar Poe fut une longue pérégrination, de ville en ville et de solitude en solitude, dans une Amérique qui ne peut le comprendre.
Fils d'acteurs de tournées, phtisiques et alcooliques, il naît dans une roulotte cahotante. En 1811, il est orphelin et confié à la charité de la bou...

Voir plus

1809-1849
La vie d'Edgar Poe fut une longue pérégrination, de ville en ville et de solitude en solitude, dans une Amérique qui ne peut le comprendre.
Fils d'acteurs de tournées, phtisiques et alcooliques, il naît dans une roulotte cahotante. En 1811, il est orphelin et confié à la charité de la bourgeoisie de Richmond. Il est adopté par la famille Allan qui s'installe pour quelque temps à Liverpool: l'Angleterre mystérieuse va impressionner l'enfant et lui donner le goût du fantastique macabre. Il suit des études classiques et littéraires. A l'Université de Virginie, il commence à contracter des dettes de jeu et rompt avec son père adoptif qui refuse de les payer.
En 1833, il connaît un premier succès en remportant un prix à un concours organisé par le Saturday Visitor de Baltimor avec son récit "Manuscrit trouvé dans une bouteille". Il entre au Souther Literary Messenger de Richmond et en deviendra rédacteur en chef en 1835. Mais l'alcool et les drogues le plongent dans des accès de dépression et il perd son emploi. Dix ans plus tard, il publie le Corbeau qui bouleverse le public. Poe connaît alors une courte période d'engouements et de succès mondains. Les dettes et l'alcool le précipitent définitivement dans la déchéance.
Nul ne saura jamais ce que furent les derniers jours de sa vie: on le découvre, le 3 octobre 1849, dans un ruisseau, près de Light Street à Baltimore. Il meurt quatre jours plus tard au Washington Hospital.

"Je n'ai commis qu'une seule faute: je n'ai pas su être heureux. Jamais! Pas même un jour, pas même une heure. La création elle-même, joie des poètes plus sensibles, était pour moi plus angoissante que rédemptrice. La cause première de mon infortune, maintenant, je la connais. J'ai toujours eu peur de la vie. D'une sensibilité exacerbée et malade depuis ma plus tendre enfance, secoué, ébranlé jusqu'au bout par la malchance et la misère, la vie de tous les jours, la réalité quotidienne étaient pour moi un continuel motif de terreur. J'avais l'impression d'être contamment suspendu à la limite des deux royaumes, d'être un enfant à demi mort, enchaîné, de façon incompréhensible, à un spectre nostalgique. L'enfant avait peur des ténèbres; le spectre, de la lumière. L'un et l'autre aspiraient à la mort et la redoutaient tout ensemble. La vie, c'était pour moi l'hallucination, l'ennemie, la condamnation. Chaque fois que je tentais de m'accorder avec elle, j'étais blessé, repoussé; je me faisais l'effet d'un ange voulant s'asseoir à un banquet de monstres. L'amour lui-même ne parvint pas à me sauver, car la femme est une des plus parfaites incarnations de la vie, et j'avais de la vie une indicible terreur." (Le Jugement Universel de Giovanni Papini)

Avis sur cet auteur (42)

  • add_box
    Couverture du livre « Histoires extraordinaires » de Edgar Allan Poe aux éditions Lgf

    Marie Jouvin sur Histoires extraordinaires de Edgar Allan Poe

    Principale figure du romantisme américain, la réputation d’Edgar Allan Poe n’est plus à faire. Souvent mentionné pour ses nouvelles comme la célèbre Chute de la maison Usher passionnément mise en musique par Eric Woolfson et Alan Parsons sous le nom d’album Tales of Mystery and Imagination, il...
    Voir plus

    Principale figure du romantisme américain, la réputation d’Edgar Allan Poe n’est plus à faire. Souvent mentionné pour ses nouvelles comme la célèbre Chute de la maison Usher passionnément mise en musique par Eric Woolfson et Alan Parsons sous le nom d’album Tales of Mystery and Imagination, il inspire et traverse les époques. La diversité de son œuvre mêlant poésies, nouvelles, contes, pièces de théâtre et un unique roman achevé séduit Charles Baudelaire qui s’adonne à la traduction de nombreux textes de l’auteur américain et ceux du futur recueil Histoires extraordinaires (éditions Livre de Poche) en font bien sûr partie. Il résonne aujourd’hui comme l’un des recueils les plus célèbres d’Edgar Allan Poe.

    Histoires Extraordinaires illustre les thèmes les plus chers à l’auteur en dévoilant des intrigues teintées d’onirisme, de spiritisme mais également de sciences. Ainsi, crimes à élucider, morts à réveiller et voyages en ballon jusqu’à la Lune se meuvent pour émerveiller le lecteur qui frissonnera ou se questionnera au gré des nouvelles. Edgar Allan Poe, maître de l’horreur et critique littéraire rongé par l’alcool reste un incontournable de nos nuits d’automne animées par le vent qui siffle dans les volets et la brume sous le lampadaire.
    Les nouvelles d’Histoires extraordinaires ont été écrites entre 1832 et 1845 mais c’est seulement en 1856 que Charles Baudelaire se décide à les traduire et les assembler sous ce nom de recueil. Mais c’est bien vrai, elles sont extraordinaires ces nouvelles tant pour leur époque que leur intrigue ! Elles flirtent sans cesse avec le scientifiquement correct qui donnera naissance à l’esquisse du roman policier d’aujourd’hui, l’inexplicable et l’exquis frisson qui anime majoritairement l’écriture de Poe.

    Des plus connues du recueil, on mentionnera bien sûr Double assassinat dans la rue Morgue qui met en scène pour la première fois le détective Auguste Dupin mais également Le scarabée d’or, illustre nouvelle publiée aujourd’hui sous mille éditions à elle seule. Un succès fulgurant dès sa première publication en 1843 dans le journal de Philadelphie, Dollar Newspaper, qui met en scène un dénommé William Legrand découvrant un superbe scarabée doré sur l’Ile Sullivan l’obsédant jusqu’à la folie et la quête d’un trésor.

    Notons alors que ces nouvelles gardent une forme de vraisemblance qui séduit énormément le lectorat alors que le plus curieux se trouve dans la seconde partie du recueil bien moins axée sur le coté enquête et aventure pour laisser place à quelque chose de plus fantastique, voire de l’horrifique mélancolique. On y découvre Poe, ses questionnements et sa philosophie à travers de courts écrits comme Révélations magnétiques mais également Morella et Ligeia dans lesquelles il aborde la mort par des figures de femmes érudites et mystérieuses.

    D’une écriture profondément romantique et gothique, il joint l’inspiration théâtrale à la prose pour accentuer le morbide, l’inquiétude et la surprise. C’est un microcosme surprenant et addictif qui illustre en quelques pages tout le talent de l’auteur américain qui ne vole pas sa dénomination de Maître de l’horreur !

  • add_box
    Couverture du livre « Nouvelles extraordinaires d'Edgar Allan Poe » de Edgar Allan Poe et Collectif aux éditions Nobi Nobi

    Bulsa Marie sur Nouvelles extraordinaires d'Edgar Allan Poe de Edgar Allan Poe - Collectif

    extraordinaires nouvelles extraordinaires. Qu'un petit échantillon de l’œuvre fantastique d'Edgar Poe

    extraordinaires nouvelles extraordinaires. Qu'un petit échantillon de l’œuvre fantastique d'Edgar Poe

  • add_box
    Couverture du livre « Nouvelles histoires extraordinaires » de Edgar Allan Poe aux éditions Folio

    Franck FINET sur Nouvelles histoires extraordinaires de Edgar Allan Poe

    Edgar Allan Poe (1809-1849) est un poète, romancier et nouvelliste américain, Il est l'une des principales figures du romantisme américain. Connu surtout pour ses contes, il a donné à la nouvelle ses lettres de noblesse et est considéré comme l’inventeur du roman policier. Nombre de ses récits...
    Voir plus

    Edgar Allan Poe (1809-1849) est un poète, romancier et nouvelliste américain, Il est l'une des principales figures du romantisme américain. Connu surtout pour ses contes, il a donné à la nouvelle ses lettres de noblesse et est considéré comme l’inventeur du roman policier. Nombre de ses récits préfigurent les genres de la science-fiction et du fantastique.

    23 nouvelles autour de la Mort, de l'âme humaine et de sa part sombre.
    Poe est un chirurgien des tourments de l'âme.
    La Mort, la solitude, la perversité, l'horreur sont ses terrains de chasse.
    J'ai plus particulièrement apprécié :
    -> L'Homme des foules.
    -> La chute de la maison Usher.
    -> Petite discussion avec une momie.
    -> Ombre.

    Source d'inspiration de nombreux auteurs de Polars et de romans fantastiques (Stephen King, ...) , Edgar Allan Poe est une référence littéraire.
    Des nouvelles de grande qualité servies par un style unique.
    Un "Must" !

  • add_box
    Couverture du livre « Le chat noir - et autres nouvelles » de Edgar Allan Poe aux éditions J'ai Lu

    MarionBoc sur Le chat noir - et autres nouvelles de Edgar Allan Poe

    Un classique que j'avais envie de découvrir depuis longtemps. J'avais beaucoup entendu parler de la plume si particulière d'Edgar Allan Poe. Et je n'ai pas été déçue sur ce point !

    Les nouvelles sont assez différentes les unes des autres. Certaines sont noires, inquiétantes, lugubres voire...
    Voir plus

    Un classique que j'avais envie de découvrir depuis longtemps. J'avais beaucoup entendu parler de la plume si particulière d'Edgar Allan Poe. Et je n'ai pas été déçue sur ce point !

    Les nouvelles sont assez différentes les unes des autres. Certaines sont noires, inquiétantes, lugubres voire glauques. La dernière va jusqu'à l'absurde mais toutes vous happent et ne vous lâchent plus, chacune à leur manière.