Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

David Trueba

David Trueba

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis sur cet auteur (4)

  • add_box
    Couverture du livre « Bientôt viendront les jours sans toi » de David Trueba aux éditions Flammarion

    Le Voyage de Lola sur Bientôt viendront les jours sans toi de David Trueba

    Dans les années 80, en Espagne, un an après la mort de son père, Dani Mosca décide de rapatrier son corps dans son village natal, au nord du pays. Il va profiter de ce long voyage dans un corbillard, pour revenir sur sa vie, se remémorer les bons et les mauvais moments, en une série de petits...
    Voir plus

    Dans les années 80, en Espagne, un an après la mort de son père, Dani Mosca décide de rapatrier son corps dans son village natal, au nord du pays. Il va profiter de ce long voyage dans un corbillard, pour revenir sur sa vie, se remémorer les bons et les mauvais moments, en une série de petits retours en arrière tantôt amusants, tantôt émouvants.
    J’ai aimé partager le voyage de Dani Mosca, c’était un voyage assez tranquille, un de ceux qui, tout en étant agréable, ne laisse pas un souvenir inoubliable, mais garde une place particulière.
    J’avais découvert David Trueba avec Blitz, que j’avais beaucoup aimé.
    J’ai retrouvé dans ce roman la tendresse que cet auteur a pour ses personnages et qu’il réussit à partager avec le lecteur.

  • add_box
    Couverture du livre « Bientôt viendront les jours sans toi » de David Trueba aux éditions Flammarion

    Sandrine Fernandez sur Bientôt viendront les jours sans toi de David Trueba

    Un an après l'enterrement de son père dans l'anonymat d'un cimetière madrilène, le chanteur Dani Mosca décide de le rapatrier dans le village du nord de l'Espagne où il est né. Durant ce long voyage, pendant que le chauffeur du corbillard, un équatorien bavard, l'abreuve de questions et...
    Voir plus

    Un an après l'enterrement de son père dans l'anonymat d'un cimetière madrilène, le chanteur Dani Mosca décide de le rapatrier dans le village du nord de l'Espagne où il est né. Durant ce long voyage, pendant que le chauffeur du corbillard, un équatorien bavard, l'abreuve de questions et d'anecdotes, Dani se déconnecte et plonge dans ses souvenirs. le revoilà enfant, dans l'appartement familial au fond d'une impasse, aux côtés d'une mère atteinte de démence précoce et d'un père intransigeant. Puis il est adolescent, il secoue la rigidité de son lycée catholique en fondant un groupe, Las Moscas, avec deux amis, Animal à la batterie et Gus, son meilleur ami, son âme soeur, chanteur excentrique, fantasque, charismatique, homosexuel, leader naturel, tandis qu'il gratte sa guitare, rentabilisant ses cours de musique obtenus de haute lutte. Des fêtes de lycée aux petites salles, des concerts miteux aux succès, tout s'enchaîne très vite. Les adolescents grandissent, deviennent des hommes, profitant pleinement du fameux ''sexe, drogue et rock'n roll''. Dani connaît ses premières amours, le groupe ses premières dissensions mais l'amitié reste la plus forte...Et le voilà aujourd'hui, la quarantaine hésitante, père de deux enfants, séparée de leur mère japonaise, accompagnant la dépouille d'un père qu'il n'a pas toujours compris, qu'il a souvent détesté, mais qui lui manque terriblement.

    A la lecture du dernier roman de David Trueba, on ne peut s'empêcher de penser à Maintenant ou jamais de l'irlandais Joseph O'Connor. Même histoire d'amitié, même amour de la musique, même besoin de casser l'ordre établi, même retour sur le passé et il y a même des similitudes entre le Fran d'O'Connor et le Gus de Trueba. Mais la comparaison s'arrête là. On quitte l'Irlande pour l'Espagne et si Robbie était un homme désabusé par le monde du rock, Dani Mosca, lui, a bien réussi, d'abord au sein de son groupe, ensuite en solo, comme chanteur et comme parolier. Son introspection porte donc sur ce qui la construit, de ses parents et leur secret, à ses amours, souvent malheureuses, et ses amitiés fondatrices. On suit donc le parcours d'un homme avec ses doutes, ses déceptions, ses relations, ses petits bonheurs, ses questionnements, le tout bercé par les paroles des chansons qu'il a composées. Un parcours qui zigzague entre le passé et le moment présent, dans le corbillard puis dans le village du père, sans chronologie mais avec pour fil conducteur les racines, les expériences, les deuils, les amours, la somme de toutes les expériences qui font d'un jeune homme plein de rêves et de désir un quadragénaire qui a accepté ses failles, ses erreurs, sa solitude, ses doutes.
    Un beau et bon roman, lucide et sincère. A découvrir.

  • add_box
    Couverture du livre « Bientôt viendront les jours sans toi » de David Trueba aux éditions Flammarion

    coquinnette1974 sur Bientôt viendront les jours sans toi de David Trueba

    Bientôt viendront les jours sans toi de David Trueba est un roman de la rentrée littéraire découvert en avant première grâce aux éditions Flammarion, que je remercie chaleureusement :)
    Dani Mosca accompagne le cercueil de son père pour qu'il soit enterré dans son village natal, comme il le lui...
    Voir plus

    Bientôt viendront les jours sans toi de David Trueba est un roman de la rentrée littéraire découvert en avant première grâce aux éditions Flammarion, que je remercie chaleureusement :)
    Dani Mosca accompagne le cercueil de son père pour qu'il soit enterré dans son village natal, comme il le lui a promis. Ce voyage est l'occasion pour lui de revenir sur son adolescence mouvementée dans l'Espagne des années 1980, marquées par la libéralisation des moeurs et l'explosion d'une culture rock qui lui a ouvert les portes d'un nouveau monde.
    Un livre qui se construit comme un disque: face A, le voyage aux côtés du père, rythmé par les souvenirs d'enfance et d'adolescence; face B, l'arrivée au village et l'âge adulte.
    Entre ces deux grands blocs, le roman se divise en une succession d'instantanés, comme autant de chansons qui ont bâti la carrière de l'artiste.
    Bientôt viendront les jours sans toi est un joli roman, que j'ai trouvé très touchant. J'ai pris plaisir à le lire doucement, tranquillement.
    Nous savons tous comment notre vie va se terminer : par la mort. Evidemment, nous souhaitons tous qu'elle arrive le plus tard possible.
    Le narrateur, David Mosca, affronte la mort de son père, qu'il va accompagner dans son dernier voyage vers son village natal. Il se pose des questions sur la mort même s'il sait qu'elle viendra un jour ou l'autre.
    Il revient sur ses souvenirs, sur sa vie, sur ses parents, sur les femmes qu'il a aimé.
    C'est un joli roman mais avec un narrateur qui ne m'a pas toujours plu. David est un artiste. Il est un peu égocentrique, j'ai quelquefois suivi ses souvenirs avec détachement. Il m'a parfois touché et à d'autre moments clairement agacé :)
    J'ai apprécié ma lecture mais j'ai trouvé cet ouvrage brouillon par moment. Je me suis quelquefois perdue dans les souvenirs du narrateur. C'est bien mais à un moment il m'est arrivé de décrocher.
    Je n'ai pas eu de coup de coeur mais je suis vraiment ravie d'avoir pu découvrir Bientôt viendront les jours sans toi en avant première. C'est un roman de la rentrée littéraire de septembre 2018 qui me faisait de l'oeil et c'est toujours agréable de pouvoir le lire avant les autres :)
    Premier ouvrage que je lis de David Trueba mais surement pas le dernier car je serais curieuse de le relire de nouveau.
    Mon avis est mitigé mais je vais garder un joli souvenir de cet ouvrage, que je pourrais relire à l'occasion et c'est pour ça que je mets quatre étoiles :)

  • add_box
    Couverture du livre « Savoir perdre » de David Trueba aux éditions J'ai Lu

    Elise Laven de DE LA LETTRE @ LA BULLE sur Savoir perdre de David Trueba

    Ne vous fiez pas à la couverture, ce livre est formidable ! ([Flammarion a le don de cacher des perles littéraires sous des couvertures d'inspiration "Arlequin"...) Ce roman tisse quatre destins illustrant ces moments de la vie où tout peut basculer. Une adolescente qui devient femme,...
    Voir plus

    Ne vous fiez pas à la couverture, ce livre est formidable ! ([Flammarion a le don de cacher des perles littéraires sous des couvertures d'inspiration "Arlequin"...) Ce roman tisse quatre destins illustrant ces moments de la vie où tout peut basculer. Une adolescente qui devient femme, un cadre qui a perdu son travail et sa femme, un vieil homme qui connaît une passion insensée et un jeune sportif qui quitte son pays assuré de trouver gloire et richesse.

    Dans la vie il existe les gens qui vivent de regrets et ceux qui tentent quitte à chuter parfois ? Et c'est entre ces deux catégories qu'oscillent les personnages de David Trueba. Plus vrais que nature, ils sont paumés, s'interrogent, hésitent mais finissent pas succomber à leurs passions... au point de risquer de tout perdre. Vivant et fascinant, ce roman dresse un tableau de Madrid aujourd'hui et de l'être humain en général. Le romancier espagnol ne manque jamais d'empathie pour ces êtres fragiles. Et quand perdre ne devient plus dramatique, on se sent mieux. Bref, David Trueba est un magicien : il nous embarque dans ces histoires et nous apprend à perdre au passage !