Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Daphne Tamage

Daphne Tamage
Daphné Tamage est née à Bruxelles en 1992. Après avoir étudié la réalisation et le scénario à l'Institut des Arts de Diffusion (IAD), elle entre à l'Atelier des Écritures contemporaines (La Cambre). Passionnée de jazz et de littérature américaine, elle a posé ses valises à Big Sur, Veracruz,... Voir plus
Daphné Tamage est née à Bruxelles en 1992. Après avoir étudié la réalisation et le scénario à l'Institut des Arts de Diffusion (IAD), elle entre à l'Atelier des Écritures contemporaines (La Cambre). Passionnée de jazz et de littérature américaine, elle a posé ses valises à Big Sur, Veracruz, Rome et dans le Bairro Alto de Lisbonne, où elle vit actuellement. À la recherche d'Alfred Hayes est son premier roman.

Avis sur cet auteur (1)

  • add_box
    Couverture du livre « À la recherche d'Alfred Hayes » de Daphne Tamage aux éditions Maurice Nadeau

    Henri-Charles Dahlem sur À la recherche d'Alfred Hayes de Daphne Tamage

    Le rêve américain de la fille belge
    Daphné Tamage a choisi pour son premier roman de raconter l'histoire d'une jeune fille qui se rêve romancière et qui, malgré bien des échecs, parviendra à ses fins. Sur les pas d'un obscur auteur et scénariste hollywoodien, elle va tracer sa propre route....
    Voir plus

    Le rêve américain de la fille belge
    Daphné Tamage a choisi pour son premier roman de raconter l'histoire d'une jeune fille qui se rêve romancière et qui, malgré bien des échecs, parviendra à ses fins. Sur les pas d'un obscur auteur et scénariste hollywoodien, elle va tracer sa propre route.

    Apolline Avenarius se rêve romancière. Avec son petit ami Phil elle part à Rome où elle pourra rédiger son chef d'œuvre. Mais son manuscrit qui raconte «l'histoire d’une nana partie à Rome avec son professeur de lettres et qui tombait folle amoureuse de son thérapeute haïtien, père d’un enfant handicapé.» n'a pas intéressé les éditeurs. Elle ne rejoindra pas le club des 27, ceux qui comme Alain Fournier et son Grand Meaulnes avaient livré leur chef d'œuvre à cet âge. Du coup, il lui a fallu dire adieu à Rome et retourner en Belgique la tête basse.
    Pour rebondir, elle a l'idée de s'inscrire à l'université pour une thèse. Ayant déniché un livre d'Alfred Hayes et constaté que cet auteur et scénariste américain était tombé dans l'oubli, elle s'est dit qu'elle pourrait trouver l'homme derrière l'œuvre. Las, une fois encore elle doit déchanter devant un jury impitoyable. Car qui s'intéresserait à un artiste oublié, américain de surcroît?
    Les hasards de l’édition font qu’en cette rentrée deux livres nous parlent d’Alfred Hayes, puisque – dans un registre bien différent – Philippe Raymond-Thimonga a lui aussi retrouvé le scénariste dans Adrian Æ.
    Pour Apolline, il reste cependant un petit espoir sous forme de bourse décernées à quinze projets et financés par des mécènes. Et cette fois, Hank, l'émissaire qui a pris connaissance de sa candidature, entend mettre toutes les chances du côté de la jeune femme et prépare avec elle un dossier en béton. Mais c'est une amie qui se verra finalement attribuer la bourse pour un tout autre projet. Voilà l'histoire d'un beau rêve avorté. Voilà comment on se retrouve dans une baraque à frites, avec l'aide de la famille, à sentir le gras et à désespérer de faire quelque chose de sa vie.
    Sauf que l'histoire ne s'arrête pas là. Car depuis le chapitre initial on sait qu'Apolline a bien fini par arriver à Los Angeles. Mais aussi que le projet de retrouver Alfred Hayes a été notamment contrarié par les feux de forêt qui cernent la ville.
    Daphné Tamage, qui a étudié le cinéma, séjourné à Rome et en Californie, a trouvé une subtile manière de rassembler ces morceaux de vie dans ce premier roman qui joue sur les illusions et les désillusions pour graver en creux le portrait d'une jeune femme d'aujourd'hui. Car, d'échec en échec, c'est bien un parcours vers la réussite que la bruxelloise nous propose. Une famille qui reste un ancrage solide quand tout part à vau-l'eau, quelques rencontres déterminantes - même si elles finissent tragiquement -, un petit ami qui partage ses rêves - même si elle ne lui est pas fidèle - et une volonté farouche - même si elle est mise à très rude épreuve - auront finalement gagné la partie. On n’en saura guère plus sur Alfred Hayes, mais on aura lu un beau roman d'apprentissage. De ceux qui forgent un destin.
    https://urlz.fr/hr7o

Bibliographie de Daphne Tamage (1)

Ils ont lu cet auteur

Thèmes en lien avec Daphne Tamage

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !